Archive for Logement

Bonnes clôtures et sécurité du domicile

Puisque la « justice » relâche dans l’heure les vermines que nos policiers réussissent à arrêter, même en flagrant délit, le nombre de cambriolage augmente considérablement.

insecurite/une-france-presque-sans-justice

L’impunité encourage même carrément les voleurs à piller les logements en plein jour.

Et de plus en plus souvent aux informations on apprend encore bien pire :
ils s’introduisent dans les maisons avec des armes, frappent les habitants, les attachent, les jettent dans le coffre d’une voiture pour aller vider leur compte bancaire ou leur magasin…

La « justice » a clairement choisi d’être contre vous, si vous êtes une personne honnête qui ne fait que se défendre. Regardez par exemple le cas de René Dahan :

rene-dahan-en-cour-d-assises-pour-avoir-defendu-sa-femme-et-ses-enfants

Donc, autant oublier toutes les choses qui marchaient un peu avant l’invasion très massive du peuple de la « religion d’amour et de paix » qui remplit déjà 70% de nos prisons.

Les petites clôtures d’un mètre qui s’enjambent facilement, les petits grillages transparents qui se découpent en une minute avec une simple tenaille qui se cache dans une poche, les barrières transparentes qui laissent voir que chez vous il y a un ordinateur portable sur le bureau… toutes ces choses d’une autre époque il est temps de les oublier.

… A moins d’investir dans un système électronique sophistiqué, et d’habiter à 10 secondes à pied d’un commissariat rempli 24h/24 par des gendarmes en sureffectif.
Ha bon ? ça n’existe pas ? ha… je croyais. Alors les alarmes électroniques ne servent à rien, donc ?

 

Une bonne clôture, qui protège votre famille et tous vos biens, doit être opaque, solide, haute, et difficile à franchir.
Les voleurs vont quand même voler, mais ils iront là où c’est plus facile, c’est à dire plutôt chez vos voisins.

Ci-dessous voici quelques photos pour vous donner des idées sur ce qui est intéressant, et sur ce qu’il ne faut surtout plus faire :

Le pire de tous les choix possibles. Zéro protection.

Une « clôture » transparente, en grillage très bas sur un petit muret facile à enjamber. Ce qui est derrière peut être volé en quelques secondes.

 

Une clôture à peine plus haute, mais solide. On peut s’appuyer dessus pour aller de l’autre côté en quelques secondes.

Ce qui est derrière est à la vue de tous, y compris des personnes non recommandables.

Très mauvais choix.

Un muret devant permet aux voleurs d'escalader facilement

Mur plutôt bas, avec un haut lisse. Quelque chose dehors permet de le franchir sans effort

Le mur est un petit peu plus haut. Il faut sauter ou grimper si on veut voir derrière… ou tout simplement poser le pied sur la boite encastrée devant le mur.

Protection nulle aussi.

Avec ce genre du chose dessus, ça serait déjà un petit peu plus dissuasif :

Des piques pointues en métal

Mais elles sont trop éloignées. Entre les piques, quelqu’un pourrait appuyer une main ou un pied pour passer de l’autre côté.

Ces pieux en métal étaient déjà là il y a 30 ans si je me souviens bien. Donc, ça vaut le coup d’investir un peu dans du massif. Ca reste.

Si on compare avec l’investissement d’un abonnement à une société de surveillance pendant des décennies, c’est clair qu’une protection passive vaut vraiment le coup.

Dans la même idée, en beaucoup plus dissuasif et quasiment gratuit, les hauts de murs incrustés de tessons de bouteilles :

Protéger sa propriété avec un mur dissuasif en morceaux de verres tranchants

Des tessons de bouteilles bien coupants

 

J’en ai déjà parlé là : une-protection-anti-intrusion-efficace-a-un-prix-imbattable

C’est un des meilleurs choix.

Attention cependant. Ne mettez ces choses que sur des murs bien hauts. Surtout pas sur des petits murs bas, pour éviter les blessures involontaires.

Le verre est trop dangereux pour être en bas.

Si vous avez de la place, pour faire courir des barbelés, c’est une bonne idée.

Mais ça, c’est encore mieux :

Des aiguilles naturelles anti-intrusion extrêmement dissuasives

Des centaines d’aiguilles de 12 centimètres, dans tous les sens

Des plantes pleines d’aiguilles : ronces, cactus,…

Ca pousse presque tout seul. Couvrir une grande surface ne coûte presque rien.

C’est extrêmement dissuasif. Impossible de passer par là.

 

Je déconseille totalement les espèces empoisonnées, même si vous avez été cambriolés déjà plusieurs fois et que vous voulez exterminer tous ces putains de voleurs de merde, RHAAAAAaaaa!!!!!!! (si si, je connais cette colère au delà du supportable. Quand je vivais sur Marseille, ma cave a été fracturée dix fois en moins d’un an).

Les enfants et les animaux domestiques risquent de toucher les plantes. On ne peut les surveiller constamment et aller où ils n’ont pas le droit, c’est une chose qu’ils feront à coup sûr.

Ne prenez pas de risque. Aucune plante toxique, que des piquants bien pointus.

 

Pas d'entretien et un champ bien protégé

Un mur végétal bien dense, impénétrable

J’aime bien ce genre de mur végétal vu dans un champ. Il est tellement épais que personne ne peut le traverser, mais aussi, il coupe le vent très fort que l’on a ici et qui casse les cultures.

Une clôture peut cumuler plusieurs fonctions : anti-intrusion, soustraire vos bien de la vue des mauvaises personnes, protection des cultures, protection contre toutes les mauvaises conditions météo…

 

Mur infranchissable en cyprés

En moins naturel, beaucoup plus sophistiqué et élégant, un mur de cyprès.

C’est tellement dense que ma main n’arrive pas à s’y enfoncer.

Une surface impénétrable

… par contre, je ne pourrais pas avoir ça chez moi. Ma maman y est très allergique.

… mais ça peut être une idée pour virer quelqu’un qui s’incruste trop souvent et que vous ne supportez pas : un cousin ignoble, votre belle-mère,…

Il paraît qu’on peut aussi utiliser de l’ail contre les vampires, mais je ne connais pas de vampire, je ne pourrai pas vérifier l’info.

Bon, attention aux allergies donc. Ne plantez pas n’importe quoi. Certaines plantes ont plein de nuisances. Pas seulement allergiques. Certaines sont très envahissantes, ou attirent des animaux vraiment indésirables.
Certaines empêchent même vos plantes de pousser correctement.

Ne plantez pas n’importe quoi. C’est destiné à rester très longtemps.

De grosses racines qui déformeraient le sol de votre maison feraient perdre de la valeur à votre logement.

 

Un mur qui grandit gratuitement toujours plus haut

Une clôture bien opaque, bien haute, c’est tellement mieux que ça :

Une clôture qui laisse voir ce que vous aimeriez protéger

La photo ci-dessous montre une clôture volontairement transparente, puisqu’elle montre le stock tout autour d’une jardinerie. C’est une sorte de vitrine en plein air.

un grillage n'est pas une protection fiable

Y’a de l’idée, mais non.

Des barbelés au-dessus. Un grillage avec des pointes piquantes… en haut.

Sur toute la hauteur ce n’est qu’un grillage pourri qui peut s’éventrer en même pas deux minutes avec une simple tenaille, qui tient dans une poche.

Ca a l’air dissuasif, mais ça ne vaut rien du tout.

Une version beaucoup plus solide, et transparente

Ce genre de grille est déjà mieux. Impossible à couper rapidement ou facilement.

Si c’était ma grille, je prendrais une demie journée pour limer tous les petits picots plats en haut, en pointes bien coupantes, que personne n’essaierait de franchir.

Palissade composé d'un treillage solide en métal et recouverte d'une plaque de bois aggloméré pour abriter des regards

On peut doubler une clôture pour compléter sa protection

Je vois souvent sur des chantiers ce même genre de grilles, mais doublé d’une surface opaque, pour protéger le matériel et les fournitures des regards malhonnêtes.

C’est pas bête.

Une petite herse autours des enclos des animaux

Un autre genre de grille anti-intrusion vue dans un cirque itinérant.

Une grille bien solide, et que personne n’essaie d’enjamber malgré sa petite taille. Les petits picots plats sont très dissuasifs. Personne ne s’approche des animaux.

Pourtant ils sont trop mignons les gros minous. On voudrait tous les caresser.

Miaouuuu !…

Comment les cirques protègent du public les cages de lions et de tigres

On peut souvent remonter un mur trop bas

Regardez par rapport à la taille de la voiture, au fond. Ce mur était très bas. Maintenant il est à une hauteur suffisante pour ne plus pouvoir voir ce qui est derrière.
Mais il peut encore être franchi facilement.

Un travail bien fait

Là, c’est beaucoup mieux. Le nouveau mur sur le vieux amène le tout à environ trois mètres de haut. Très bon travail.

Un mur en pierre sèche dont les prises ont été bouchées pour empecher l'escalade

Sur cette photo, un vieux mur en pierres sèches a été lissé pour le consolider, mais surtout pour masquer toutes les prises. Impossible d’escalader.

Impossible de grimper sur un mur lisse

On peut comparer avec un autre mur de pierres sèches pas lissé :

des prises faciles pour les mains et les pieds

Un vrai jeu d’enfant !

Là, par contre…

Un rempart et des fortifications infranchissables.

Pas besoin de système d’alarme électronique pas fiable si le périmètre est sécurisé par un bon mur

… je n’essaierai même pas.

Certaines clôtures sont bien dissuasives, d’autres pas du tout. Un voleur ou un agresseur pourrait les franchir en deux secondes.

Sans forcément dépenser beaucoup vous pouvez améliorer très sensiblement la sécurité de votre famille et de vos biens dans votre domicile.

Une clôture dure très longtemps.

Ce travail en vaut la peine.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

 

Recherches populaires vers cette page :

  • signe cambriolage roumain (113)
  • cloture anti intrusion (96)
  • herse anti intrusion (42)
  • grillage anti intrusion (40)
  • cloture anti effraction (31)
  • rehausser un mur de cloture (30)
  • herse anti intrusion mur (27)
  • cloture opaque (24)
  • cloture vegetale infranchissable (23)
  • cloture (21)

Evolution des prix : depuis le passage à l’euro, une catastrophe pour le pouvoir d’achat

Tout le monde le sait, tout le monde la voit car tout le monde la pratique tous les jours. La hausse des prix généralisée depuis le passage à l’euro, en 2002 est un sujet d’actualité sensible.

Mais qu’en est-il vraiment aujourd’hui 10 ans plus tard  ?

Certains analystes prétendent encore aujourd’hui que le passage à l’euro n’a aucune responsabilité avec l’augmentation des prix.

Force est de constater que ceux-ci ont fortement augmenté dans la plupart des biens de consommation courante (hors technologie, bien entendu) . Corrélation ou pas, l’inflation sur les produits de base est belle et bien réelle. Elle illustre une partie de la crise économique que nous vivons aujourd’hui. Et c’est le consommateur, comme d’habitude, qui en subit les conséquences.

Les postes de la répartition moyenne d’un budget par foyer

Nous pouvons selon le classement de l’INSEE répartir un budget familial de la manière suivante :

Si l’on doit classer par ordre décroissant, les parts les plus importantes de la répartition d’un budget pour un foyer moyen, cela se représente de la manière suivante :

31 % de part réservée en moyenne pour le loyer. Le loyer est le poste le plus important et son augmentation sensible se traduit par une réduction importante de la consommation d’autres produits qui seront jugés de moindre nécessité. En temps de crise, les consommateurs les plus modestes concentrent leurs dépenses sur l’essentiel.

Voir plus bas pour l’évolution des prix des loyers dans les villes. Dans ce poste est compris l’énergie du foyer, dont l’électricité, le gaz dont le chauffage. L’augmentation importante de l’énergie, notamment de l’électricité et du gaz impacte aussi le pouvoir d’achat des ménages dans ce premier poste.

17 % environs de dépenses du budget pour l’alimentation : second poste dans le palmarès après le logement, l’alimentation ainsi que l’évolution de ses prix est un autre poste de dépenses auquel les ménages portent avec inquiétude leur attention. Nous verrons plus bas ce qu’il est en est pour l’évolution et l’augmentation des prix des produits alimentaires.

15 % de dépenses réservées au transport : L’augmentation des prix à la pompe depuis une dizaine d’année devient elle aussi très préoccupante. Celle-ci concerne aussi les entreprises très dépendantes, dans leur modèle et toute augmentation déséquilibre non seulement les consommateurs mais les acteurs économiques professionnels.

Nous traiterons aussi ce sujet très bientôt, avec des solutions alternatives et concrètes.

Evolution des prix des logements anciens en France métropolitaines dans les grandes villes en 10 ans.

Ce poste a fortement augmenté en métropole française depuis une dizaine d’années pour de nombreuses raisons :

– Spéculation générale. Manipulation marketing des professionnels et tous médias confondus. Investisseurs déplaçant des capitaux.

– Changements des moeurs : augmentation des familles monoparentales ou personnes isolées, étudiants

– Nouvelles lignes de TGV reliant les grandes villes et migration de population. Exode rural.

– Immigration.

– Demande d’emploi et de travail

– Démographie en hausse.

– Recul de l’âge de la mortalité

Il y a deux choses à bien distinguer dans le logement. L’évolution des loyers et l’évolution des prix de vente (ancien et neuf).

Dans le graphique ci-dessous, on remarque que depuis 2000, l’écart se creuse très fortement entre pouvoir d’achat et capacité d’acquisition.

Il est facile de comprendre que la capacité de financement des ménages moyens soit très faible. Avec des salaires qui n’ont pas suivi la hausse soutenue des prix immobiliers, il est donc de plus en plus difficile d’accéder à la propriété actuellement. De nos jours, de plus en plus nombreux sont ceux qui ont totalement fait le deuil de ce projet.

Au niveau des loyers, l’exemple de Paris demeure le plus représentatif et pas moins stupéfiant.

L’augmentation du prix des loyers à Paris de 1999 à 2009 est de l’ordre de 85 %. Les prix des loyers ont quasiment doublé en dix ans !!!

Se preparer aux crises.fr publiera prochainement des informations complémentaires à ce sujet et vous apportera des solutions pour faire face à cette crise immobilière ou bulle immobilière.

Nous vous invitons aussi à consulter le site riche en informations : http://www.bulle-immobiliere.org/

Comparaison et évolution des prix des produits alimentaires de base en 10 ans (Entre 2000 et 2012)

Voici quelques exemples de l’augmentation des prix des produits alimentaires en 10 ans :

Source du graphique : http://www.planete-revelations.com/t5436-hausse-des-prix-alimentaires

Des produits courants de consommation alimentaires comme l’huile de tournesol ont doublé.

D’autres produits, comme la majorité des fruits et légumes : carottes, pomme de terres ou salade laitue (multiplié par deux voire trois parfois), sont de simples exemples parmi tant d’autres qui illustrent cette envolée des prix progressive sur la majorité des produits alimentaires de base pendant ces dix ans.

Une augmentation des prix alimentaires qui devient de plus en plus inquiétante

En Août dernier, la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricole, la FNSEA, a annoncé que les fluctuations très rapides et volatiles du prix des matières premières agricoles, se répercuteront inexorablement encore sur les prix des produits à la consommation.

Le prix des matières premières agricoles ont vu leurs cours exploser sur les dix dernières années. Nous aborderons plus en détails ces évolutions de prix de matières premières agricoles dans de prochains articles.

Marges colossales des supermarchés et hypermarchés, spéculation sur les cours, manipulation de marché, problèmes climatiques (sécheresse, tornade, catastrophe naturelles), ont soutenu très fortement à la hausse, les prix des produits alimentaires.

Avec une démographie globale en hausse, les choses vont sérieusement se compliquer au niveau mondial. (Plus de détails avec l’explication du jour du dépassement, le Global Overshoot Day )

Augmentations des cours du Blé, Maîs, Soja, Sucre, Café, matières premières vitales à l’alimentation industrielle et humaine en situation d’oligopole,  couplées à une politique de profit maximale des grandes surfaces prennent le consommateur en otage depuis 10 ans.

Loyers, alimentation et transports

Trois postes actuellement qui représentent additionnés 65 % du budget global de dépenses d’un ménage moyen.

Ils ont explosé au cours de cette dernière décennie (entre 60% et 300%).

De nos jours, aucune perspective pour le ralentissement de la croissance des prix. Imaginer des baisses durables semble vraiment illusoire dans le temps, de nos jours avec la crise économique.

Réduire ou optimiser les trois postes signifierait se protéger contre les crises financières, énergétiques et alimentaires actuelles.

Se preparer aux crises.fr  répondra à ces trois problématiques très prochainement de manière détaillée.

Nous vous aiderons à anticiper et se protéger de ce phénomène d’inflation.

Toujours avec des solutions concrètes et efficaces afin se préparer à la crise alimentaire et financière qui s’accentuera sur les prochaines années.

Vous avez aimé cet article ?

Faites nous part de vos commentaires et partagez le !

A bientôt.

Bruno
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 




 

Recherches populaires vers cette page :

  • répartition des dépenses des ménages (136)
  • evolution des prix depuis 2000 (70)
  • repartition des depenses des menages 2012 (42)
  • augmentation des prix depuis 2000 (27)
  • répartition du budget des ménages français 2012 (27)
  • répartition des dépenses des ménages français (25)
  • budget des ménages 2012 (24)
  • repartition des dépenses des francais (20)
  • REPARTITION BUDGET MENAGE (20)
  • depenses des ménages (18)

La taxe foncière augmente encore, mais en août le gouvernement a bloqué les loyers

Les augmentations de la taxe foncière réduisent la rentabilité des loyers, déjà bloqués par le gouvernement

La taxe foncière augmente largement plus que l’inflation. Déjà presque le triple, en moyenne, avec à certains endroits des augmentations monstrueusement aberrantes, comme à Amiens, avec 54,5% rien que sur 2011. 54% à Grenoble, Caen 53,01%, Angers 52,90%,…

En août dernier, ce gouvernement de génies à imposé le blocage des loyers. Donc, la flambée de la taxe foncière ne peut pas être répercutée.
Tous les petits propriétaires, les retraités, ceux qui comptaient sur l’argent des loyers voient leurs revenus fondre.

Le pire, c’est que ça ne s’arrête pas là :

Arnaud Monteboug, le ministre qui coure faire le beau et braser de l’air devant les caméras chaque fois qu’une grande entreprise dépose un plan social, a proposé d’alourdir encore la fiscalité de l’immobilier en contrepartie d’une baisse des charges des entreprises.

Sa collègue aussi brillante, de ce merveilleux gouvernement de gauche, Cécile Duflot, vous propose d’investir votre capital personnel pour fabriquer des logements sociaux, qui rapporteraient 20% de moins que les autres loyers tout autour. Oui, on ne rêve pas. Ces ministres sont vraiment payés pour nous faire tout ce mal.

Quand on sait qu’en Grèce, avant la faillite, les grecs représentaient 75% des clients des agences immobilières, que deux ans plus tard, puisqu’ils n’ont plus d’argent, ils représentent 0% des clients des agences immobilières, à vous d’en tirer les bonnes conclusions pour sauver vos biens et assurer vos revenus avant la faillite de la France.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr