Archive for Catastrophes

Citation, (pas de) Lewis Carroll, Si la vie n’a pas de sens…

« … Mais alors, si la vie n’a pas de sens, qu’est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ? »

Cette citation n’est pas de Lewis Carroll et n’est pas dans Alice au pays des Merveilles, mais est une invention des internautes, qui maintenant est mondialement connue comme étant de Lewis Carroll.
Cool, non ?

 

Hier, pendant que beaucoup préparaient leurs haches, leurs couteaux, leurs barres de fer, pour aller tuer les prétendus « policiers » de la dictature qui ont plus que dépassé les bornes samedi dernier et ont carrément déclaré la guerre au peuple en l’arrosant de PLUS DE 10 000 GRENADES rien que sur Paris,
voilà ce que je faisais, tranquillement, loin, seul dans mon coin :

Près de 200 magnifiques grosses boutures en bois très sain, d’un grand figuier bien productif, même sous mon micro-climat complètement fou, et même sans l’arroser !

Ca pourrait faire une différence si comme je le crois, le soleil devenu blanc va provoquer la plus grande famine de l’histoire de l’humanité, bientôt.

Je pense que vu la violence du changement climatique, seulement une bouture sur cinq devrait devenir un arbre plus large que votre chambre et deux ou trois fois plus haut.
Ca en fera quand même pas mal.

C’est pour organiser encore un reboisement sauvage, illégal, sans mendier la permission aux « autorités », au début de l’hiver prochain, sur les collines brûlées autour de Marseille.

Les gens adorent ce genre de sorties. Ils passent en famille, entre amis, ou avec des inconnus, deux heures en plein air, à se nettoyer les poumons, loin des ondes, à faire de leurs mains quelque chose d’utile pour tous les êtres vivants.

Le temps dont vous disposez peut faire la différence.

Vous pouvez vous laisser embobiner par les merdias du système pour aller pourrir encore plus la vie des honnêtes gens et leur foutre la haine en les bloquant pendant des heures sur les ronds points, les priver d’essence, maintenir vides les rayons des magasins alimentaires, ou vous pouvez agir selon vos propres règles, d’une manière que vous maîtrisez.

Pour info, tout cela ne m’a quasiment rien coûté. Un demi sac de terreau, mélangé à de la terre du jardin. Les pots je vais les réutiliser pendant probablement 10 ans.

Toutes les branches transformées en boutures sont celles beaucoup trop hautes sur lesquelles je ne peux pas récolter les fruits. Au lieu de les jeter, ou de faire de toutes du compost ou du paillage pour protéger les plantes de la sècheresse, j’ai pris les plus belles parties pour en faire des boutures.

Donc en fait j’ai presque seulement investi deux heures.
Ca me prendra peut être au maximum une demie heure de plus sur toute l’année qui vient.

Dans ce monde de dingue qui craque de tous les côtés, j’ai vu que la jardinerie du bas de ma rue, vend 16 euros une très petite branche de figuier blanc plantée dans un pot l’année d’avant. Du délire.
J’en distribue par centaines, gratuitement.

Et peu importe que les gens en plantent dans leur jardin, seulement pour eux, ou sur l’espace public, pour tout le monde. Les arbres améliorent la qualité de l’air pour tous.
Je vis dans une des zones où l’air est le plus pollué d’Europe.

Les gens mangent de bons fruits, mûrs, remplis de nutriments naturels, pas de pesticides, pas de conservateurs. Ca améliore leur santé.

Les gens partagent les récoltes, plutôt que de gaspiller. Les voisins en profitent aussi. Par exemple, tous les ans je mange gratuitement des kakis alors que je n’ai toujours pas un arbre capable d’en produire dans mon jardin.

Il suffit de si peu pour créer un cercle vertueux qui améliore les choses.

Ce n’est pas une question de moyens. Presque seulement une question de volonté.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

Cadeau : la plus grande médiathèque du monde pour la défense et la survie

Depuis deux mois un de mes ordinateurs télécharge 24h/24 des informations utiles pour que des millions de français puissent survivre à notre génocide et à la guerre ethnique organisés sur notre propre sol par les hauts fonctionnaires traîtres.

Je collectionne depuis une vingtaine d’années les images utiles et les vidéos trouvées sur internet.
Il y a très, très longtemps que j’ai pris l’habitude d’enregistrer toutes les choses pour pouvoir les revoir plus tard. Au fil des ans ça donne une collection tellement énorme qu’il faudra probablement 3 à 4 mois à google drive pour l’enregistrer en entier.
Par contre en copie par usb, ça ne prend que quelques heures. Donc j’ai commencé à distribuer des copies sur disques dur usb à des personnes qui les feront tourner. Ca coûte environ 45 euros par disque dur, mais c’est un excellent investissement pour construire un avenir meilleur pour le plus grand nombre.

La version google drive, accessible par tout le monde, depuis n’importe quel appareil, se fait simplement à partir de ce lien public (des milliers de fichiers n’ont toujours pas été transférés pour le moment) :

Médiathèque Défense et Survie sur google drive

 ou ce nom de domaine simple à retenir : defense-et-survie.net

Un avantage stratégique avec google drive est que c’est totalement gratuit.
Google drive offre un stockage en ligne illimité, à condition que les images et vidéos soient converties en plus basse définition, qui généralement reste acceptable.

Depuis plusieurs mois je teste tous les meilleurs programmes d’auto-hébergement de clouds professionnels ou personnels sur serveur privé et il y a toujours au moins un très gros problème insoluble qui le rend inutilisable pour partager une collection aussi gigantesque. Par exemple une fonction immédiatement accessible dans un menu déroulant pour télécharger en un seul clic 100% des environ 45 000 images, 3 700 vidéos, quelques milliers de fichiers textes…
C’est une charge serveur totalement délirante, qui nécessiterait un budget gigantesque.

Donc j’ai fait le choix de renoncer à l’auto-hébergement et d’employer google drive pour le partage public. Google a justement les moyens illimités.
Les vidéos utilisent le même logiciel que youtube, mais sans les référencements de ce réseaux maintenant traître. C’est à dire sans les compteurs de vues falsifiés, sans les j’aime ou j’aime pas truqués, sans les commentaires d’utilisateurs juridiquement condamnables qui entraînent la suppression massive des vidéos et comptes des blancs…
En fait c’est plutôt marrant d’utiliser google pour contourner la censure de google et de ses sous-produits comme youtube.

En théorie chaque vidéo est exportable vers n’importe quel site comme pour youtube mais je n’ai toujours pas testé, puisque je n’en ai pas besoin. Un gigantesque dossier partagé me suffit.

Copiez tout ce qui pourra vous être utile pour la suite.
Pour la révolution qui approche et pour la guerre ethnique probablement inévitable.

La collection ne contient pas seulement des milliers de vidéos sur toutes les armes possibles, les arts martiaux, l’histoire de la guerre, les stratégies d’attaque et de défense, des idées de sabotage de ressources ennemies…
Ca contient tout ce que j’ai sur mes disques durs pour le survivalisme. C’est-à-dire que quand le transfert sera enfin terminé, il y aura aussi des milliers de fichiers sur l’énergie, la santé, faire pousser de la nourriture dans des zones où les routes sont coupées par la guerre et les tireurs d’élite…

Le contenu n’est quand même pas parfait. Il manquera du texte simple sur le jardinage ou les premiers secours par exemple. C’est à vous de compléter en fonction de ce qui vous semble utile et exploitable, selon vos ressources, votre environnement, votre situation géographique, la population locale…

Je n’ai finalement jamais eu le temps de regarder toutes les vidéos que j’enregistre. Certaines ne seront peut être pas pertinentes.

D’expérience, puisque j’ai été soldat dans un pays où les musulmans ont tué tout le monde et brûlé tous les bâtiments, coupé tous les ponts, miné les champs, tué le bétail, je sais qu’en zone de guerre il n’y aura plus un seul commerce qui fonctionne comme maintenant. Ca sera du marché noir, mais encore faut-il avoir des ressources à échanger contre ce dont vous aurez besoin.
Personnellement j’ai fait le choix d’investir petit à petit une partie de mes ressources dans des arbres fruitiers en grands pots. Peu importe la nature de la catastrophe à venir, ça servira. Ca servira même sans catastrophe, vu l’impressionnante flambée des prix cette année dans les commerces alimentaires.

Dans le même ordre d’idée, pouvoir nourrir sa famille surtout, cette collection de vidéos et d’images intègre par exemple une énorme partie sur l’archerie.
Ce n’est pas seulement parce que c’est des armes en vente libre, à petits prix, sans aucune formalité administrative ni déclaration. Des armes efficaces qui ont déjà tué des centaines de millions d’humains dans l’histoire.

 

Quand les magasins seront vides, être équipé pour braconner pourra faire la différence.
Les oiseaux par exemple, se renouvellent en permanence. Avoir une arme précise qui ne peut quasiment pas les rater, comme une arbalète, est un atout précieux pour la survie de votre groupe. J’ai équipé quasiment toute ma famille avec des arbalètes et des arcs, prioritairement dans l’idée de braconner quand le moment sera venu.
Après, c’est à vous de voir, en fonction de vos besoins, de vos idées, de vos stratégies de survie…
Par exemple mon arc personnel, un arc traditionnel pour le tir rapide, servira probablement à tirer un grand nombre de flèches enflammées (de simples baguettes premiers prix en bois avec un chiffon gras attaché devant) pour saboter des structures et véhicules ennemis même derrière de solides clôtures.

Mon arbalète préférée servira aussi prioritairement pour chasser et pêcher quand les magasins seront vides, mais elle a aussi subi une quinzaine de petites modifications pour l’optimiser pour l’attaque silencieuse de sentinelles isolées en pleine nuit, aux heures où presque tout le monde dormira écroulé de fatigue.

La solution de facilité est pour moi systématique. Je n’ai plus du tout les capacités physiques pour faire partie d’un groupe de combat normal avec des armes conventionnelles bruyantes qui obligent à courir dans tous les sens.
Frapper quand personne ne s’y attendra ni ne pourra riposter rapidement sera pour moi la base.

Voilà. Je pense que c’est la plus grande médiathèque du monde, pour tout ce qui concerne la défense (l’attaque) et la survie.
Il va falloir encore plusieurs semaines pour que le transfert vers google drive soit complet.

Une censure future n’étant pas impossible, enregistrez ce qui peut vous être utile.
Eventuellement republiez dans votre propre compte google drive ce qui pourra servir à la survie de votre groupe. Plus il existe de copies, mieux c’est.

Je veux insister sur un détail important, dont pour le moment seulement quelques millions de français subissent déjà les conséquences : Je connais le niveau de douleur et le handicap provoqués par les ondes. Je sais que c’est définitivement incurable et toujours plus dégénératif. Alors, n’utilisez presque pas de connexion en wifi ou par smartphone pour visionner des centaines d’heures de vidéo. Par le wifi ne faites que des choses très courtes.
Laissez les technologies à ondes aux ennemis.
Ca les affaiblira avant même d’avoir à les combattre.
Autant que possible, passez par un ordinateur connecté à internet par câble. Déjà vous pourrez tout visionner plus rapidement, mais aussi vous pourrez facilement enregistrer tout ce que vous voulez sur votre disque dur, sur des cartes sd, des clés usb… même des smartphones pour les regarder tranquillement sans ondes nocives où vous voulez quand vous voulez, hors connexion, ou même pour les distribuer.
Ce qui est sur internet ne disparaît pas seulement par censure, mais aussi parce qu’un utilisateur supprime son compte ou parce qu’un site s’arrête, par exemple. Si c’est enregistré, vous l’aurez toujours sous la main.

Cette médiathèque géante devrait être particulièrement utile à toute la nouvelle génération qui n’a plus de formation militaire, depuis que les traîtres qui gouvernent ont supprimé le service, tout en organisant la venue de millions d’hommes en age de faire la guerre et qui nous haïssent.

Faites-en bon usage.

Je rappelle quand même quelques règles de bon sens :

Ne faites pour le moment rien d’illégal.
Formez-vous légalement, équipez-vous légalement, préparez-vous légalement.
Repérez qui fait quoi, où, comment, où sont les ressources qui seront utiles quand l’enfer va commencer, ce qui doit être neutralisé…

… mais pour le moment n’intervenez pas dans des actions condamnables.

Si vous êtes enfermés, vous ne pourrez pas agir quand le moment de le faire efficacement sera enfin venu.
Pour le moment continuez à faire profil bas, et à vous préparer pour agir efficacement.

Les humiliations et les trahisons que nous subissons ne dureront pas. Ca n’est plus vivable. Quand ça va enfin péter, que les forces traîtres du système seront occupées quelque part, vous pourrez agir pour neutraliser ailleurs des ressources ennemies sans défense.

L’idée n’est pas de faire un coup d’éclat dans une seule bataille, mais de construire durablement un avenir meilleur, en neutralisant seulement ce qui nous nuit et en préservant ce qui est utile et bénéfique au plus grand nombre.

Ne croyez pas que vous n’avez aucun pouvoir, que vous êtes trop petit.

Je vous rappelle que quelques dizaines de bonnets rouges en arrachant sauvagement des portiques écotaxe sans mendier la permission aux salauds, ont mis fin au projet de pillage sur tout le territoire français.
C’était le bon moment pour agir, en dehors d’un cadre légal traître, inutile et nuisible.

Vous sentez tous que la société s’effondre de tous les côtés et que l’autorité de l’État et des fonctionnaires devient à peine supportable pour la population qui n’en peut plus.
Votre avenir ne dépend pas des fonctionnaires ennemis.

Le moment de pouvoir enfin agir approche.

Formez-vous, pour votre survie et un avenir meilleur, qui dépendra surtout de vous.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

Des preuves que le soleil était jaune il y a encore quelques années

En regardant la météo j’ai eu un déclic quand j’ai vu le logo jaune du soleil. Le même symbole utilisé dans le monde entier.
La désinformation sur le soleil devenu blanc n’a pas encore changé ça.

Il y a encore un an je trouvais presque incroyable l’idée que les plus grands moteurs de recherche du monde auraient déréférencé toutes les vieilles photographies sur internet où un soleil jaune apparait, mais depuis les choses se sont accélérées au niveau de la censure du net.
Rien que sur youtube (google) presque tous les patriotes intéressants ont signalé des effacements de vidéos, des déréférencements, des falsifications des compteurs de vues, de j’aime, de j’aime pas, des disparitions de commentaires…

Les informations qui dérangent le pouvoir disparaissent.

L’idée de réécrire le passé n’est plus du tout de la science-fiction.