Ce matin la Grèce est devenue le premier camp de concentration du rêve européen

Ca y est, la Grèce est (encore) « sauvée » !
(Provisoirement).

Au compte goutte des « aides » d’argent fictif ne profitant pas au peuple mais à 95% à la finance vont à nouveau être injectées, en détournant l’argent volé aux familles de tous les autres pays de cette europe de l’abondance, de la sécurité, de la démocratie, de la morale.

Enfant mourrante dans un camp de concentration

La pression de « la dette » frauduleuse organisée par une poignée de politiciens traitres fait que (comme ça commence en France) le pays n’a plus de système de santé fiable, des pénuries de médicaments, pas de nourriture ni même de draps dans les hôpitaux.
Tout ce qui appartient aux grecs est vendu à petit prix à des financiers étrangers au lieu d’être exploité pour le bonheur du peuple : sol d’une richesse exceptionnelle, plages, îles, bâtiments publics…

Les grecs n’ont absolument pas le choix, puisque les banques sont purement et simplement fermées.

Prisonniers creusant leurs tombes

Tsipras, avec un T comme dans TRAITRE,
a donné un faux espoir d’avenir au peuple grec.

Dimanche il leur a Enfin donné la parole.
« Est-ce que vous acceptez les conditions inacceptables d’austérité éternelle imposée par l’europe pour continuer à payer les seuls intérêts financiers d’une dette impossible à rembourser qui grossit tous les ans et qui donc va entrainer toujours plus de dette et des paiements d’intérêts toujours plus grands et toujours moins d’argents pour notre peuple, nos vies réelles, notre santé, l’éducation, le travail, les transports, le commerce… ? »

6 grecs sur 10 ont hurlé « Non !!!! évidemment que NON !!!! »

et le jeudi suivant, Tsipras, le socialo-communiste sensé être ennemi de la finance, a dit oui oui oui oui oui à tout ce qu’imposait les non-élus de bruxelles, et même encore plus que ce qui était demandé.

Drapeau europeen transforme en fil de fer barbele

Dachau, charnier a ciel ouvert

Vous savez que les grecs qui ont un emploi sont ceux qui travaillent le plus en europe ?

Des mois de 260 heures, payés 500 euros. Souvent 4 mois de retard dans le paiement des salaires.
Les conventions collectives et les droits du travail ont été en grande partie supprimés.
Ils n’ont pas le choix et doivent tout accepter, vu que chaque place intéresse des centaines d’autres esclaves volontaires pris à la gorge.

Christine Lagarde

Des non élus même pas grecs, comme christine lagarde qui touche 551 700 euros par an rien que de salaire, sans compter tous les autres avantages qui multiplient environ le chiffre de son coût réel par 10, dit que les grecs doivent faire un effort et payer plus d’impôts.
Heu, non, elle n’en paye pas, pas un centime, mais là n’est pas la question. C’est parait-il la faute des grecs, à qui l’avis n’a jamais été demandé, sauf dimanche, et immédiatement ignoré parce qu’il empêche le pillage du pays par les financiers et les fonctionnaires corrompus.

Drapeau europeen avec croix gammee nazi allemande

Ce matin, la Grèce est donc officiellement sauvée, puisqu’elle reste dans l’europe malgré ses provocation inacceptables. Les gens osent demander l’accès à l’argent de leurs petites retraites, leurs quelques économies bloquées sur des comptes pour acheter de quoi manger, veulent pouvoir se faire soigner un cancer dans leurs hôpitaux publics, tout ça…

Salauds de grecs.

Humains maigres comme des cadavres dans un camp de concentration nazi

Il va falloir vous faire à l’idée que c’est « l’avenir » qui vous attend si vous laissez faire.

« La dette » frauduleuse sert à ça.

Personnellement vu mon caractère, je pense que je vais organiser des pendaisons publiques de députés européens, après un procès populaire de 5 minutes juste pour l’apparence de la légalité, quand tous les comptes bancaires des français seront bloqués, en partie saisis, pour rester dans l’europe du bonheur.
On verra…

Barbeles autour d un camp de concentration

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • camp de concentration (23)
  • camps de concentration (12)
  • camp de concentration femme enceinte (8)
  • camp de concentration femme (4)
  • femmes enceintes dans les camps de concentration (3)
  • cloture barbelé (2)
  • grece un camp de concentration (1)
  • homme dans les camp de concentration maigre (1)
  • femme enceinte et mince (1)
  • drapeau europeen barbele (1)

11 comments

  1. Arf dit :

    En 2007, Sarkozy nous en avait déjà donné un petit aperçu, du foutage de gueule des referendums avec la soit disante démocratie en Europe…

  2. OTOOSAN dit :

    Je vois pas bien ce que la croix gammée vient faire dans ce débat

  3. Lancelot dit :

    Le taux d’endettement de la Grèce d’il y a juste huit ans était précisément celui… de la France aujourd’hui.

    Le referendum grec et ses suites consistent en une vaste opération d’ingénierie sociale destinée à assoir la suprématie de l’oligarchie bancaire cosmopolite.

    Le résultat est spectaculaire de bout en bout. Trois termes ont été étroitement associés des milliers de fois jusqu’à l’abrutissement par tous les merdias européens aux ordres : Démocratie – Dette – Faire des efforts.

    Démocratie = Dette = Faire des efforts

    Test grandeur nature, donc :
    « Faut-il accepter le Plan d’Accord soumis par la Commission Européenne, la BCE et le FMI lors de l’Eurogroupe du 25 juin ? »

    Résultat. Sur 10 milions de votants potentiels 3,8 millions se sont abstenus. Et sur les 6,2 millions de votants effectifs seuls 61%, soit 3,8 millions ont dit « non ».

    Donc, factuellement, plus de six électeurs sur 10 n’ont pas cru utile de s’opposer à la mise sous tutelle générale. C’est ça la vérité première !

    Le résultat du « ni oui ni non » est que les grecs n’auront pas à subir le Plan du 25 juin.
    Mais un Plan postérieur bien pire qui va jusqu’à placer directement le parlement grec sous tutelle des technocrates mafieux de Bruxelles. 3 X 30 milliards d’aides en échange d’un pays entier et de toute sa population ça n’est pas cher payé. Surtout que les 90 milliards d’euros seront créés ex nihilo par la BCE comme un lapin du chapeau.

    Phase deux. Bien inculquer à tous les européens que la démocraSSie consiste avant tout à rester sous la houlette de la BCE. En réalité sous la coupe du Syndicat des banquiers privés (la FED et le FMI) qui pilote la BCE. Et ça sous peine de chaos absolu.

    La phase trois est donc en cours d’expérimentation sur la base du simple chantage, particuliers et entreprises n’ayant plus d’accès à leur propre argent ( le récent décret de prorogation de fermeture émane du gouvernement tsipras Rothschild):

    La survie individuelle est conditionnée par le fonctionnement du Système bancaire. Lequel est en vérité Omnipotent.

    Démocratie = Système bancaire Souverain = Faire des efforts = Abandon des droits personnels

    Voilà le véritable fond de l’affaire. Que les grecs crèvent de faim d’ici un ou trois ans et la Schlag marquera l’Europe entière.

  4. titus dit :

    Je ne vois qu’un solution pour nous éviter le même destin. La sortie immédiate de la France de l’union européenne. Regardez les Anglais ils nous ont doublé en terme de PIB et recommencent depuis longtemps à faire baissé leur chomage.

    • Alexandre dit :

      Là je réfléchis aux moyens d’avoir une monnaie alternative pour quand toutes les banques de notre pays vont être bloquées,

      mais je crois qu’exécuter publiquement des politiciens incitera tous les autres traitres à lever le blocage très vite.

      Il me semble de plus en plus évident que les solutions pacifiques ne suffiront pas, puisque toutes les administrations et fonctionnaires sensés protéger notre peuple, travaillent à sa mort ou à son esclavage.
      Aujourd’hui au-dessus de ma tête il y avait encore des milliers de traces persistantes d’avion, contenant de l’aluminium et de très nombreux poisons. Nos gentils soldats nous assassinent, quand ils ne sont pas occupés à garder des mosquées.

  5. Clovis dit :

    Pendant que toute l’Europe est distraite par les épisodes médiatiques des sempiternelles convulsions monétaires grecques, le sujets cruciaux sont soigneusement occultés :

    http://www.chaos-controle.com/archives/2015/07/01/32300250.html

    « le Pentagone se prépare à lancer des attaques préventives contre des missiles ou d’autres cibles en Russie »

    Mais tout semble aller au mieux pour l’élite sataniste de Washington DC puisque leurs « stratèges » cocaïnés appartenant tous aux sectes talmudistes de l’Ordre noir sont confiants :

    « Le territoire continental américain serait protégé, selon cette théorie, des conséquences d’une guerre nucléaire régionale par l’effet dissuasif de l’immense arsenal que détient Washington en armes stratégiques à forte puissance. »

    Bon ben sur ce, je vais aller compléter mon stock de pastilles d’iode, moi…

  6. France Eternelle dit :

    A propos de l’enfant mourant au début de votre article : il s’agit d’un enfant Boer lors de la dernière guerre entre ces fermiers Blancs d’Afrique du Sud et les Anglais, qui laissèrent mourir en camp 20 000 Boers. J’ai rencontré cette photo lorsque je me suis intéressée au sort des Boers aujourd’hui, dans ce merveilleux pays arc-en-enfer du multiculturalisme droit-de-l’hommiste : actuellement 800 000 « pauvres Blancs » vivent dans des camps de planches et de plastique, sans soin, sans école, sans électricité (tout ça est gratuit pour les Noirs, et très cher pour les paysans Blancs que l’on chasse en les ruinant, quand ce n’est pas en les assassinants, non sans les avoir torturés, vieux et bébés compris, et violé ou empalé les petites filles (il parait que ça guérit du sida). Une coline existe là-bas avec plus de 3000 croix blanches, ajoutées au fur et à mesure des assassinats de fermier.

    Pour les Boers, dont une partie est d’origine française, (lors de la révocation de l’Edit de Nante au XVII ème siècle des protestants français se font embarquer par les Hollandais pour leur connaissance de la vigne et débarqunt au Cap), point de salut chez nous : ils ont fait une pétition pour revenir en France (vous la trouverez sous le nom de « Jus Sanguinis » si vous cherchez un peu, ainsi que plus de détails sur leur situation dramatique). Nos autorités ont répondu que le droit du sang n’existait plus en France. Un prof d’Université qui a pondu des pavés sur le droit d’Asile, leur a répondu qu’il leur interdisait de lui écrire, sous peine d’être poursuivis en Justice (!!!)…

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Huguenots_d%27Afrique_du_Sud

    dans un lien moins consensuel que Wikipédia, je trouve ce texte , qui éclaire un peu la situation des minorités Balanches en Afrique du Sud, mais pas seulemen…

    La submersion démographique des Blancs en Europe, en Amérique du Nord, en Australie et en Nouvelle-Zélande en est à ses débuts, mais il ne faut pas se leurrer, elle est bien en cours. Il a fallu moins de 150 ans en Afrique du Sud pour que les Blancs qui constituaient la moitié de la population deviennent une minorité menacée qui représente moins de 10% de la population. C’est simplement dû à la différence de fécondité. Il n’y a pas eu besoin des programmes d’immigration qu’on applique énergiquement dans tout l’Occident. On prévoit que les Blancs perdront leur statut de majorité dans tout l’Occident au cours de ce siècle. Si l’on se tourne vers l’avenir, on peut s’attendre à ce que les Blancs, dans 200 ans, se trouvent à l’état de minorités menacées dans tous les territoires qu’ils contrôlaient auparavant. On voit là un génocide en action.

    Bien que le niveau de violence contre les Blancs soit extrême en Afrique du Sud, on voit déjà, dans tous les pays blancs, des niveaux élevés de crimes interraciaux ciblant les Blancs. Pire encore, ces pays blancs sont dominés par des élites qui sont hostiles aux peuples et cultures de l’Occident traditionnel, et qui font tout leur possible pour accélérer ces transformations, quel que soit le coût infligé aux populations blanches indigènes, non seulement en termes de pouvoir politique diminué, mais aussi du fait de l’impact de l’immigration sur l’environnement, sur le marché du travail, et sur la demande de services publics qui sont principalement financés par les contribuables blancs.

    Dans les décennies à venir, les Blancs deviendront minoritaires dans des pays qu’ils ont bâtis et contrôlés pendant des centaines d’années et, dans le cas de l’Europe, des milliers d’années. Comme les Blancs d’Afrique du Sud, ils risqueront alors d’être politiquement dominés par des gens de faible intelligence, animés de vieux griefs historiques, et dotés d’un fort taux de natalité. L’issue logique devrait être évidente pour nous tous. Il s’agit du génocide des peuples européens.

    Et la seule solution est la création d’ethno-états pour les Blancs. C’est en Afrique du Sud que la nécessité d’un ethno-état blanc est la plus criante, mais les Blancs doivent partout commencer à réfléchir dans cette direction.

  7. Krist50 dit :

    Sans vouloir être pessimiste , j’avais entendu un jour a la radio une interview de Georges Freche, décédé, ancien maire de Montpellier, historien. Bien qu’étant du PS , il avait prédit ( ou avoué), que l’homme blanc n’existerait plus en 2050.
    Sur tout les continents, les USA envahies par les afro et latino, Europe idem…

  8. nonom dit :

    Je parlerai plutôt de suicide du peuple « blanc » et non pas de génocide. Le problème chez les « blancs » est qu’ils ne font même plus assez d’enfants pour que leur population se maintienne (https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-population/chiffres/europe-pays-developpes/indicateurs-fecondite/).

    Il suffit que je regarde dans ma résidence, le nombre de français de souche qui n’ont qu’un, voire pas d’enfants du tout. Lorsque je vais déposer mes enfants à l’école, je vois toutes ces voilées avec leurs poussettes à 2 places et au moins 2 enfants qui marchent à côté. S’il y a aujourd’hui une population musulmane représentant 10-15% de la population française, on peut facilement prévoir, c’est mathématique, que nous en aurons le double dans moins de 20 ans.

    Personnellement, je ne suis pas inquiet pour la survie de l’homme « blanc » mais ce qui m’inquiète c’est de savoir que notre pays, que j’aime malgré ce qui s’y passe, sa culture, ses traditions, son patrimoine, son histoire, risquent de disparaitre car le peuple qui remplace les français n’est ni intéressé par la richesse culturelle de notre pays, ni attaché à nos valeurs.

    Je vais avoir quarante ans. Petit, à l’école, le latin était obligatoire. Nous portions l’uniforme où je suis né. Nous étions fiers de notre pays et du combat qu’avaient mené nos grands-parents pour défendre la France face aux Allemands. On ne parlait pas de laïcité. Il y avait quelques quartiers mixtes, où on trouvait mélangé blancs et maghrébins, souvent des familles de pères ouvriers. Ces quartiers avaient assez mauvaises réputations. On ne parlait pas de l’islam, ou peu. Les femmes musulmanes ne se voilaient pas.
    Aujourd’hui, je dépose mes enfants à l’école entouré de femmes voilés avec des gamins qu’elles ne contrôlent même pas. Ces mêmes femmes ont réussi à imposer un repas sans porc, dans de nombreuses écoles il n y a pas un élève en classe le jour de l’Aïd, on propose à nos enfants des cours d’Arabe avant les cours d’Espagnol, d’Italien ou de Latin. Mes enfants m’ont remis une charte de laïcité à signer. Il y a des salles de prière et des mosquées qui se développent partout, même dans les villages de campagne. Les quartiers dits populaires sont à très fortes majorité maghrébine, des maghrébins musulmans. Être fier d’être français signifie désormais être un raciste nationaliste.

    En 30 ans, j’ai vu beaucoup de choses changées… et ce changement va considérablement s’accélérer car il semblerait que les français ne fassent rien pour le stopper…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *