Archive for Catastrophes d’origine humaine

Location d’espaces de stockage entre particuliers

Pile de pièce décroissante avec des maisons du jeu monopoly posées dessus

Je viens de découvrir un site qui semble très intéressant à première vue, sauf pour les tarifs.
12 à 20 % de commission, à la charge du locataire.
A priori je serais tenté de dire que c’est deux fois trop cher, sauf que dans le contexte actuel… c’est carrément malin.

http://jestocke.com/faq#combien-ca-coute

Avec le prix délirant de la bulle immobilière, beaucoup de gens n’arrivent plus à se loger, ou vivent en colocation, ou squattent la famille ou les amis…
Donc, la location d’un espace de stockage pour ses meubles, son électroménager, son vélo, ses archives, est une solution de plus en plus utilisée.
Et d’ailleurs, en vérité, on sent que les gens vont de plus en plus mal, parce que la solution qui était prévue au départ pour quelques semaines ou quelques mois, peut durer des années, faute d’un habitat d’une taille suffisante.

Je comptais justement faire un article sur ça, pour donner une solution aux propriétaires pour éviter de tout perdre, en convertissant les logements vides en box surveillés.

J’ai une amie qui gère une quarantaine d’appartements. Elle n’avait encore jamais vu des appartement vides aussi longtemps. Normalement sitôt libérés, ils se remplissaient. Maintenant elle en a plusieurs qui ne trouvent plus preneurs.
Ces mots ont été : « C’est curieux. Je ne comprend pas. On est pourtant toujours aussi nombreux. La population n’a pas baissé. Au contraire ».

Tout ça était très prévisible. Il suffit de voir ce qu’il se passe dans les autres pays européens victimes d’une crise totalement destructrice quelques années avant nous.

En Espagne, quand tout le monde vivait très largement au-dessus de ses moyens, utilisait le crédit pour tout, énormément de gens se sont endettés pour des années, juste par inconscience. Le crédit était utilisé pour toutes les choses courantes. Une télé, hop ! un crédit.
Un ordinateur, un crédit.
Un caprice, un crédit…

L’argent coulait à flot (semblait couler à flot).
Tout était prometteur.
Des villes nouvelles poussaient comme des champignons.
Les banquiers et les promoteurs immobiliers vendaient comme des petits pains des logements à construire,

L’exemple le plus connu (loin d’être le seul, juste le plus connu) est la ville fantôme de Seseña Nuevo.
40 000 logements prévus. Mais quand la crise économique a mis un quart des gens au chômage, l’argent n’est plus rentré.
Les propriétaires, ceux qui avaient acheté les logements sur plan n’ont pas trouvé de locataires. Mais il fallait rembourser les crédits. Tout en payant son propre loyer, en étant éventuellement tombé au chômage.

Et comme un tiers seulement de la ville a été construite, il manquait encore tous les bâtiments publics, officiels, centres médicaux, commerces, loisirs,…
donc forcément, personne (de ceux qui pouvaient encore payer, même les étrangers) ne voulait vivre dans un presque désert, loin de toutes les commodités, loin des emplois,
la ville est restée fantôme, avec seulement 3500 personnes coincées là-bas l’année dernière. 3000 cette année.

Donc, toujours toujours toujours plus de gens qui finissent de tout perdre. Surendettement. Propriétés saisies.
Les banques elles-mêmes se sont retrouvées avec des milliers de logements totalement invendables, des actifs toxiques en très grande quantité. Et c’est l’effondrement du système.
L’enfer…

En Grèce avant le krach immobilier, 71% des clients des agences étaient grecs.

Devinez combien ils étaient l’année dernière ?

50 % ?
45 % ?

A 30 % ça serait un désastre à votre avis ?

et 20 % ?

 

alors, à zéro % de clients grecs sur toute l’année, vous voyez l’état réel du pays.

0 % de clients grecs dans les agences immobilières grecques.

Pièce de jeux de société en plastique, en gros tas

 

La Grèce est vendue en petit morceaux à ceux qui pourront en profiter plus tard.
Maintenant c’est surtout des russes qui achètent des maisons, des terres, des commerces, pour des clopinettes.

En Grèce, en Espagne, au Portugal, en Italie,… à la fermetures des commerces, des usines, des agences immobilières, des cabinets médicaux, des associations,… des dizaines de milliers d’affiches sont apparues sur les bâtiments vides. A LOUER.

Tout est resté vide depuis. Ou presque tout.
Puis d’autres affiches sont apparues.

 

Depuis l’année dernière je remarque justement que ce genre d’affiche est apparu aussi ici, dans tout Marseille, et même juste à côté de chez moi, au bas de ma rue. Une ancienne agence de voyage, dont les vitres commencent à devenir très sales.

Le magnifique terrain constructible trop bien placé au début du chemin où j’habite, est à vendre depuis quatre fois trois longtemps pour le bien que c’est.

Après l’effondrement complet du pays, dans pas longtemps vu comme les socialistes détruisent tout à une vitesse inimaginable, peut être deux ans, je le verrai peut être au quart de son prix actuel.

Pile de pièce décroissante avec des maisons du jeu monopoly posées dessus

Et je suis bien placé pour savoir à quel point le site est exceptionnel, puisque je vis à 70 mètres.
Loin de la faune de Marseille, mais à côté de la ville pour les commodités.
Des voisins très corrects.
Du calme, une relative sécurité, plutôt largement au-dessus de la moyenne de la région, même si on est cerné par les nuisibles.

300 mètres au-dessus du niveau de la mer, ce qui est plus que suffisant en cas de tsunami.
Non non, je ne déconne pas. La fonte des glaces fait que des milliards de tonnes d’eau pèsent d’un coup sur les plaques tectoniques. On sait que quand le climat était identique il y a quelques milliers d’années, les raz de marée de 50 mètres de haut on laissé des traces.

Pas de risque industriel.

Pas de centrales nucléaires.

Pas de voie ferrée ou de voie maritime très proche, ni d’autoroute, entrainant des dangers dû aux accidents de transports de produits toxiques. Pas d’aéroport.

Deux autoroutes à 20 minutes si besoin.

Pas de risque d’inondation, de feux de forêt, de tremblement de terre. J’ai eu l’occasion de voir par hasard les cartes de mon quartier quand je travaillais chez un photographe qui dupliquait des plans pour la sécurité civile et de la DDE.

Pas inondable c’est bien vu ce que devient le climat partout dans le monde. Pas de dégât des eaux à craindre. Donc la possibilité de creuser une cave. Vous avez vu la taille des cyclones depuis un an. Les présentateurs météo parlent de toutes les catastrophes en disant :
du jamais vu !, exceptionnel !, unique, la période la plus froide depuis la petite aire glacière au temps des croisades,
puis deux semaines plus tard, 12 degrés au-dessus de la température normale de saison, et patati et patata…

L’année dernière, un centre commercial à peine à 60 kilomètre a été détruit par une tornade. Du jamais vu, encore.
Donc, une cave, c’est aussi ce qu’il faut avoir pour résister à ce climat devenu dingue.

A 300 kilomètres il y a trois mois, il est tombé des grêlons gros comme des balles de tennis.
Une cave, sur une parcelle non-inondable, c’est vraiment très bien.

Beaucoup de soleil, souvent un peu trop, même. Donc un endroit parfait pour des panneaux solaires électriques et thermiques.
Du vent, souvent, pour une éolienne.

Le seul problème est le manque d’eau de la région. La végétation est triste, comparée à 80 kilomètres tout autour, dans toutes les directions.
Sinon, ça serait le paradis parfait, pour y vivre dans un monde paisible et idéal. Ou pour y installer une base autonome durable pour les pires situations de survie possible.

Et … même un terrain comme celui-là ne trouve pas preneur.

 

L’époque est au désastre, et ça s’accélère maintenant presque de jour en jour.

 

Si vous êtes propriétaire, il commence à être presque trop tard pour encore vendre un bien immobilier avant qu’il ne devienne plus qu’une charge à entretenir sans rentrée d’argent.

Vous avez encore peu de temps pour faire une transaction à un prix convenable pour vous.

La bulle commence déjà à dégonfler.

 

Donc si vous êtes coincé avec un bien immobilier, je pensais vous conseiller de le transformer en box de stockage temporaire, justement pour les gens qui n’ont plus les moyens de louer quelque chose d’assez grand pour vivre.

C’est pas comme avec des putains de lois qui permettent à des gens qui ne paient plus depuis 6 ans de rester toujours dans les mûrs, pendant que vous payez toutes les charges et les impôts fonciers. J’exagère même pas. C’est arrivé à quelqu’un que je connais personnellement.

Puis la locataire indélicate à assassiné sa fille à coup de couteaux, dans l’appart. Donc maintenant, et pour encore longtemps, il est sous scellés de police, comme lieu d’un crime.

Des fois la réalité est encore mille fois pire que dans les films.

Même en se préparant à tout, on ne peut prévoir des situations aussi catastrophiques.

 

Peut être que le bon plan est justement d’éviter les secteurs à risques de très mauvais plans.

Ne pas avoir des logements locatifs, actuellement.

Les assurances anti-défauts de paiement sont en réalité une vaste fumisterie où le propriétaire est presque toujours très largement perdant.

Avec quelqu’un d’inexpulsable, la procédure dure souvent deux ans et demi. Sauf que si la personne vous donne des miettes de temps en temps, hop, la procédure repart à chaque fois presque à zéro.

Pendant ce temps là, vous payez la façade qui s’écroule, l’ascenseur, l’éclairage des parties communes, le nettoyage, les impôts locaux, les crédits, les agios, les frais bancaires,…
et aussi les frais de justice et le salaire de votre putain d’avocat surpayé qui ne sert à rien.

Louer à des gens maintenant, c’est la merde.

 

Payez ! payez payez ! toujours payez !

 

Donc, transformer vos apparts, bureaux, garages, en espaces de stockage, est une assurance contre les procédures interminables.
Un problème ?

Trois mois sans payer ?

Vous jetez tout à la poubelle et que le mauvais payeur aille se faire foutre !

La place est dégagée pour quelqu’un qui respectera le contrat que vous aviez conclu :

De la place contre de l’argent.

 

… et ce qu’il y a de bien en ayant découvert le site jestocke.com, c’est que je m’aperçois que vous n’avez même pas besoin de faire des frais pour transformer vos locaux d’habitation ou de bureaux en simples espaces de stockages.

Vous pouvez louer des pièces telles quelles. Une chambre pour y ranger 8 mètres cubes de meubles et de cartons, un séjour pour que deux autres personnes se partagent 12 mètres carrés,
un garage pour deux motards et un vélo électrique…

En fragmentant, en louant par petites parties, par petites sommes, à plusieurs personnes, vous vous protégez contre les incidents de paiement. Vous ne mettez pas imprudemment tous vos oeufs dans le même panier.

Repensez-y.

L’idée me semble vraiment très bonne.

Pas forcément avec ce site. Vous pouvez aussi passer des annonces gratuites sur d’autres sites internet, déposer à l’ancienne des affiches chez le boulanger du coin, ou la coller directement sur la vitre de votre appartement…

 

La crise empire.

Le chômage s’aggrave.

Les défauts de paiement augmentent.

On voit ce qu’il est arrivé à nos voisins. Les mêmes causes donnent les mêmes effets.

Ca n’ira pas mieux, vu que vous avez élu des incompétents, des nuisibles et des parasites du système.

La pire erreur à faire et de ne pas anticiper ce que vous savez qu’il va se passer.

 

Mais pas seulement juste pour vous mettre à l’abri du désastre.
Si vous jouez bien votre jeu, même avec de mauvaises cartes, vous allez pouvoir profiter du crash qui vient.

Regardez comme je fais. Je sais que ça va empirer. J’ai pas mes yeux dans ma poche et j’ai des programmes qui me permettent d’être mieux informé que presque tout le monde. Pas seulement en allant chercher automatiquement des infos planquées sur internet, par mots clés.
Je vois aussi ce que cherchaient les gens dans les moteurs de recherche pour arriver sur mon propre site. C’est affiché en clair dans la colonne, là =>

 

Je sais ce qui vous fait flipper, tous.
Je connais vos pires cauchemars, vos angoisses, vos doutes, vos besoins du moment. Et je commence à y répondre au mieux.
En apportant vos réponses, je construis mon propre bizness anti-crise pour m’acheter une petite terre cultivable, justement comme le terrain dont je vous ai parlé plus haut, pour me mettre moi aussi à l’abri de l’effondrement.

Plus je suis cynique, moins je prends sur moi pour ménager la susceptibilité des plus cons, et plus je réponds parfaitement à vos besoins.
On entre dans une période de survie.
Il est temps de durcir le ton.

 

Pouvoir jeter les cartons à la poubelle en cas de 5 mois sans paiement, sans rester 6 ans en procédure, pour pouvoir relouer, c’est une chose dure qui vous placera dans la catégorie des survivants.
Ou peut être même des gagnants.

Plein de mauvais choix risquent de vous faire tomber dans des statistiques anonymes des cas de suicident, qui doublent tous les ans dans tous les pays en faillite.

Le gouvernement s’en fout.

Il se sert de vous. Il est responsable de tout ça. (Sauf de la météo, et encore, je n’en mettrais pas ma main à couper).
Plus vous êtes dans la merde et plus ça va dans le sens des « élites ». Vous acceptez un salaire plus bas, des heures supplémentaires non payées, une mutation à pétaouchnok ou au plouckistan juste pour pouvoir continuer à travailler comme un esclave.

Le temps des rires et des chants, le temps de l’île aux enfants, le temps des monstres gentils où c’est le paradis,
c’est terminé.

Il est temps de grandir,
de vous durcir,

et d’agir.

 


Au gré des vents sur mon tricycle jaune,
dans les couloirs du métro je tourne
et le vent peut souffler lui et moi nous sommes comme une flamme indestructible.

Autour du monde j’irai avec toi, si tu veux derrière moi en amazone,
moi j’ai pas besoin de Harley Davidson sur mon tricycle jaune.

Quand la nuit tombe sur les autoroutes,
que tous les gens sans poésie se marrent
de me voir pédaler comme un galérien sur mon tricycle jaune,
Moi je pense aux gens dans le fond des métros,
qui s’enterrent dans leur propre tombe.
Quand au-dessus des villes nous, nous volons sur les ailes du tricycle jaune.

Quand l’apocalypse sonnera la fin,
que le trafic sera bloqué au péage,
il y en aura un que tu verras passer,
ce sera le tricycle jaune.

Sur mon tricycle jaune,
sur mon tricycle jaune,
viens je t’emmène,
viens je t’emmène,
viens je t’emmène sur mon tricycle jaune…

 

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

Les détecteurs de fumée

La nuit dernière 5 enfants sont morts dans l’incendie d’une petite maison.

Lorsque le père s’est réveillé à cause de la fumée, il était déjà trop tard.

Avec un détecteur de fumée, il aurait bondi du lit dès le départ du feu. Il aurait pu évacuer ses enfants, ou même carrément éteindre le feu avant qu’il ne s’étende et devienne dangereux.

L’alarme sonore est tellement forte qu’il est impossible de ne pas l’entendre (pour ceux qui ont des oreilles qui fonctionnent correctement, mais il existe aussi des modèles pour les personnes sourdes ou malentendantes).

NB : malgré le volume, les enfants et presque les 3/4 des ados ne se réveillent pas lorsque l’alarme retentit. Leur sommeil est beaucoup plus lourd que celui des adultes. Donc, ne confiez pas aveuglément la sécurité des petits à un appareil électronique idiot.
La présence d’un adulte près des jeunes est toujours nécessaire.

Personnellement j’ai déjà eu un incendie en pleine nuit, à cause d’un conduit de cheminée mal isolé, posé par un professionnel incompétent, installateur d’une grande marque. Donc, mettre le prix n’est pas une garantie de tranquillité.
Avoir une double protection grâce à un détecteur de fumée près de la cheminée apporte une vraie impression de sécurité.

Pour les petits budgets, les premiers prix, environ 5 euros, sont très largement suffisants.

J’aurais même tendance à dire que plus ils sont simples, mieux c’est.
Je n’ai pas confiance dans les appareils de sécurité bourrés de composants de haute technologies, de haute sensibilité. Ce n’est pas fiable du tout.
Un peu à l’image de ces voitures de luxe hyper sécurisées avec 390 capteurs d’alertes, qui indiquaient tout le temps des fausses pannes. En fait des pannes de capteurs, pas du véhicule, mais les propriétaires ne pouvaient pas rouler avec puisque la machine croyait être en panne.

En presque 11 ans dans la sécurité privée, j’ai remarqué que lorsque le vent souffle, les alarmes se déclenchent partout et on intervient sur 99,99% de fausses alertes.
Il existe des détecteurs de fumées reliées au réseau, à de la télésurveillance, à des boitiers d’alarme intrusion, etc…
Plus c’est compliqué, plus ça a de risques de ne pas fonctionner.
Même si vous avez une alarme très haut de gamme, vous devriez penser à coller un simple détecteur premier prix discrètement quelque part, ou d’en poser un au dessus d’un buffet par exemple. Vous ne serez pas déçus.
Plus c’est simple, plus c’est fiable.
C’est ce que j’utilise personnellement et je sais parfaitement que ça marche, sans mauvaise surprise :

L’année dernière chez moi l’alarme s’est déclenchée trois fois. Une fois pour un four un peu trop chaud, ce qui a permis de sauver le gâteau, et deux fois pour une poêle laissée quelques instants sans surveillance et qui commençait à faire un peu de fumée.
Dans la cuisine, ça sert en plus à sauver les plats.
Dès les premières fumées, ça sonne très très fort.

L'appareil réagit dès que de la fumée arrive sur les capteurs

Donc, un exemplaire près de la cheminée, un exemplaire dans la cuisine, sont pour moi le minimum, mais c’est à moduler en fonction de vos besoins propres.

Si vous avez de très jeunes enfants, qui peuvent brancher la prise électrique du fer à repasser posé sur le lit pour faire comme maman (comme c’est arrivé à une amie), vous comprenez très bien qu’il ne suffit pas de mettre un détecteur dans la chambre des petits. Il en faut raisonnablement éparpillés dans la maison.

Si vous avez des ados, il faut un détecteur dans leur chambre impérativement et sans négociation. C’est l’âge le plus bête.

Sans enfant, mais si vous fumez au lit, un détecteur dans la chambre vous évitera de vous transformer en torche humaine si vous vous endormez avec une cigarette à la main.
(Une petite astuce pour les accrocs au tabac : je suis sorti quelques temps avec une grosse fumeuse dont la chambre, le lit, la penderie, les vêtements sentaient bon, le propre, le frais. Elle s’interdisait de fumer dans sa chambre à cause de l’odeur du tabac froid. Ca marche plutôt bien).

 

Papa, maman et junior dans le lit, tous endormis

Un feu se répand très vite. Plus il est attaqué tôt, plus vous avez de chances de l’éteindre, sans perdre vos biens et surtout sans mettre en danger votre vie et celle de vos proches.

Deux extincteurs différents dans la maison sont aussi une très bonne idée.

Un très petit modèle à poudre, à laisser bien en évidence accroché sur un mur de la cuisine par exemple ;
Et un de taille moyenne, à eau pulvérisée, ou avec un additif liquide. Parce que les extincteurs à poudre ne conviennent pas à tous les feux. Par exemple, ils sont inefficaces quand un matelas se consume de l’intérieur, parce qu’une fillette à branché le fer à repasser de maman qui était sur le lit…

Si vous possédez un extincteur, mais qu’il est dans la cave, 15 étages plus bas, il ne sert à rien.
Le poser bien en évidence près de la porte d’entrée permet de l’avoir à portée de main pour chez vous, à l’intérieur de votre domicile, mais aussi pour éteindre un feu devant votre habitation, si besoin.
Surtout en immeuble. Un départ de feu chez un voisin risque fort d’avoir des conséquences chez vous et sur plusieurs étages.

Il ne s’agit pas d’éteindre un grand incendie avec un petit extincteur, mais d’attaquer le feu lorsqu’il est encore petit.
Parfois les secours peuvent mettre très longtemps à arriver.
Parfois il ne peuvent carrément pas intervenir. Dans certaines zones de France, les pompiers sont caillaissés par des racailles dès leur arrivée.

 

L’investissement est très faible, en comparaison avec toutes les choses inestimables que vous pouvez sauver.

 Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Destruction du système bancaire européen

Cette semaine l’europe a franchi toutes les limites acceptables.

A Chypre, tous les comptes bancaires sans exceptions ont été en partie volés par la dictature européenne et un état en faillite.
Tous les comptes sans exception.

Les comptes des ménages, des entreprises à l’agonie, les placements bancaires, les épargnes pour s’acheter un logement, tous les avoirs chypriotes ou étrangers, quelles que soient la nationalité de leurs propriétaires, donc des français aussi ont déjà été volés.

Vous avez déjà surement remarqué que ce qui se passe dans les pays européens qui souffrent le plus se produit en France, un à quatre ans après.
Donc, ce qui vient de se passer à Chypre est ce qui va arriver ici bientôt.

Rien n’a été planifié, annoncé par avance. Tous le monde se retrouve devant le fait accompli.
Quand vous apprenez la nouvelle, ce n’est pas la peine de vous ruer à un distributeur automatique, tous les distributeurs sont vides.

ET LES BANQUES SONT FERMEES.

L’annonce publique du vol a été faite un samedi matin, suivi d’un lundi férié, puis d’un blocage des banques de trois jours supplémentaires, pour que personne ne puisse retirer son argent sans y laisser le montant du racket.

Ce n’est pas la première fois que je vous mets en garde contre les banques, et que je vous parle des solutions, par exemple là :

L’arnaque du livret A

Se préparer à l’hyper-inflation

2013 sera une année pourrie… si vous ne faites rien.

Passer de consommateur à producteur

Devinez quels comptes ont été épargnés par la mesure ?

Les comptes vides ou à découvert.

Les comptes de ceux qui n’avaient presque rien, juste de quoi payer leurs factures courantes, ont aussi été saisis, mais de seulement quelques euros.

Ceux qui avaient par exemple 40 000 euros d’épargne ont perdu presque 2700 euros instantanément à cause de leur gouvernement de traitres.

 

Tout le monde, tous, tous sans exception, quelque soit leur rôle dans l’économie, entrepreneur, chômeur, étudiant fauché, maman pauvre, ado qui économise son argent de poche pour acheter un jean à la mode,
tous les comptes sont pillés, par solidarité obligatoire envers les banques qui ont créés tous les problèmes.

En plus on sait très bien que cela ne sauvera pas les banques, ni le système, ni le pays.
Depuis presque 5 ans, l’euro doit être sauvé presque tous les 3 mois.
Le système n’est pas viable.
Il faut absolument arrêter le carnage avant que cela n’arrive en France.

Il faut sortir de cette europe de voleurs avant que tous les comptes français sans exception ne soient aussi pillés.
Il est déjà trop tard pour dire NON au retour des farines animales dans l’alimentation humaine. L’europe a autorisé leur utilisation dès le 1er juin.
La consommation de prions peut ne déclencher de symptômes que 10 ans après la consommation. Il va y avoir des centaines de milliers de morts dans toute l’europe pour que quelques pourris puissent faire de l’argent en vendant des déchets.

Une europe qu’il faut tout le temps sauver, en faisant toujours plus de sacrifices, ce n’est plus possible.

 

Bon, donc, les banques.

Comme vous le remarquez, avoir son argent gardé par quelqu’un d’autre, oblige à se soumettre à ses conditions et de risquer de devenir victime de ses abus.

Tous les comptes bloqués, aux distributeurs, par téléphone et par internet.
Rien à faire. Aucune solution. Toute la population est totalement bloquée.

De 6,7 énormes pour cent, à presque 10% volés d’un coup.

ET plus d’accès à ce qui reste.

 

Tirez-en dès maintenant les conclusions

et agissez avant qu’il ne soit trop tard.

Vous avez entre un an et deux ans pour déplacer vos avoirs de chiffres sur un compte saisissable d’un clic, sans pouvoir rien faire, en biens matériels qui rapportent réellement et sans risques (que vous pouvez protéger sur place par la violence en cas de pillage).

Des choses qui ne perdent pas de valeur ou qui répondent à des besoins essentiels et qui serviront toujours, comme des terres agricoles par exemple.

Investissez dans des outils de production.

Des choses que vous pouvez revendre sans trop perdre de valeur si vous ne vous en servez plus.

Ou des choses qui rapportent même sans travailler, comme des panneaux solaires si vous vivez dans le sud, ou si vous êtes dans une zone venteuse, loin des habitations, pensez aux éoliennes qui produisent même la nuit.

Les placements bancaires « rapportent déjà moins que l’inflation, donc vous perdez de l’argent.

2% d’inflation à peine en moyenne par an, ce n’est pas « seulement » 20% de moins en 10 ans mais 25%, vu que le taux s’ajoute au déficit de l’année précédente, et rend chaque année pire.
Les petits taux annuels permettent de masquer les manipulations.
2% par an, ça signifie que tous vos biens, tout vos avoirs, tous vos placements financiers, toute votre épargne a déjà perdu un quart de sa valeur depuis le passage à cette mauvaise monnaie.

… Si en plus maintenant l’europe se met à voler tous les comptes en quelques clics,…

Avoir encore confiance dans le système bancaire était déjà une énorme erreur,

maintenant vous voyez clairement l’ampleur du carnage.

N’attendez pas qu’il soit trop tard pour placer vos bien ailleurs que dans les banques.

Il n’y a plus de confiance possible.


Quoique les dirigeants puissent vous dire, quels que soient leurs mots, vous savez, vous voyez que ce n’est que du baratin, qu’il vont faire le contraire de ce qui est bon pour vous.

Voyez votre intérêt personnel et votre sécurité.

Cette europe ne peut plus être sauvée.

Tous les « plans de sauvetages » ne font que prolonger son agonie et entrainent dans la misère toujours plus de gens et de pays.

Anticipez pour moins souffrir que les autres.

 

Ne retirez pas bêtement tous vos biens d’un coup dès maintenant.

Prenez le temps de bien réfléchir aux meilleurs choix possibles pour vos placements.
Ne mettez surtout pas tous vos oeufs dans le même panier.

Evitez les très mauvais plans, comme d’investir dans des logements alors que de plus en plus restent vides.

 

Si vous retirez tous vos biens, pour placer des liquidités dans des endroits « sûr », ne sous-estimez pas les risques de cambriolage, home-jacking de plus en plus répandu, vol de toutes vos économies par votre ex-femme qui connait la combinaison du coffre (c’est arrivé à un ami)…

Ni les incendies.
Un blindage ne protège pas le contenu des flammes.

Enterrer vos bijoux dans le jardin, les changer de place de temps en temps, et finir par oublier où vous les avez planqués et aussi une idée super conne.
Surtout si votre famille ne sait pas où vous avez cachés vos biens de valeurs.

 

Avoir plusieurs monnaies est bien plus intéressant que de n’en avoir qu’une seule, qui peut dévaluer en un clin d’oeil.

Avoir une petite partie de son argent dans un compte à l’étranger, dans une monnaie non européenne, loin des coups foireux du Fond Monétaire International (FMI) et des escroqueries de bruxelle se justifie de plus en plus rien qu’en voyant l’actualité.

De préférence dans un pays en croissance, loin de la récession européenne.

 

N’oubliez quand même pas que beaucoup de choses simplement stockées perdent généralement de la valeur (date de péremption,…). L’argent sous le matelas perd de sa valeur.

Les métaux précieux sont une bonne idée, à condition de les posséder réellement. Les avoir dans les mains. Pas juste un titre à la con qui donne droit à une certaine quantité de métal, alors que ces bons sont émis en prévision des quantités produites dans les années qui viennent, sans tenir compte des changements dans les pays producteurs, des risques internationaux,…

Un pays africain peut devenir islamique en 8 mois, comme le mali.

Si vos titres dépendent d’un des rares exploitants locaux, vous risquez de tout perdre.
Les titres ne valent pas autant que ce que vous pouvez avoir en main. Ce que vous touchez, c’est du sûr. Le reste, c’est du papier. Des promesses sur du vent.
Des prévisions.

 

Si vous ne zappez pas immédiatement chaque fois qu’une chaîne de télé officielle nous parle du dernier pays arabe en guerre (il y en a toujours deux ou trois en permanence en guerre civile, et deviennent de plus en plus nombreux au fur et à mesure des prises de pouvoir de ces pourritures d’islamistes qui apportent tant de bonheur aux populations),
vous avez peut être vu comment les civils placent leurs économies ?

pas dans une monnaie qui perd jusqu’à 20% de sa valeur tous les mois, mais immédiatement dans des petits bijoux en or.

L’or a en plus la particularité de se raréfier, pas seulement parce que la demande des populations et des états devient de plus en plus forte, mais aussi parce que des milliards d’appareils actuels l’utilisent dans leur électronique.

Donc, c’est un placement qui prend de la valeur.

Les pièces, en or ou en argent, sont aussi très intéressantes.

 

Méfiez vous des placements incroyablement prometteurs. J’ai vu des pubs avec des taux incroyables, jusqu’à 1600% par exemple, sur les « terres rares » comme le néodyme et d’autres métaux très rares.
Je n’ai pas encore eu le temps de creuser en profondeur le sujet, mais il y a toujours des vacheries quelque part. Ca n’est jamais aussi simple.
Demandez l’avis d’une dizaine de personnes dont c’est le métier avant d’investir un centime dans ces placement révolutionnaires.

Quand vous voyez fleurir partout des publicités pour devenir traders pour résister à la crise, c’est une des pires choses à faire.
La bourse ne crée pas d’argent, pas de richesse. Il n’y a pas de production, seulement du transfert de valeurs.
Quand quelqu’un gagne 100 euros, beaucoup beaucoup d’autres ont perdu de l’argent. Ceux qui ont fait confiance au blablas des beaux parleurs et qui ont injecté leur argent dans les poches de ceux qui connaissent les ficelles.

Les intermédiaires gagnent de l’argent sur toutes vos opérations boursières, que vous gagniez ou perdiez.
Ce sont eux qui font des pubs racoleuses.

 

Ce qui se passe à Chypre depuis quelques jours est le pire exemple possible de ce que l’europe peut vous faire.

Ne laissez pas votre argent perdre de sa valeur, puis devenir saisissable sur un compte bancaire.

Agissez intelligemment, avant de presque tout perdre.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr