Archive for Insécurité

Manifestations de charlies aveugles ou complètement cons

Plusieurs grotesques rassemblements de faux culs aujourd’hui.

Les donneurs de leçons habituels, responsables de la situation, profitent de l’émotion provoquée par la série de massacres racistes faite par la nouvelle génération de « chances pour la France » avec des papiers français, pour se montrer et avoir l’air compatissant à la télé, pour faire encore et toujours de la récupération.

Et des centaines de milliers d’abrutis qui les écoutent encore, agitent des cartons « je suis charlie » en chantant des slogans niaiseux.

Ils sont incapables de voir ou de comprendre que leur sécurité est assurée par 5500 policiers tous porteurs de balles de guerre, des CRS avec des fusils d’assaut, des tireurs d’élite sur les toits…

Crayon avec embout moutonLes petits crayons mignons, on a tous vu à quel point c’est efficace pour se défendre contre des musulmans tueurs armés de fusils mitrailleurs et de lance roquette, multirécidivistes et inexplicablement en liberté quand ils sont sensés être derrière les barreaux suite à une énième condamnation.

Photographie de la redaction de charlie hebdo apres le carnage

Le RAID, le GIGN et la BRI ont mis fin à la série d’attentats meurtriers en utilisant des armes, pas des p’tits crayons mignons bien pensants jesuischarlie wouin wouin.

Ils n’ont pas envoyé les meurtriers récidivistes prendre de courtes vacances dans les prisons de taubira, faire du sport, regarder la télé, manger gratuitement des repas halal, en attendant que leur avocat gratuit pour eux les relâchent incroyablement vite.

Ecussons RAID GIGN BRI
Ce n’est pas grâce à des petits crayons que des hommes et des femmes en grande partie pris au hasard cessent de se faire déchiqueter par des balles de fous d’allah.

Les biens pensants, je vous emmerde.
Vous êtes des faibles.
Vous êtes des lâches.
Vous ne protégez personne.
Pire, tout ça, c’est à cause de vous et de votre bien pensance, de votre insistance à continuer le vivre ensemble obligatoire avec les intolérants musulmans qui massacrent tout le monde partout sur la planète depuis 1400 ans.

Les biens pensants, vous êtes des traitres.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

L’attentat musulman quotidien…

Aujourd’hui encore, un musulman a tiré sur des policiers, en tuant une jeune femme et blessant son collègue.

Il portait un gilet pare-balle, un fusil mitrailleur et un pistolet.

Une fusillade a éclaté à Montrouge (Hauts-de-Seine), au sud de Paris, touchant grièvement deux policiers municipaux. Un des deux officiers, une femme, est décédé.

Les témoignages restent pour le moment contradictoires. Des policiers, qui intervenaient sur un accident de la circulation, ont été pris pour cible par un ou deux agresseurs. « Un véhicule s’est arrêté, on a tiré sur les policiers municipaux »

 

Il est où l’islam de paix dont les médias et les politiciens nous parlent ?

Je ne l’ai pas vu une seule fois en plusieurs années.

 

Puis-je porter un couteau de défense ?

Non.

Pour se défendre, non.

Les mauvaises lois l’interdisent.

Par contre, porter sur soi un couteau pliable sans cran de blocage, pour couper du saucisson au porc (un plat traditionnel français), ou pour ramasser quelques boutures au bord des routes, ou n’importe quelle autre bonne raison sans rapport avec l’autodéfense, ce n’est pas interdit.

Enfin, bien sûr, si vous n’avez pas de casier judiciaire, que vous n’êtes pas un criminel récidiviste qui ment comme il respire, accusé 38 fois d’agressions à mains armées, en liberté avec un bracelet électronique, et qui jure « c’est pas moi ! j’étais pas là ! je n’y suis pour rien ! ».
A moins d’être un juge socialiste avec 300 kilos de merde dans chaque oeil, il est possible de comprendre qu’une racaille porte un couteau ou un tournevis pour s’en servir prioritairement comme une arme, et toujours avec la même impunité.

Si vous êtes blanc et honnête par contre, vous n’aurez bien entendu pas la même clémence judiciaire. Vous serez immédiatement coupable de tout, même de choses que vous n’auriez jamais imaginées.

Donc certaines personnes qui ne se sentent plus assez en sécurité, choisissent de porter discrètement une lame volontairement dissimulée dans un objet, au cas où, pour ne pas avoir des problème avec la « justice » sensée protéger les citoyens…

Dague Honey comb de cold steelCold Steel fabrique une dague dont l’étui est une brosse à cheveux.

Personnellement j’ai un très discret stylo métallique qui contient un coupe papier très effilé, quand je dois passer dans des lieux avec une armée d’agents de sécurité paranoïaques et des portiques de sécurité détecteurs de métaux.
Si si, à Marseille, même simplement pour entrer dans une bibliothèque en centre ville, ou pour assister aux conférences de l’hôtel de la région, c’est presque comme essayer de franchir la sécurité antiterroriste des aéroports.

Stylo lame, discret

Quand j’ai prévu de marcher en nature et que je peux récupérer des plantes gratuites, ou en ville où je trouve souvent juste en marchant plein de choses intéressantes que les gens balancent, j’ai souvent un très solide couteau pliant inoxydable qui ne craint rien,

Couteau pliable inox avec attache ceintureou carrément un couteau suisse avec des ciseaux intégrés et plein de mini-outils comme des tournevis ou une scie de poche.

Couteau suisse plié

On peut se défendre avec un couteau sans forcément planter ou trancher et envoyer l’agresseur à l’hôpital se faire recoudre, et avoir des emmerdes judiciaires.

Il peut servir à alourdir et durcir un poing pour frapper sensiblement plus fort,
ou pour cogner avec une zone dure comme avec un marteau.

Coeau suisse porté en lest pour alourdir le poing

Ca dépend du niveau de gentillesse de chacun et de la gravité de la situation.

Comme un push dagger court mais pénétrantUn poing perforant

Un couteau apporte simplement plus de possibilités de défenses efficaces, mais c’est pour les gens qui ne se soumettent pas et qui choisissent de réagir en cas d’agression ou de vol.

Couteau suisse tenu pour planter vers l'avant ou pour dissuaderPour planter en force

Ou aussi, je porte parfois un Laguiole pliable, fin et très très pénétrant, tranchant comme un rasoir, sans cran de blocage mais qui reste quand même solidement ouvert,
et bien entendu pas immédiatement utilisable, rangé dans son étui en cuir, dans la poche,
… puisque je porte évidemment juste un outil pour couper du saucisson et pas une arme très discrète, pour me défendre.

Couteau laguiole pliant en bois avec tire bouchon

Que je ne porte que des vieilleries ou des couteaux à très petit prix, ce n’est pas parce que je n’hésiterais pas une seconde à les faire discrètement disparaitre dans une bouche d’égout ou à les planter profondément dans la terre sous un buisson, si j’avais été obligé de m’en servir pour protéger ma vie. C’est juste que je suis maladroit, avec une mauvaise concentration, et il m’arrive de perdre mes objets, pacifiques, mes outils, que je ne porte pas comme des armes.
Donc, je n’achète pas de lames de plus de quelques euros.

 

Dans certaines mains correctement formées aux arts martiaux, presque n’importe quel objet devient une sorte d’arme.

Une fois, j’ai compté 28 manières de tuer ou définitivement mutiler un homme avec une petite cuillère à café en métal.

Cuillère à café argentée

Donc finalement, à la limite, un couteau avec une lame bien brillante, entre mes mains c’est presque mieux pour les pauv’ racailles.

C’est une marge de manoeuvre dans la dissuasion, plutôt que de simplement enfoncer un de mes pouces dans un orbite entre deux coups de poings sur le nez, les yeux, les oreilles…

 

Couteau suisse avec aspect militaire et grosse lame

Quand je porte une lame, ce n’est pas pour me défendre si une bagarre dégénère trop, que je n’ai encore jamais eu besoin de sortir, mais juste un outil utile dont je dois me servir plusieurs fois dans la journée.
Comme pour vous.
Juste un outil utile que vous avez une bonne raison de transporter.

Juste des petits outils qui ont l’air d’outils et pas l’apparence d’armes parce que ce ne sont visiblement pas des armes.

Ca, on a le droit.

Il suffit de ne pas porter une dague qui traverse facilement le blouson de cuir le plus épais, qui ne sert qu’à poignarder, ou une machette d’un mètre de long pour décapiter les zombies, mais clairement un petit outil visiblement si inoffensif pas du tout prioritairement destiné à neutraliser instantanément si besoin en traversant l’os du crane, ou en crevant un oeil, ou en tranchant la gorge d’un seul mouvement…

Ce n’est pas parce qu’il ne se passe plus trois jours sans apprendre des tentatives de meurtres ou des meurtres réussis par des déséquilibrés criant tous allah ackarrr qu’il faut devenir parano.
valls et taubira nous protègent.

 

Comme pour tout ce qui concerne la sécurité et la criminalité, c’est souvent les vendeurs de matériels qui ont les statistiques les plus fiables et les meilleures synthèses des textes de lois (qui normalement sont difficilement lisibles).
Donc, tenez, voilà une page très intéressante qui va droit au but sur le site officiel de la fédération de la coutellerie :
Ai-je le droit de porter sur moi un couteau de poche ?

L’extrait qui nous intéresse :

Les tribunaux français ont créé une jurisprudence précisant la Loi.
Ils ont considéré que le port d’un couteau Laguiole, d’un Opinel ou d’un couteau suisse de dimension classique, ne doit pas être interprété comme un port d’une arme blanche.
Les tribunaux considèrent qu’il s’agit a priori d’un outil faisant partie de la tradition française. Le port d’un couteau entrant dans ce cas de figure est autorisé mais il peut cependant être requalifié en arme blanche par destination suivant l’emploi, l’usage, dudit couteau (article 132-75 du Nouveau Code Pénal).
Références :
– Jugement du Tribunal Charleville-Mézières du 04 mai 1987
– Jugement du Tribunal de Grande Instance de Bobigny du 02 mai 1995

 

Donc, puisqu’on a le droit d’en porter, moi, si un cowboy me confisque mon couteau suisse, qui n’est pas une arme mais un outil,
je porte carrément plainte contre lui pour vol.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr