Archive for Justice

Dès le début de la révolution la population devra agir à la place des procureurs, des juges, des préfets, des officiers supérieurs et de tous les politiciens

Ce matin j’ai eu un déclic extrêmement important pour que la révolution qui approche puisse réussir.

J’ai enfin compris comment mettre en mots simples les choses anormales que je percevais.

Ca peut se résumer au titre quand l’idée est comprise (mais je vais faire long parce que j’ai enfin à nouveau l’envie d’écrire et ça part dans tous les sens, vaut mieux en profiter que s’en plaindre).
Avec l’ambiance de pré-révolution qui s’installe partout, je crois que vous allez aimer cet article.

Ce matin, donc, j’ai eu « la chance » de passer un moment désagréable et injuste dans le bureau d’un sous-fifre d’un procureur, menaçant, complètement sourd au bon sens, borné, fanatique de l’application aveugle du règlement à la virgule près, même si ça entraîne toujours plus d’injustice, sur de l’injustice, sur de l’injustice.

Ca devrait me coûter environ 3000 euros, si je cède, ce qui est hors de question. J’ai raison même si toutes les lois jamais approuvées par le peuple prétendent le contraire.

Tenez, un exemple d’effet anormal provoqué par « la justice », son fonctionnement, ses textes, ses règlements : en France moins d’un viol sur 100 réussit à être jugé. L’impunité est quasi totale.
Ca, c’est la conséquence du travail des procureurs, des juges, des policiers, des politiciens.
Autre exemple, cahuzac, cette merde socialiste Ministre de la lutte contre la fraude fiscale, qui dissimule des millions dans les paradis fiscaux.
Jamais de prison pour cette vermine.

Hier, le président pédé a fêté les 413 blessés hospitalisés et les 130 morts du 13 novembre en lâchant des ballons.
Nous sommes en guerre. Il se passe des tueries inouïes, et deux ans plus tard, toujours rien. Application lente des procédures à la virgule près, jamais un mot plus haut que l’autre, il ne faut pas forcer à parler les complices des terroristes et encore moins les abattre.
Ne rien faire, mais dans le respect des procédures.
Y’a rien qui va.

Donc, ce matin, j’ai vu un autre exemple, dans ma propre vie. J’étais convoqué par un substitut de procureur qui m’a fait la leçon, en étant totalement hermétique à mes arguments de bon sens.

Pour résumer les faits, disons qu’il y a quelques mois j’ai explosé pendant quelques secondes. J’ai arraché d’une main la chère mais mauvaise clôture de ma nouvelle riche voisine, quelques secondes plus tard j’étais dans son salon et j’ai jeté par terre une enceinte à 3000 euros qui faisait tout vibrer chez moi, me provoquait des palpitations et une douleur insupportable aux oreilles.

Deux semaines plus tôt la musique était au même niveau, comme une scène de concert de rock devant ma chambre. Quand j’ai appelé la police municipale pour faire cesser le bruit à un niveau incroyablement insupportable (le prix de l’enceinte suffit à comprendre le niveau sonore), quelques minutes après le départ des cowboys en bleu, la voisine remettait le son à fond. Aucune autorité.
Quand j’ai rappelé les policiers, ils m’ont dit, on finit notre service dans 20 minutes, on ne viendra pas. Tenez, appelez la police de Marseille (qui met 3/4 d’heures pour venir, quand elle vient, puis vous leur expliquez le problème, vous, puisque nous on finit le service bientôt on n’a pas envie de travailler pendant les minutes qui nous restent alors qu’on peut encaisser sans rien foutre, hein), voilà, grosso modo.
Donc comme appeler la police ne sert à rien, qu’insister à appuyer sur la sonnette de la voisine ne servait pas non plus, qu’elle m’ignorait, que la douleur était à un niveau insupportable, j’ai attrapé l’appareil et je l’ai éclaté en une seconde en des milliards de morceaux. Pof. Fin du bruit.

Puis je suis rentré chez moi et j’ai appelé la police pour leur dire que puisqu’ils ne faisaient pas cesser le trouble de voisinage totalement anormal, je venais d’agir moi-même et qu’ils devraient envoyer une voiture avant que ça dégénère encore plus.
Et là curieusement ils ont envoyé trois voitures, un fourgon, une quinzaine de policiers avec mitraillettes de guerre, municipaux, nationaux, bac, encore un autre groupe de la bac un peu plus loin…
Vous avez vu Rambo ?
Y’en avait encore plus devant chez moi.
C’est là que je me suis dit que la rumeur sur les propriétaires de sites survivalistes fichés depuis 6 ou 7 ans comme dangereux pour la nation, c’est peut être vrai. Mon nom a dû clignoter en rouge vif sur l’écran en faisant hurler toutes les alarmes.
Il y avait une armée de policiers plus grosse que si j’étais un terroriste en train d’écraser trois kilomètres de foule.
Pour vous faire une idée du contraste, de l’anormalité de la chose, j’ai travaillé 10 ans et demi dans la sécurité privée sur Marseille, et je n’ai vu la bleusaille se déplacer que trois fois. Ils avaient toujours une excuse bidon pour ne pas envoyer des troupes.
Je pense que je suis intervenu au moins 500 fois pour faire tout seul et sans arme des choses qui normalement auraient dû être traitées prudemment par des équipages de policiers armés.
Donc, les grands défenseurs de l’ordre m’embarquent sous le regard de tous les voisins.
Pas cool, non ?

Bin non, Cool, en fait.
Dans ce contexte, ça tombe bien.
Avec la guerre civile qui vient, tout le monde a vu qu’il faut une armée pour moi, même quand je suis calme et collaboratif.
Quand ça va être hors de contrôle pour les autorités, avec les centaines de milliers d’envahisseurs haineux qui vivent à 10 minutes de route, ça m’étonnerait que les gens demandent la protection de taffioles soumises qui n’osent jamais un mot plus haut que l’autre, et encore moins agir par eux-mêmes quand la situation l’exige.
Ma longue expérience dans la sécurité m’a appris que les gens parlent énormément de potins de voisinage, des bagarres, et que l’ordre et la sécurité s’installent en quelques jours quand ils savent qu’il y a un hargneux sur la zone. Donc je sais qu’il me sera facile d’avoir des bras autour de moi quand les gens auront besoin d’être guidés par un mâle qui fait ce qui doit être fait.

Bon ceci dit, pour le moment, tant que ce n’est pas encore la révolution ou la guerre, les fonctionnaires inefficaces continuent d’imposer leur dictature injuste et inefficace.
Ils sont payés pour ça. Appliquer à la virgule près les lois et règlements, sans réfléchir. Il faut plaire à leur hiérarchie, pour rester dans le moule, avoir des promotions, faire une longue carrière pépère, même si ça implique de mettre tous les français dans la merde, à cause de leurs règles stupides (ou plutôt traîtres vu le résultat dans tout le pays).

Ce matin j’ai momentanément fait profil bas, à cause de la différence hallucinante de pouvoir dans ce jeu truqué. Il ne manquerait plus que de la prison pour outrage, parce qu’un imbécile de sous-fifre veut faire croire à son chef qu’il est super autoritaire et qu’il peut monter les échelons, alors qu’il prouve plutôt le contraire.
(… entre nous je vais vous dire un truc, vous allez halluciner vous aussi).
Ce type, cet abruti, mais il est substitut de cette merveilleuse république franc-maçonne qui apporte tant de bonheur, donc je n’ai pas le droit de dire que c’est un con, a totalement ignoré le fait que les policiers n’agissaient pas pour faire cesser le boucan, et que donc à force, j’ai finalement été obligé d’agir moi-même.
Il a osé me dire que je devais faire appel à un huissier.

C’est du délire.

Quel con !
Faire venir, peut être même pas rapidement, beaucoup trop tard, un huissier, à mes frais, pour déposer plainte, pour que quelques mois plus tard l’affaire passe peut être en jugement.

Je lui réponds que ça ne fait pas cesser le bruit.
Et j’avais très mal aux oreilles et qu’il fallait que ça s’arrête de suite.

Il repart sur ses conneries sur les huissiers. Sa procédure, son monde, ses trucs professionnels déconnectés de la réalité, qui ne marchent pas du tout, mais qu’il nous force à appliquer.

C’est là que j’ai eu le déclic sur tout. J’ai compris ce qu’il fallait faire si on veut réparer la France.
Il va falloir neutraliser toute cette mafia totalement déconnectée des réalités, qui applique à la virgule près des règlements stupides qui foutent les français dans la merde.

Donc, prioritairement il faudra emprisonner tous les procureurs, tous les juges, tous les préfets, tous les officiers supérieurs et surtout tous les politiciens.
… sans demander la permission à personne, aucun gradé, aucune prétendue « autorité » coupable de la situation pourrie.
Que des sans grades, des non-officiels, qui agissent et disent stop.

Une milice en fait.
Il faut des hommes et des femmes pour être à la fois policiers, juges et éventuellement aussi bourreaux, pour remettre les choses en ordre rapidement.
Un contre pouvoir, puisque le pouvoir en place nous trahit et provoque tout ce qui va mal.

Je suis sûr que lors de l’épuration les 99 femmes sur 100 victimes de viols jamais jugés, à cause de toutes ces procédures fanatiques totalement inefficaces, seront intéressées de faire partie de jurys populaires qui décideront sur le champ, pas 14 ans plus tard, si un gang qui tabasse des françaises, les brûlent à la cigarette sur les seins pour s’amuser, les violent par tous les trous, méritent d’être laissés en liberté, comme le décident actuellement les « juges ».

Moi j’attends la guerre pour être bourreau. Je vous l’ai déjà dit des centaines de fois.
J’attends pour pouvoir faire efficacement en une seconde des choses bien faites qui ne seront plus jamais à refaire et qui protégeront tous les français. Peu importe leur couleur, même ceux que je n’aime pas, tout le monde profitera de moins d’insécurité.

Pour en finir avec mon histoire de vilain qui s’introduit chez quelqu’un pour casser seulement le haut parleur qui hurle (je commence à croire que j’ai eu tort, le problème ce n’était pas l’appareil en fait, mais la personne qui le mettait à fond, on reverra ça plus tard),
Je vais tester la procédure normale, obligatoire, même si je connais déjà avec certitude le résultat, déjà décidé par tous les fonctionnaires.

Puisque les policiers ignorent les faits précédents qui m’ont obligé à agir moi-même illégalement,
Puisque le mini-procureur ignore de façon répétée et insistante les faits précédents qui m’ont obligé à agir moi-même illégalement pour faire cesser le vacarme,
Puisque la « justice » se soucie du respect des formes à la virgule près et pas du fond, pas de la vraie justice en fonction du déroulement des faits, de qui a agressé l’autre en vérité,
je sais déjà que je vais être condamné.

Et donc je vais faire appel, ce qui ne changera rien pour les fonctionnaires, sur le principe que je suis entré sans autorisation chez une nuisible. Je vais encore être condamné.
Je peux m’amuser à faire le con avec un procès perdu d’avance puisqu’avec ma mauvaise santé, mes revenus bas me permettent l’accès à l’aide juridictionnelle. En fait perdre est la stratégie qui devrait donner la victoire.

Donc je vais continuer en cassation, ce qui ne changera rien, puisqu’ils vont continuer à ne juger que l’intrusion et la casse de l’appareil, pas l’obligation d’agir en dehors du cadre légal inefficace.
Donc je vais continuer sur la cour européenne des droits de l’homme, en sachant que ça ne sert non plus à rien, enfin si, quand même. A perdre le peu de temps qui reste. Et c’est ça l’idée.
La guerre civile est sur le point d’éclater.
Je vis à quelques minutes de voiture d’un million de musulmans qui attendent le moment pour piller ou tuer.
J’ai été soldat dans un pays carrément effacé des cartes suite au génocide des chrétiens par des millions d’envahisseurs musulmans. Je sais à quoi m’attendre.
Un jour dans mon quartier il y aura des hurlements, des rafales, des explosions, beaucoup de feu partout, de la fumée, des odeurs de brûlé, plastique, bois, chair…
Des femmes qui hurlent pendant des heures. Elles sont violées, pas tuées de suite comme leurs familles. Et encore des hurlements pendant de heures, des rafales, des explosions, du feu…

Ma maison est la plus petite, vieille, à l’aspect pauvre, surtout avec le camouflage en bric à brac de récup que je laisse traîner devant. Ma petite maison est juste au milieu du chemin.

Avant de l’atteindre, des deux côtés du chemin, sur les deux entrées, se sont construites plein de nouvelles grandes maison neuves, belles, luxueuses, avec piscines, belles voitures, clôtures chères mais qui s’arrachent d’une main en une seconde en tirant d’un coup sec au centre d’un panneau.

Donc je sais déjà qu’il est fort peu probable que les pillages et le génocide commencent par mon taudis. J’aurais plus de temps que les autres pour agir.
Donc comme j’ai été soldat dans un pays rasé par une épuration ethnique, j’ai eu plus de 20 ans pour y réfléchir. J’ai une dizaine de stratégies très différentes pour éliminer des petits comme de très gros groupes, de près comme de loin.
Par exemple je sais quels sont les trois produits courants qu’il ne faut pas mélanger au risque de créer un des plus puissants gaz de combat neurotoxiques de tous les temps, qui tue en dix minutes pour une seule inspiration qui ne contient que quelques traces de gaz.
Depuis plus de 20 ans que j’étudie les guerres, je n’ai jamais vu de djihadistes avec des masques à gaz. Moi j’ai ce qu’il faut.

Depuis trois mois la différence est que je n’ai plus envie de protéger le quartier. Depuis mon arrestation et les faux témoignages à la police comme quoi le vacarme n’était pas si fort, ça m’a coupé l’envie de les protéger tous.

J’y gagne.
Quand la voisine (jolie blonde) dans sa belle grande maison de riche hurlera en se faisant violer devant les carcasses de ses gosses, ça me laissera de précieuses minutes pour finir d’organiser ma défense.
C’est con de s’en être pris justement à un des rares hommes qui sait quoi faire et qui est prêt.

Dans le même ordre d’idée, j’avais aussi trois stratégies pour protéger les policiers quand ils vont se faire attaquer. C’est presque la base lors des génocides dans les zones musulmanes. Les commissariats sont attaqués, les policiers tués pour ne pas qu’ils protègent le peuple. Puis leurs armes servent pour les génocides. J’ai lu trois témoignages de ce type sur trois différentes zones de monde à différentes époques.

Récemment, il y a deux mois à St Martin, après le cyclone Irma, lorsque la douane a été pillée, les armes volées, avec les uniformes, puis que des policiers ont été ligotés, leurs armes et brassards volés aussi, il y a eu des témoignages de pillards habillés en policiers et douaniers faisant des contrôles routiers.
Que ce soit pour un génocide ou pour piller, avoir des équipements policiers semble souvent intéresser les criminels.

Le problème est que là j’en ai tellement marre à un niveau qui me surprend, des trahisons incessantes des « policiers » qui protègent les politiciens, volent les automobilistes, empêchent les citoyens d’arrêter les racailles qui s’amusent à essayer de brûler vifs les pompiers, qui me mettent un pv pour un pare-choc qui dépasse de 20 centimètres sur un passage piéton à 5 heures du matin à une heure et à un endroit où ça ne gène absolument personne, qui n’agissent pas quand je les appelle, mais qui viennent à une armée entière après que j’ai encore encore encore encore encore encore une fois été obligé de faire le boulot de ces bons à rien, puis qui me jettent toute une nuit dans une cellule crasseuse décorée au vomis séché, puis me prennent mon adn et me fichent comme un terroriste…
Je ne les supporte plus. Ils m’inspirent maintenant un complet dégoût quand je les croise.
Je n’ai pas l’impression d’être un cas isolé. Je crois que maintenant la majorité de la population n’en peut plus et voit les policiers comme des ennemis, des traîtres, des voleurs d’automobilistes, des incompétents, tout le temps en train de taper sur des faibles et à s’enfuir comme des taffioles quand quelques bronzés leur jettent des cailloux.
En ce moment il y a 6 policiers par semaine qui se suicident. Ils sentent qu’ils ont tout gâché.
Ce n’est pas normal que la population n’aime pas les gens sensés les protéger.

Le problème c’est que quand le génocide va commencer, très probablement par eux puisque ça semble être la stratégie musulmane la plus courante, moi je ne lèverai finalement pas le petit doigt pour les aider. Même si ça ne me coûte rien, que je peux le faire sans risque.

Maintenant j’ai compris.
Si je suis obligé de faire ENCORE leur boulot, je vais encore me faire punir, et pire puisque maintenant mon casier n’est plus parfaitement vierge à cause d’eux.
Je les laisserai crever.
Après je pourrai agir comme il faut sans qu’ils m’en empêchent.

Pour le petit fonctionnaire sous procureur anormalement bêtement zélé… en fait, c’est déjà réglé aussi. Ce n’est qu’une question de temps. Il est dans une zone avec un million de musulmans et de noirs, très largement sur-représentés dans tous les crimes, avec la volonté de se venger. Je pense que le palais « de justice » sera un des premiers bâtiments à prendre feu et où tout le monde va subir le même sort qu’au Bataclan.

C’est plutôt ironique comme situation. Il se pourrait que la purge de la révolution qui pour le moment ne vient pas, les français ne bougeant pas, se fasse indirectement par la mains des envahisseurs au début de la guerre civile.
Finalement c’est le résultat qui compte.

Que ce soit pour le début de la guerre civile ou pour la révolution qui approche, je ne lèverai pas le petit doigt pour protéger des procureurs, des juges, des préfets, des officiers supérieurs, des politiciens.
Je dirais même que moins il en restera en vie, plus vite les français auront enfin la possibilité d’agir efficacement pour faire ce qui doit être fait depuis trop longtemps, empêchés par les fonctionnaires.

Le raz le bol est très largement dépassé. Ce n’est même plus du dégoût. C’est plutôt une certitude absolue que ces gens sont coupables de presque toutes les souffrances de mon peuple.

Bon.
… mais si je me trompe un peu, que la révolution ne sera pas pour ce printemps, après la pause des fêtes, après le grand froid, alors à priori je pourrais être gravement dans la merde. Je sais déjà qu’au bas de l’échelle, les fonctionnaires zélés qui veulent plaire à leur hiérarchie m’ont déjà condamné à rembourser le haut parleur à 3000 euros.

Je devrais peut être commencer à avoir de la haine envers les dieux de me frapper si fort, si souvent et injustement, mais curieusement c’est plutôt le contraire.
Je me sens reconnaissant.
C’est comme si quelqu’un là-haut veillait sur moi et me donnait les blessures les plus dures pour que je comprenne ce qui n’a pas marché et que je puisse apprendre à un grand nombre d’autres comment faire mieux.

C’est étrange cette sensation de paix intérieure, comme si j’étais guidé et que tout s’emboîtait pour le mieux.
Je ne devrais pas être aussi zen avec les évènement terribles qui arrivent de façon absolument certaine. C’est peut être que je suis prêt.
20 millions d’ennemis sur notre sol, effondrement financier mondial, pas d’autosuffisance alimentaire nationale, famine, révolution, extermination…
Ca ne me fait ni chaud ni froid.

Pire, dans chaque cas de figure j’y vois des opportunités pour débloquer des situations et obtenir des avantages.
Par exemple, la menace de perdre trois milles euros, en première instance.
Je ferai certainement appel.
Puis la cassation, puis la cour européenne des droits de l’homme si elle existe encore dans … pfff, probablement 12 ans, vu comme (ne) fonctionne (pas du tout) cette soi-disant justice. Tssss…
C’est du vent en fait.
Il suffit de jouer leur jeu, en apparence, en attendant que tout s’écroule, ce qui devrait arriver bientôt.
Et finalement les sous ne sortiront jamais de ma poche.

Un jour un médecin m’avait dit au sujet des personnes qui parlent de suicide, qu’il faut s’inquiéter d’un passage à l’acte quand la manière de présenter les choses change, quand le suicide n’est plus ressenti comme un échec, une mauvaise chose, mais plutôt comme de la paix, la fin des souffrances, enfin arrêter d’avoir des idées noires, quand la personne malade semble avoir trouvé la paix.

Peut être que c’est le moment où il devient urgent de se préparer à perdre beaucoup quand les gens autours de vous voient surtout les bons côtés qu’apporteraient une révolution sanglante, une purge violente, un nettoyage ethnique.
Pas une perception de choses horribles, mais une libération, enviée.

Regardez les gens autour de vous. Ecoutez-les.

On dirait que cette société profondément malade va se terminer bientôt.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

 

Recherches populaires vers cette page :

  • https://se-preparer-aux-crises fr/des-le-debut-de-la-revolution-la-population-devra-agir-a-la-place-des-procureurs-des-juges-des-prefets-des-officiers-superieurs-et-de-tous-les-politiciens/ (1)

La loi de Lynch

Un ami très logique m’expliquait pourquoi la loi du talion ne marchait pas.
Le nom vient du latin « talis » = « tel, égal, pareil ». Ce qui donne « Oeil pour oeil, dent pour dent ». C’est une manière juste de punir les criminels, plutôt que de leur payer des semaines dans des centres de loisirs alors que presque plus de français honnêtes ne peuvent partir en vacances.

Donc cet ami blasé me disait que si un criminel lui crève un oeil, qu’il lui crève lui aussi un oeil par justice, l’autre à encore un oeil, et donc est encore capable de lui crever l’autre oeil, l’égorger, flinguer son chien, brûler sa voiture et enculer son cadavre.

Oeil pour oeil c’est pas assez.

Ouais.

 

J’aime bien les gens fêlés, parce qu’ils laissent passer la vraie lumière.

Regardez ce qui se passe quand un terroriste qui a flingué 80 gosses est laissé en vie : Norvege-anders-breivik-exige-maintenant-de-pouvoir-creer-un-parti-fasciste

En fait ce n’est vraiment pas sa première exigence. Il n’arrête pas d’exiger que l’Etat réalise tous ses caprices, jusqu’à faire un procès pour avoir une console de jeu plus moderne.
C’est l’exemple parfait d’une justice rendue totalement inefficace par les bien-pensants.

En France c’est encore pire. On n’a pas un tueur blanc charismatique mais des millions de musulmans d’amour et de paix que les « autorités » traitres prétendent réintégrer dans notre société, après avoir appris à décapiter des non-musulmans en faisant leur guerre raciste appelée djihad.
Déjà qu’ils n’étaient pas du tout intégrés avant de devenir des tueurs, comme si l’absence de sanction allait les empêcher de tuer des français.

Ceci est possible à cause des politiciens et des fonctionnaires complices.

Vous avez vu ce qui vient encore de se passer en Grèce ?

3 semaines de blocage complet des banques. L’argent des grecs ne leur appartenait plus, parce que des voleurs ont décidé que tout un peuple devait payer une dette frauduleuse dont il n’est pas responsable, sans évidemment punir les riches qui ont rendu l’escroquerie possible.

Personnellement j’attends sagement qu’il se passe la même chose en France.

Mais je n’attends pas sans rien faire.
J’observe.
Je cherche les noms et adresses des coupables de « la dette » et tous ceux qui l’imposent à mon peuple, pour lui voler tout ce qu’il possède, le rendre faible et soumis, obligé de tout accepter, même les choses les plus infâmes.

Regardez ce qui se passe actuellement avec les agriculteurs, les producteurs de lait, les producteurs de viande…
Comme toutes les autres professions en France (sauf politiciens, banquiers et ceux qui profitent des subventions « antiracistes » pour écraser le peuple français), tout le monde perd son emploi ou s’appauvrit à essayer de travailler pour survivre.

Ce n’est pas la faute à « la crise ». Ce n’est pas une catastrophe naturelle. C’est organisé volontairement par une maffia surpayée pour transformer mon peuple en clochards soumis.

Regardez, maintenant dans une assemblée vide à 3 heures du matin, des lois d’espionnage de tous les français sont « votées » à une trentaine de parasites, pendant que les 577 voleurs sont payés.

Un seul type sort un 49.3 et impose la destruction de tous les acquis des travailleurs dans une loi taillée sur mesure pour enrichir toujours plus la finance…
Nous ne sommes pas en démocratie.
Le gouvernement est un ennemi.
Il n’y a qu’à voir le ciel presque tous les jours. Des milliers d’épandages toxiques, cancérigènes, stérilisateurs, qui stérilisent même les plantes, au-dessus de nos têtes, dans le plus grand secret.
Est-ce que c’est normal ?

Les hauts fonctionnaires sont coupables de génocide.

Et ils volent impunément tout ce qui appartient aux français qu’ils exterminent.

Je ne vais pas faire comme vous, à rester soumis, à vous marier entre lopettes et attendre sagement la réouverture des banques quand les choses vont encore empirer.

Je vais reprendre les ressources là où elles sont, chez ceux qui les ont volées.
Je vais veiller à ce que beaucoup ne puissent pas recommencer, même si les « lois » qu’ils se sont « votées » entre eux tous seuls sur mesure pour eux prétendent que c’est légal, pas un crime, et qu’ils ne doivent pas être punis.

Je vais leur en foutre moi des emprunts toxiques légaux dans la gueule.

Et vous savez quoi ?
Je sais déjà que je suis loin d’être le seul à vouloir agir, parce que j’ai des centaines de milliers de lignes de statistiques internet sur ce que cherchent les français, et dont les médias subventionnés aux ordres ne parlent pas.

 

… et puisque on a maintenant sur notre territoire des millions d’envahisseurs dont les criminels qui ont confisqué le pouvoir nous imposent la présence, incapables de se contrôler qui détruisent tout,
autant en profiter pour leur apprendre qui a ce qu’ils convoitent.
Brûler des dizaines de voitures de travailleurs pauvres c’est contre productif.
L’ennemi de mon ennemi…

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • yalaoui djamal maladie (2)
  • flingue nazi (1)

5 ans de prison et 75000 euros d’amende pour ceux qui ont financé illégalement les mosquées avec notre argent public

Maintenant que j’ai créé une nouvelle religion, on va pouvoir l’utiliser pour éliminer les élus et fonctionnaires corrompus qui ont détourné notre argent public pour financer des mosquées, des manifestations musulmanes, des abattoirs temporaires pour la fêtes barbares de l’égorgement des centaines de milliers de moutons sans étourdissement…

La faille est simple.
Il suffit d’aller sur les sites internet qui listent les subventions d’argent public détournées par des élus et hauts fonctionnaires pour financer l’islamisation, malgré nos lois interdisant à l’état de financer les cultes.

Vous écrivez à ma place aux vermines, juste une lettre sans politesse de quelques lignes. Le prophète (moi) ne vous autorise pas la politesse envers les traitres, ou vous irez en enfer.

Par exemple :

Monsieur xxxxxxx,
Il semblerait que le xx/xx/xxxx au cours du conseil municipal, vous ayez pris la décision de financer illégalement une partie de la construction de la mosquée xxxxxxx, malgré nos lois républicaines séparant le culte et l’argent public.

J’exige le versement sans délai de la même somme pour financer mon propre culte d’amour et de paix aussi bienveillant que l’islam.
Veuillez m’envoyer immédiatement un chèque.

Si vous refusez, vous serez poursuivi comme agent public coupable de discrimination religieuse,
c’est à dire 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende.

Comme vous le voyez, vous êtes dans une impasse.
Soit vous détournez encore l’argent de mon peuple et quelqu’un d’autre que moi vous poursuivra,
soit vous allez en prison pour discrimination religieuse.

Dans mon infinie bonté, je daigne généreusement vous laisser un échappatoire que vous ne méritez pas :
Démissionnez sur le champ et je ne me porterai pas partie civile pour vous faire jeter en prison.

Et n’oubliez pas de rembourser avec votre argent personnel les sommes que vous avez volées à tout mon peuple.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • 75000 euro amende bnf (1)
  • amende discriminztion religieuse (1)

Boris Le Lay condamné à de la prison ferme par le régime d’occupation

Pour avoir dit « Il n’y a jamais eu de celte noir » à un joueur de pipeau il y a quelques années, le jeune nationaliste français Boris Le Lay vient d’être rejugé, sans sa présence, sans avocat, sans même savoir qu’il y avait un procès, et condamné à 6 mois de prison ferme.

Capture de la page Facebook de Boris Le Lay suite a sa condamnation injuste a de la prison fermeSource : sa nouvelle page Facebook, après destruction des précédentes par la censure.

C’est évidemment une manoeuvre politique pour le faire taire en ayant l’apparence de la légalité, sauf que c’est clairement illégal, immoral, injuste, ignoble, fait par un gouvernement totalement illégitime, qui utilise les ressources publiques des français et les fonctionnaires traitres, pour censurer les réseaux sociaux et faire taire ceux qui parlent de l’islamisation de la France.

Ses 7 dernières condamnations par des « juges » politiques n’ayant eu aucun effet, ses sites internet étant impossible à censurer à l’étranger, ses pages Facebook étant recrées presque immédiatement après censure avec toujours plus de fans,
la « justice » exemplaire de taubira valls hollande a décidé d’utiliser le prétexte de ressortir une très vieille affaire, sur des propos presque totalement insignifiants, pour aggraver une condamnation, pour pouvoir utiliser nos « policiers » pour le faire taire par un mandat d’amener.

Heureusement qu’il n’a pas été jugé par le même incompétent fanatique que Kerviel, sinon il aurait eu en plus 4,9 milliards d’euros à payer.

Tenez, regardez par vous-mêmes pourquoi le gouvernement d’occupation veut le faire taire :

La page Youtube de Boris Le Lay




Juste pour info, je rappelle que si la justice fonctionnait normalement dans notre pays, les « juges » ne pourraient pas être autant à vomir.
Normalement de vrais juges devraient jeter en cage ce fonctionnaire et tous ceux qui l’aideront à nuire à Boris Le Lay.

Si vous êtes un de ces salopards de la nouvelle police de la pensée, soi-disant « légale » depuis trois semaines, par des lois d’espionnage de masse pas votées par les français,
avant d’obéir aux fous furieux qui vont bientôt avoir ce qu’ils méritent, réfléchissez à ce que prévoit le code pénal :

Code pénal
Partie législative
TITRE III : Des atteintes à l’autorité de l’Etat
CHAPITRE II : Des atteintes à l’administration publique commises par des personnes exerçant une fonction publique.
Section 2 : Des abus d’autorité commis contre les particuliers.
Paragraphe 1 : Des atteintes à la liberté individuelle.

Article 432-4
Le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, agissant dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission, d’ordonner ou d’accomplir arbitrairement un acte attentatoire à la liberté individuelle est puni de sept ans d’emprisonnement et de 100000 euros d’amende.
Lorsque l’acte attentatoire consiste en une détention ou une rétention d’une durée de plus de sept jours, la peine est portée à trente ans de réclusion criminelle et à 450000 euros d’amende.

Article 432-5
Le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public ayant eu connaissance, dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission, d’une privation de liberté illégale, de s’abstenir volontairement soit d’y mettre fin si elle en a le pouvoir, soit, dans le cas contraire, de provoquer l’intervention d’une autorité compétente, est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende.
Le fait, par une personne visée à l’alinéa précédent ayant eu connaissance, dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission, d’une privation de liberté dont l’illégalité est alléguée, de s’abstenir volontairement soit de procéder aux vérifications nécessaires si elle en a le pouvoir, soit, dans le cas contraire, de transmettre la réclamation à une autorité compétente, est puni d’un an d’emprisonnement et de 15000 euros d’amende lorsque la privation de liberté, reconnue illégale, s’est poursuivie.

… bref, à cause de ce « juge » c’est tout le tribunal, les procureurs, les policiers qui interviendront, qui risquent 45000 euros d’amende et 30 ans à pourrir en prison comme des saloperies de criminels fous furieux.

Mais on a bien vu que la « Justice » ne fonctionne plus du tout normalement en France.

Seulement 9 mois de prison pour meurtre

Encore un juge pedophile, qui ose juger les autres

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • se preparer aux crises boris le lay (2)
  • bori le lay (1)
  • boris lay (1)
  • celtes noir le lay (1)