Archive for Les bonnes choses du passé

Les femmes souffrent plus que les autres de la crise économique

Smile triste

Hier, 8 mars, c’était LA journée de la femme.

Youpi.

Je suppose que vous n’avez pas été augmentée, hein…

 

Bref c’était une journée comme toutes les autres dans un monde toujours plus fou.
Ha!, quelle Belle invention, le féminisme

D’une certaine manière, ça me rappelle un peu l’histoire du petit cui-cui qui tombe du nid. Vous la connaissez déjà sûrement.

C’est un poussin qui ne réfléchit pas plus qu’une lolita, ni plus qu’une nana emportée par la vague d’un groupe de nanas qui dépensent bien plus qu’elles n’ont pour faire du shopping et acheter des bottes qui ne vont avec rien et qu’elles ne mettront que deux fois, si si, on en connait tous des comme ça,

, et donc, à force de faire bêtement ses trucs de poussin, hop! il finit par tomber du nid.

Et ouais.

 

Au sol, il crie, il crie, il crie, il crie, mais personne ne vient pour le ramener dans son nid.

Le soleil est couché, la nuit s’installe, et le petit poussin commence à greloter de froid. Il est tout seul et il pleure.

De l’autre côté de la route, un beau taureau viril a vu toute la scène. Il s’approche, regarde attentivement le petit poussin qui tremble de plus en plus, et là il se tourne, montre son derrière musclé, et au milieu de plusieurs pets magnifiques, lui fait une énoooooooorme, une incroyable, une gigantesque bouse sur la tête, SPRROOOOOTSH!!!

Le petit poussin en a partout, jusqu’en haut du bec.
Il dégouline de bouse, il respire de la bouse, il bave de la bouse,
Il est dans une bouse de 20 kilos, de 3 mètres de large. Le gros taureau a donné vraiment tout ce qu’il avait, il ne tient presque plus debout, il s’en va en titubant.

D’abord le petit poussin reste un moment sans voix, puis il se remet à pleurer, comme une fille.

Bon d’accord, il y a assez d’épaisseur de bouse pour qu’il puisse rester au chaud trois nuits d’affilées sans mourir de froid, mais l’odeur ne lui plait pas du tout.

Alors le petit poussin qui n’a plus froid, pleure de plus en plus fort.

 

Un vilain renard hypocrite qui a sa carte du parti socialiste depuis qu’il a l’âge de mentir et manipuler, passe par là pour rentrer dans son terrier entre deux détournements de fonds publics.

Il entend le petit poussin qui appelle à l’aide, à la solidarité, et qui attend  au fond de sa bouse tout seul, que quelqu’un vienne tout faire pour lui, au lieu de prendre sa vie en main et de faire lui-même tout ce qui est bon pour lui.

Le renard socialiste regarde autour de lui : personne.

Alors il sort tout doucement le petit poussin de sa grosse bouse toute chaude qui pue, et il se met à le nettoyer.

Et quand il est tout propre, il le viole.

 

Puis il le tue.

Puis il le viole encore.

Il le mange à moitié.

Il le viole encore une fois, puis il finit de le manger et s’en va tranquillement chez lui compter ses pièces d’or.

 

L’histoire ne finit pas là. Il y a une morale, sinon ça serait trop triste :

Quand quelqu’un te met dans la merde jusqu’au cou, ce n’est pas forcément pour te nuire.

Et quand quelqu’un fait croire qu’il t’en sort, ce n’est pas forcément pour ton bien.

(En remplaçant le renard socialiste par le nom d’un vilain pokemon, on peut raconter cette histoire aussi aux enfants).

 

Bon, ceci dit, maintenant que j’ai préparé le terrain je vais pouvoir me mettre au-dessus de vous pour vous parler du féminisme…

J’aime pas les féministes.

Les vraies, les bêtes, les naïves haineuses.

Et les fausses, les hystériques dépravées exhibitionnistes qui vident des extincteurs sur les bébés, comme les femen, encore moins.
Elles se prétendent féministes, juste parce que le mot à une signification à priori positive. C’est un peu comme si hitler était rebaptisé « Père Noël », ou « sauveur socialiste », pour profiter du temps de la confiance pour vous mettre plein d’impôts comme jamais, de réduire les retraites, de taxer les allocations familiales,…

 

Ce que peu de gens savent, c’est pourquoi le féminisme est devenu aussi à la mode d’un coup, et s’est imposé en moins de deux générations, pour vous apporter le bonheur que vous savez :

Tout le monde fait au moins deux ou trois belles dépressions dans sa vie, certain(e)s n’ont même pas cessé d’avaler des antidépresseurs depuis 5 ans,
le sommeil ne vient plus,
les femmes souffrent énormément plus que les hommes de la crise économique, puisque plus de 8 enfants sur 10 vivent avec leurs mères et deviennent leur priorité absolue.

Elles doivent se contenter de revenus très modestes et ne s’achètent plus jamais de jolie robe lorsqu’elles deviennent maman. Les bottes qui ne vont avec rien, c’est terminé. Juste des tongs, même en plein hiver.

Dès le 8 du mois, elles sont à découvert et enrichissent les banquiers qui touchent sans rien faire des milliards d’agios de milliards de personnes civilisées, qui vivent dans des pays de rayonnante modernité et de joie de vivre, sans cellule traditionnelle stable permettant à tous les membres de la famille de vivre décemment.

 

Rockefeller a financé le lancement du mouvement féministe. Il a flairé de suite le super bon plan pour lui.

Allez hop, un zeste d’hypocrisie, des litres de bonnes idées mielleuses, et dès la génération suivante, plus personne ne s’en sort correctement.

Donc le recours au crédit est systématique, maintenant même juste pour faire soigner une dent cassée, puisque la sécu ne rembourse plus correctement les français(es) de souche, dont un(e) sur trois ne peut plus payer une mutuelle pour sa famille.
Il faut comprendre les priorités de ceux qui nous dirigent si bien. Quand des millions d’étrangers ont tous les soins gratuits, c’est pas seulement une « belle » idée juste et morale.
Ces gens n’ont pas d’argent, ne cotisent pas, ne peuvent pas payer. Donc c’est intéressant pour le bizness que l’état prenne toutes leurs dépenses à sa charge, avec plein de bon argent public.

Pof, des logements, des pensions, des soins médicaux, des médicaments, des dépenses d’insécurité, d’éducation, etc…

Et doublement gagnant, puisque les français(es) de souche qui doivent tout payer, sont obligé(e)s de s’endetter pour survivre.
Hop, quelques dizaines de milliers de petits crédits par ci, quelques prêts révolving à 20% par là,
quand ce n’est pas carrément le jackpot avec les frais d’opposition sur les découverts non autorisés.

Les banquiers profitent bien d’une situation qui devient pourrie pour 65 millions de personnes.

Il a suffit de mettre quelques millions de dollars dans des idées « révolutionnaires » qui ont fait de gigantesques dégâts.

Séparer la solide cellule familiale traditionnelle, qui a permis à l’humanité de survivre aux plaies d’Egypte, au déluge, à des épidémies de peste, à 14 siècles de djihad…

Quelques décennies de féminisme, de valeurs de douceur, de paix, d’harmonie et d’égalité, de droit de vote des gonzesses, pour diriger un monde noir, d’injustice, de brutes, de rapports de force, de méchants, de monstres, de terroristes, de banquiers,…
et on se retrouve à l’aube de l’extinction de l’humanité, en votant des lois pour que les homos socialistes puissent pondre des bébés clonés depuis leur anus.

 

On n’est pas égaux.

Ce n’est pas qu’une question d’emballage, de physique.
Le sexe influence la personnalité, la pensée, les capacités, les affinités, les dons, les actes.

Hommes et femmes ne sont en rien égaux.

… sauf en droits, ça c’est normal, dans une société civilisée.
Par contre, faut pas compter longtemps sur ça. Au rythme où la charia s’installe dans le pays des droits de l’homme, bientôt les femmes ne vaudront que la moitié d’un homme. Elles ne seront jamais jamais adultes,  et ne vaudront toujours que le poids de la moitié d’un homme, même en étant 6 épouses réunies.

L’égalité s’arrête aux droits.

La nature impose tout le reste.

Aller contre la nature c’est être complètement con. La nature gagne toujours.
Le seul moyen de la vaincre, c’est de s’y soumettre.

 

On n’est pas égaux. Entre une petite poupée de 45 kilos en talons aiguilles qui tapote sur son iphone 5, et un bucheron avec de la moquette qui sort de sa chemise ouverte, il y a une différence.
Les deux ne font pas la même chose, ne pensent pas la même chose, ne réfléchissent pas de la même manière.
La première fera une politique tout en compromis, de faibles, l’autre fera une politique de lion.

Une gazelle ne dirige pas la savane comme un lion.

On n’est pas égaux.

 

On est complémentaires, pas égaux.

 

Les hommes sont doués pour jouer aux jeux vidéo et les femmes pour passer le balai. On a pas les mêmes programmations génétiques.

Si presque 9 enfants sur 10 vivent avec leurs mamans, ce n’est pas pour rien :
Jouer aux jeux vidéos et boire de la bière avec des chips, ça éduque un peu moins bien que d’apprendre à manger sain, équilibré, de sortir rencontrer d’autres enfants sur l’aire de jeu à côté de l’école, de marcher dans la rue en tenant la main d’une maman souriante, avoir une oreille attentive pour aider à faire ses devoirs,…

Les femmes ont un don exceptionnel pour ne pas engueuler les gosses alors qu’ils ne font que des trucs stupides pendant leur 25 premières années.
On ne peut pas rivaliser avec ça.

On a chacun nos spécificités, et c’est ce qui a fait que ça a marché.

 

Si l’espèce a survécue aux plaies d’Egypte, au déluge, à des épidémies de peste, à 14 siècles de djihad (je l’ai pas déjà écrit, ça ?),

C’est parce que des courageux chevaliers croisés dans des armures de 32 kilos sont partis combattre des milliers de barbares maures voleurs, pilleurs, esclavagistes, pour protéger tous les enfants qui s’amusaient à la maison pendant que super maman gérait tout comme une reine.

 

Superman enlève sa chemise pour se préparer au combat

Pas égaux, complèmentaires.

Photo romantique d'une maman et son bébé

 

Depuis que vous avez toutes succombées aux sirènes du féminisme, vous êtes malheureuses, vous dévorez des anti-dépresseurs par kilos, vous rendez les hommes malheureux, votre droit de vote sert à faire élire de pédés qui veulent se reproduire sans vous, sauf pour financer avec vos impôts leur reproduction médicalement assistée.

Pof ! Le féminisme c’est ça.

 

 

Quand j’étais complètement dingue de Tango et que je dansais tout le temps tout le temps tout le temps, en attendant le bus, en faisant la cuisine, en entrant dans la salle de bain, j’avais tout le temps un sourire jusqu’aux oreilles.

J’ai parlé du changement en moi à une copine danseuse de tango aussi, et sa réponse m’a profondément marqué.

Grosso modo, elle m’a dit :

« Avant j’étais malheureuse. J’ai toujours été malheureuse.
J’ai toujours essayé de faire comme les hommes et ça ne marchait pas.
J’ai trop bu pendant 20 ans, j’ai consommé des drogues, j’ai fait plusieurs tentatives de suicide…

… depuis que je me suis mise au Tango, j’apprends à être féminine, à ne rien faire comme les hommes, à ne même pas essayer de faire comme les hommes, et je me sens bien. C’est comme si j’avais enfin trouvé ma place. »

C’est exactement ce que je ressentais aussi.

Une petite leçon pour trouver le bonheur grâce à la danse…

 

Chaque chose à sa place. Une main pour guider...

Chaque chose à sa place. Une main pour guider…

… mais pas seulement la danse.

Faire ce pourquoi on est fait.

Prendre naturellement sa place…

Juste sa place. Pas celle d’un(e) autre, pas celle que la nature ne nous a pas destinée.
Pas des idées fumeuses de féministes déconnectées de la réalité.

Juste poser son bras, là,

Juste, juste, poser son bras, là.

Sa main, … là.

Tout s’emboite parfaitement, comme si on était justement complémentaires…

Tenir sa main

Comme en voiture, on ne peut pas être deux à conduire. Ca ne marche pas. Un seul doit diriger. De préférence celui qui voit par dessus l’épaule de l’autre, pour éviter de se cogner dans tous les obstacles.
Donc le plus grand.
Donc l’homme.

Un petit balancement sur place, pour faire sentir le pied d’appui avant de démarrer, et…

des petits pas,

Puis des pas plus rapides, Tan lan Tan Tan !…

Quand on fait ce qu’on sait faire, on peut mettre de la magie dans chaque geste.

Les femmes, légères et beaucoup plus souples, s’occupent des gestes aériens, un talon aiguille qui vole au moment ou deux violons chantent ensemble,

L’homme est un support qui met ses partenaires en valeur…

Ca a un côté cool pour le danseur. Mais faut pas le dire, c’est un secret connu seulement des danseurs de tango.

Pas de pression, le droit à l’erreur.
L’homme gère 95% de la danse du couple, les déplacements, les figures, la musique, le rythme, les pas, ses déplacements, les pas de sa cavalière, presque tout, mais on ne remarque que la danseuse.
Même les femmes ne regardent que les autres femmes, par jalousie naturelle.
Du coup, chaque fois qu’une nana fait un geste maladroit, on le remarque. Tout le monde pense à tort que c’est de sa faute, qu’elle danse mal, tout ça…

… alors que chaque fois qu’une femme fait un geste maladroit c’est de la faute de l’homme, mais personne ne le sait.
Ca j’aime bien.

… en plus, franchement, être entouré de petites nanas fines et sportives, parfumées jusque dans les cheveux, habillées de robes fines et de talons aiguilles, enlacées, parfois les yeux fermées, avec un petit sourire aux coins des lèvres, il y a pire comme loisirs.

 

Soir de danse dans une salle sombre et intimiste. Le tango est la danse la plus sexiste et machiste de tous les temps. D'un érotisme torride.

Pas seulement en danse, à tous les moments.

Chaque moment en société dépend de relations, d’interactions avec les autres.
Quand on fait semblant de ne pas être ce qu’on est, ça ne marche pas.

Etre soi-même, connaitre, son rôle, sa place, ses atouts,… permet de ne pas se contenter d’une vie ordinaire.
Pas une demie vie en étant moyennement bon ou moyennement mauvais en presque tout.

Accepter d’être nul(le) pour certaines choses,
ne pas essayer de mal les faire,

devenir complémentaires avec celles et ceux qui savent, qui sont,

redevenir un élément d’un tout

et faire ce qui nous fait vibrer.

 

… et quand la musique commence à diminuer,
continuer à se sentir vivant, même longtemps après la dernière note.

 

Magie pure et suspension sur la note finale

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Les avantages de la pierre d’alun

La pierre d’alun est un déodorant naturel traditionnel, écologique, non toxique, non cancérigène, et hyper économique.

Que du bonheur.

Au départ je disais autour de moi que ce n’était pas pour les hommes. On transpire trop et plus fort. L’odeur vient quand même. Pour les femmes par contre, c’est très largement suffisant.

En fait, c’est seulement parce que je l’utilisais mal. Ce n’est pas comme avec un déodorant chimique cancérigène, ou il suffit de deux allers retours sur la peau.
Avec la pierre d’alun, il vaut mieux faire une dizaine d’allers retours. Ca ne prend même pas 2 secondes de plus par aisselle.

Et comme je ne crois que ce que je vois, je viens de passer trois jours sans me doucher pour vérifier l’efficacité, même quand on passe trois heures à couper du bois.
Pas d’odeur. Test superbement réussi.

… Bon, maintenant à la douche.

Pas d'odeur, déodorant efficace

Pour utiliser la pierre d’alun, il suffit de la mouiller et de la faire glisser sur la peau plusieurs fois.

Une seule pierre dure autant qu’une douzaine de déodorants toxiques du commerce. C’est extrêmement économique.

En plus c’est très peu encombrant. Pour les nomades, pour les voyageurs, pour les urgences, pour le sac toujours prêt pour les weekends improvisés en amoureux, c’est vraiment un produit très intéressant.

Un produit déodorant naturel très économique et efficace

Et sans parfum ajouté. On peut la prêter à ses nanas ou emprunter les leurs. La peau garde son odeur naturelle, hmmmmmmmm…

Pas d'odeur, déodorant efficace

L’alun est une sorte d’antibiotique naturel, fongicide, exterminateur de micro-bébêtes.
Sans développement des bactéries, pas de mauvaises odeurs.

Au sujet de la toxicité, l’alun est trop gros pour traverser la peau.
Contrairement aux poisons de l’industrie qui traversent la peau fine des aisselles et augmentent le nombre des cancers féminins.

Du poison en bâtonet, en spray, en bombe, en gel, cancérigène, mutagène, toxique, chimique, dangereux

Très important : la pierre doit être naturelle.

Comme pour tout ce qui est beau, bien, pur, naturel, comme pour les brevets sur les graines, et tout et tout, l’industrie a profité de l’image d’une bonne chose pour faire ses pires coups tordus, pour gagner de l’argent sur le dos des clients, en mettant en danger les consommateurs.

Les pierres non naturelles sont des résidus d’une industrie extrêmement polluante et cancérigène, le traitement des tissus, et du nylon.

Préférer les produits d'hygiène sains et naturels

A première vue c’est la même chose, le même aspect. Chimiquement ça semble contenir les mêmes éléments, à première vue.

Le caprolactame est irritant et toxique par ingestion, inhalation, ou absorption à travers la peau. Comment son sous-produit recyclé peut-il se retrouver dans des cosmétiques et déodorants ? uniquement pour l’appât du gain, non ? Pour se débarrasser d’un polluant sans payer, tout en gagnant de l’argent avec, peu importe les conséquences sur les gens.

Les déodorants chimiques qui se vantent d’utiliser de la pierre d’alun dans les pubs utilisent le plus souvent ces fausses pierres d’alun, fabriquées à partir de résidus chimiques polluants.

Cette forme traverse la peau par contre. C’est un irritant toxique.

Bien entendu, comme pour tout, on ne peut pas compter sur nos politiciens pour nous informer, nous protéger, interdire les produits dangereux sur notre territoire, les importations toxiques, les fraudes et tromperies sur les marchandises.

Le nuage de Tchernobyl n’a pas traversé nos frontières d’après ces criminels dont beaucoup sont encore au pouvoir. C’était pas la peine d’alerter la population pour prendre immédiatement des pastilles d’iode. Si les cancers de la thyroïde ont doublés depuis, ce n’est qu’une pure coïncidence.

Donc… n’achetez qu’une pierre naturelle et évitez tout ce qui contient de l’alun chimique.

Il est question de santé. Ce n’est pas un jeu.

Allez rendre visite à quelqu’un que vous aimez qui est dans un mouroir dans un service d’oncologie, au bout d’un long couloir rempli de portes derrière lesquelles des gens sont en train de douloureusement crever, et vous aurez une autre vision des risques acceptables et des quotas de polluants autorisés par bruxelles.

Donc voilà ce que j’utilise personnellement :

Une pierre NATURELLE.

Bloc naturel d’alunite

 

Les propriétés antibactériennes, fongicides, désinfectantes, peuvent aussi servir pour soigner les petits bobos.

Vous avez utilisé la douche collective du boulot et depuis un pied vous gratte et est tout rouge ?

Vous n’avez pas beaucoup de sous ? vous ne pouvez pas vous permettre d’aller chez un médecin pour une rougeur et des démangeaisons. La pierre d’alun naturelle est parfois prescrite par des médecins pour des mycoses, sur les gens qui ne supportent rien. C’est bon à savoir.

Dans ce contexte d’effondrement économique, alors qu’un(e) français(e) sur trois n’a plus les moyens d’avoir une mutuelle, que pour les français de souche tous les médicaments sont payants, même ceux sensés être totalement pris en charge, ça vaut le coup d’essayer. Si au bout de quelques jours il n’y a pas d’amélioration visible, c’est que vous avez besoin de l’aide d’un professionnel de santé.

Les petits boutons d’acnés peuvent être désinfectés à la pierre d’alun. Toutes les petites rougeurs, les irritations…

Tapette

Mâle

Les eunuques qui se rasent au lieu de mettre en valeur leur virilité peuvent aussi s’en servir pour assainir les petites égratignures du rasoir, comme des chochottes qui ont bobo.

… ça peut aussi servir à ça, mais en réalité, l’utiliser après le rasage n’est pas une très bonne idée.
L’aluminium est toxique s’il passe dans le sang. En mettre sur une peau écorchée ou régulièrement sur des petites plaies, ce n’est pas malin.
Juste pour un dépannage de temps en temps, ok, mais pas pour un usage quotidien après le rasage. Pour ça, il vaut mieux préférer un autre produit.

Donc pensez-y aussi pour l’épilation des jambes, et du slip.

 

La pierre d'alun s'utilise aussi contre les coupures du rasoir

Si on a bien compris qu’il ne faut utiliser que des pierres naturelles et que le produit doit rester à l’extérieur du corps, la pierre d’alun devient un produit d’hygiène particulièrement intéressant.

C’est un déodorant efficace, vraiment pas cher à l’usage, et polyvalent puisqu’il sert aussi pour des petits soins de la peau.

Si on ne les soutient plus, les gouvernants, les banques, les multinationales inhumaines vont s'effondrer

… et pour moi s’ajoute la valeur idéologique et politique.

Ne plus acheter cher des marchandises empoisonnées qui créent énormément de pollution à la fabrication, à l’emballage, au transport, à la destruction des flacons vides,… en payant énormément de taxes à ce gouvernement qui nous nuit.

Leur dette n’est pas la mienne. Ils n’ont pas eu besoin de moi pour la créer. Ils ont juste eu besoin de magouiller entre eux pour nous plumer de milliers de milliards.

Je ne leur dois rien.
Je n’ai aucune obligation envers ces pourris.

Ils méritent d’être punis.

En n’achetant pas leurs merdes, leurs usines nocives produiront en dessous du seuil de rentabilité, donc ils vont perdre de l’argent et devront fermer.

Je préfère mettre de l’argent dans des achats écolo-responsables, des entreprises honnêtes basées sur le développement durable, les choses justes, morales, les solutions où tout le monde est gagnant.

Il suffit d’être assez nombreux à ne plus acheter pour qu’ils n’en vendent plus.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • tapette (15)
  • pierre d alun et demangeaison (2)
  • pierre dalun (2)
  • mycose pierre dalun (1)
  • pierre alun crises (1)

Faire pousser, faire germer : solutions locales pour un désordre global

Sorti en salle en France le 7 Avril 2010, « Solutions locales pour un désordre global » est un film témoignage de Coline Serreau de 1 heure 53 minutes, riche en informations.

Avec la crise économique, l’envolée des prix, et la volonté des politiques de propager les OGM, nombreux d’entre-nous aspirent au retour à la terre, avec le potager d’auto-suffisance.

Très bien réalisé, ce film illustre de manière contemporaine les évolutions de l’agriculture et introduit le concept d’association d’A.M.A.P. (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne), pour ceux qui ne connaissent pas encore.

Il vous aidera, à obtenir une approche pragmatique, concise, de l’environnement de l’agriculture et du potager.

Il va vous faire prendre conscience des enjeux pour demain, et pourquoi les multi-nationales et le gouvernement ne veulent pas que vous compreniez le système malsain et totalitaire qui se met en place progressivement.

Découvrez ce film documentaire d’entretiens, avec de nombreux témoignages sur le monde paysan d’aujourd’hui, son avenir et la place des néo-ruraux parmi ceux-ci.

Après 3 années passées à parcourir le monde, du Brésil, en passant par L’Inde, jusqu’en France aujourd’hui, Coline Serreau nous offre ce fabuleux documentaire, étonnant de vérités simples.

Grâce à ses rencontres, elle y découvre de belles personnes, comme Lydia et Claude Bourguignon,  Vandana Shiva, ou encore Dominique Guillet (qui n’est plus à présenter, fondateur de Kokopelli semences, association qui milite pour la sauvegarde de la biodiversité des semences, voir plus bas).

Vous aurez l’excellente surprise, d’y voir son intervention dans le film.

En voici la bande annonce :

Les multinationales responsables de la crise écologique

Si vous avez pu visionner notre documentaire sur le film « Les Alimenteurs », vous allez y découvrir, maintenant ceux qui sont de l’autre côté de la barrière des multinationales :

Dominique Guillet, est un héros des temps modernes.

Pour ceux qui sont fascinés par Hollywood, il n’y a pas de cape, ni d’epée ou encore moins de super pouvoir ici.

courageMais le courage de dénoncer des vérités qui dérangent dans les hautes sphères des multi-nationales, et surtout d’agir avec coeur, bienveillance et bon sens.

Ne soyez pas étonné si de nombreux semenciers l’attaquent en justice, car Dominique Guillet est seulement coupable de vouloir préserver la biodiversité en proposant des varités bio anciennes et fertiles.

Quel crime, vous imaginez ?

Maintenant vous comprenez qui est en face de lui et pourquoi lui et son équipe sont des héros.

Comme vous l’avez compris, Dominique Guillet avec sa femme, sont les fondateurs de l’association Kokopelli, dont voici le site :

kokopelli

https://kokopelli-semences.fr/

Kokopelli propose depuis 1999, plus de 2200 variétés diverses biologiques, dont 650 variétés de tomates.

tomates biologiquesCar en plus de proposer de belles variétés anciennes qui produisent de vrais fruits et légumes biologiques et non stériles, vous y retrouverez le vrai goût des aliments. Oui, le vrai goût, un goût parfois oublié, comme le terme diversité biologique, de nos jours.

Oui, je le répète, de vraies semences fruits et légumes biologiques, non « trafiquées », non stériles.

Le catalogue officiel des semences

Qu’est-ce que tout cela signifie ?

Cela signifie qu’il existe un catalogue officiel, la liste nationale, où le gouvernement (soutenu dans l’ombre par les multinationales dont le géant Monsanto), a fortement réduit les espèces qui y sont référencées.

Cette programmation est progressive de la brevétisation du vivant, les semences, les graines en ce qui concerne notre sujet d’aujourd’hui. (car ils cherchent à tout brevétiser en fait) en est l’illustration.

Un petit extrait, pour illustrer mon propos :

Si vous avez visionné ce petit passage, vous comprendrez donc les enjeux et ce dont il est question aujourd’hui.

La main mise sur le vivant et sa brevétisation, accouplée avec l’utilisation d’engrais, pesticides, la restriction et disparition des espèces, ne nous promet pas un bel avenir en terme de choix et de qualité alimentaire.

Car c’est déjà le cas.

Mais nous avons encore la possibilité de choisir notre alimentation, ou de produire nous-même avec notre potager d’auto-suffisance.

De plus, ce document vous explique aussi pourquoi les multi-nationales ont un intérêt à produire des semences et graines modifiées, des OGM, afin de fabriquer non seulement des espèces hybrides, stériles mais beaucoup moins riches en nutriments.

Engrais chimiques, pesticides et toute une variété d’antibiotiques (parfois plus d’une centaine), pour notre « bien », « facilite » de « tomber malade » plus souvent.

Si je vous dis que compagnies alimentaires et pharmaceutiques travaillent mains dans la mains, vous me croyez ?

Quoi ? Non ? Vous ne me croyez pas ? Ah bon.

Comme vous voulez, mais n’oubliez pas que pour les compagnies pharmaceutiques, leur business principal, c’est la maladie, et ce ne sont pas des philanthropes.

Ca pourrait rappeler les compagnies d’anti-virus informatiques, sauf qu’il ne s’agit pas d’ordinateur ici, mais bel et bien de votre corps et de votre santé.

Cette explication ne vous suffit pas ? Le film vous l’expliquera plus agréablement et en détails.

Et si le film ne vous suffit pas, je vous invite à faire des recherches et faire aussi appel à votre bon sens.

Nous vivons dans un monde où tout est lié.

Aujourd’hui nous pouvons encore planter, faire germer des graines pour un potager d’auto-suffisance

Aujourd’hui et pour la première fois sur le site, je vais employer le terme de Nouvel Ordre Mondial ou le N.O.M.

Si vous ne savez pas ce que c’est, je vous invite à faire vos propres recherches, tirer vos propres conclusions et à revenir ici.

Mais si j’ai seulement trois choses à vous dire sur la politique, les voici :

  • « En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un évènement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi. » Franklin D. Roosevelt, président des Etats Unis de 1932 à 1945.
  • Créer des problèmes pour y apporter leurs solutions, stratégie première, et faire que la solution demandée vienne de vous, si possible.
  • Une fois les problèmes créées, sous réserve de protection, de liberté, de sécurité (personnelle, nationale, collective, hygéniénique, sanitaires…), il apportent et mettent en place leur solution. Créent des projets de lois et les appliquent.

Lois que nous n’avons jamais voté et ne voteront jamais.

Un exemple : Un jour, vous entendez parler à nouveau de maladie ou problème sanitaire, comme par exemple, le concombre tueur en 2011 (ce qui pourrait être vrai, mais je me demande comment ça peut l’être en fait) par les « médias favoris ».

Médias possédés par les mêmes qui tiennent les compagnies pharmaceutiques, alimentaires et copains du gouvernement.

Inutile donc de s’étonner si pour raison sanitaire, ils commencent à mettre en place des mesures d’austérités avec de toutes nouvelles lois.

  • Réduction des espèces au catalogue
  • Obligation d’utiliser certains produits chimiques pour traiter « le risque »
  • De ce fait, obligation de se fournir chez les semenciers avec les hydrides, ogm ou toutes cochonneries
  • On peut bien parler du quasi monopole de Monsanto et de sa toute puissance.
  • Puis au fur et à mesure……interdiction d’avoir son propre jardin potager pour raisons sanitaires ou de sécurité.

Vous êtes choqués ? Outrés ?

L’idée même de vous dire qu’il est interdit aux professionnels de resemenser aujourd’hui, sans payer de taxe ne vous interpelle pas ?

Qui sont ces gens pour interdire les choses les plus naturelles qui soient ??????

Vous voulez des preuves en voici :

Julie Bass, américaine qui a eu des problèmes avec la police, pour un potager dans la ville de Oak Park dans le Michigan aux USA.

Ou encore la Nouvelle-zélande qui interdit les potagers dans cet article sur le site le Post

La résolution HR 875, projet de loi aux Etats-Unis

Est-ce que cela vous dit quelque chose ? Non ?

semences monsantoRésolution HR 875 : Ce projet de loi interdit tout simplement de cultiver son jardin biologique. HR signifie ici House of Representative.

Vous voulez en savoir plus ?

Voici des informations sur le site de Greepeace Canada.

D’autres projets de lois complémentaires à la résolution HR 875 sont à venir : HR 2749, HR759, S 510.

Ces projets prévoient la fin des petites fermes.

TraductionMonsanto, veut le pouvoir total sur les semences !


Rassurez-vous, nous n’en sommes pas là !!

En tout cas, pas encore.

Il est très important de garder l’oeil ouvert, quand à l’évolution des choses et de commencer par agir en mettant en place son premier potager biologique aussitôt que possible.

La permaculture est le meilleur moyen d’y parvenir, pour se préparer à cette Transition, et il est possible aussi de cultiver un potager en appartement ou avec une espace restreint.

Dans tous les cas, je vous invite à découvrir ce film, afin d’illustrer tout ceci clairement avec des interview honnêtes et professionnels avec des solutions concrètes.

Site officiel : http://www.solutionslocales-lefilm.com/

Vous avez aimé cet article ?

Faites nous part de vos commentaires et partagez le !

A bientôt.

Bruno
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 




 

Recherches populaires vers cette page :

  • graine non sterile (10)