Archive for Alimentation

Le bizness du bio, vers le naufrage de la grande distribution

Ce matin je suis passé dans un magasin bio d’une des plus grandes enseignes de France.
En un an, le changement vers les pires dérives ultra-commerciales est hallucinant.

Tous les produits qui m’intéressaient ou ceux qui ont attiré mon regard avaient un problème. Parfois très grave.

Par exemple, les 12 dentifrices du rayon, sans exception, étaient tous empoisonnés au fluor. Un produit chimique très toxique vraiment pas bio du tout. Du poison, vraiment.

Enormémement de produits sont basés sur une fausse impression de qualité, à cause de l’absence d’information des clients.

Par exemple, avant même la mode du bio, on a tous vu les arguments sur les farines complètes pendant les 10 dernières années au moins.
Les farines blanches beaucoup trop raffinées (et les sucres) épuisent le corps en l’obligeant à destocker certains éléments essentiels pour les utiliser.
Donc, des industriels se sont mis à vendre plus cher des pains broyés en gardant toutes les merdes autour des graines. La coque, la peau, tout ce qui protège l’intérieur des pesticides, des herbicides, de la pollution stockée,… tout est broyé et vendu plus cher à des cons qui veulent des aliments plus complets.
Au lieu de payer le nettoyage, la dépollution de l’enrobage des aliments, puis de jeter les déchets avec des pertes financières, les industriels les valorisent dans l’alimentation. Comme pour le fluor justement.
Ce qui est identifié comme un poison, ou un mutagène, ou un cancérigène, un perturbateur endocrinien… devient curieusement un complément alimentaire quand ça rapporte à quelques connards protégés par les gens pour qui vous votiez.

Pour le pain, le problème n’est pas le raffinage excessif, les farines blanches, ou la pollution stockée dans les pains complets (même bio évidemment).
Le problème est que le corps humain n’est pas encore habitué à une alimentation essentiellement composée de céréales.

Il faut des centaines de générations pour une adaptation naturelle des espèces.

La culture des céréales, c’est nouveau de quelques milliers d’années seulement. Avant, les humains récoltaient ce qui poussait naturellement et ce qui se laisser tuer. Le très rapide changement de société lié à l’agriculture est beaucoup trop récent.
Il manque -au minimum- 10 000 ans d’évolution.

Donc le problème n’est pas de manger du pain blanc ou du pain complet. Le problème est le pain.

Et tout ce qui contient de la farine, comme les pâtes, les pizzas, les gâteaux, les croissants…

Les allergies qui touchent maintenant plus d’un humain sur trois, sont en partie provoquées par l’agriculture des céréales.

Presque tous les gosses qu’on commence à voir partout, avec une couche, une sucette et un nounours, à plus de dix ans, tous les autistes, un gamin sur 50 qui nait maintenant partout sur la planète, presque tous ces mômes ont les mêmes intolérances alimentaires.

Vu que ce qui entre dans leurs corps ne les soigne pas mais les affaiblit toujours plus à chaque repas, les saletés contenues dans les vaccins, l’aluminium… ont un effet immédiatement dévastateur sur un terrain très fragilisé. Et donc, un gosse sur 50 est maintenant autiste.
Les régimes sans gluten et de la chlorella à haute dose pour évacuer les métaux, ont déjà guéri quelques gamins.

Pour les vitamines, on apprend grâce à internet que c’est encore et toujours le même problème :
Prendre quelque chose qui ne marche pas, dépenser beaucoup pour compléter avec quelque chose qui marche encore moins, au lieu de simplement tout changer pour quelque chose qui marche dès le départ.

A cause des produits industriels, précuits, stérilisés, morts, conservés hyper longtemps, il manque des vitamines dans l’alimentation de ceux qui consomment l’espèce de bouffe pour chiens que les supermarchés vous vendent.

Donc des industriels vous vendent aussi les vitamines qui vous manquent grâce à leurs bons produits. Youpi.

Au lieu de vendre des produits sains, ça rapporte beaucoup plus de vous vendre séparément les choses essentielles.
Et puis si vous tombez malade, ceux qui fabriquent de la nourriture ont aussi des usines de médicaments, de matériel médical, des labos de thérapies géniques contre le cancer à 100 000 euros par personne…

Oups… ça non plus, vous ne saviez peut être pas : justement les compléments alimentaires de vitamines doublent quasiment les risques de développer certains cancers.

Oups…

Des vitamines de synthèse, extraites industriellement, conservées en produits morts, au lieu d’une alimentation à base de fruits et légumes naturellement riches en vitamines et minéraux essentiels, naturels, parfaitement assimilables.
Un très bon plan pour les labos.

Comme les pharmaciens, les supermarchés, les magasins bio aussi se font de l’or avec des rayons entiers de petites boites de vitamines qui ne contiennent presque rien.

C’est vrai que c’est moins cancérigène que des clopes, mais vous êtes perdant quand même à en consommer.

 

Vu que notre alimentation moderne délirante est saturée de produits laitiers, que l’on trouve du lait dans la moitié des choses, alors que les adultes ne peuvent assimiler correctement cet ingrédient, la santé de toute la population décline aussi, encore et toujours.
Le calcium en excès remplace le silicium qui nous maintient en bonne santé.

… mais c’est pas grave, puisque ça aussi, les magasins bio en vendent. Tadaaaaaaa !!!!

Ce matin j’ai vu 5 boites en rayon.
Trois marques à boire, un conditionnement en gel, un autre en gélule.

Environ 35 euros le flacon. Ouille…

Et, Oups !… même pas de silicium organique, la seule forme assimilable par le corps. C’est à dire déjà partiellement assimilée et modifiée par des micro-organismes ou des plantes.
Là, non, c’est juste de l’eau, avec un petit peu de silice (du sable) et quelques gouttes d’acide.
Ca ne fera que passer directement vers les wc, sans assimilation. Comme si vous avaliez quelques grains de sable, avec quelques gouttes de vinaigre, dans beaucoup d’eau.

35 euros.
Oups…

Je voulais m’acheter encore du gingembre, pour faire baisser légèrement ma tension avec un produit naturel traditionnel, et en arrivant dans le rayon, j’ai vu qu’il venait des Philippines.
Quelques heures d’avion, de carburant brûlé aussi sur les routes, pour un produit frais.
C’est très bio et terriblement respectueux de toute la planète.

On dirait que les grandes chaines de commerce bio tombent à très grande vitesse dans tous les travers qui nous dégoûtent dans la grande consommation classique.

Du plastique partout, des emballages par tonnes. Et des logos Bio et des couleurs vertes pour vous donner une impression de nature et de confiance.

Ce que j’ai vu ce matin m’a carrément déplu.

Ca me laisse une impression d’abus de confiance.

Les prochaines courses de produits bio, j’irai les faire dans des petites boutiques, en dehors des réseaux de franchisés, pour voir s’il y a des différences de qualité.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Révolution : pourquoi les parisiens sont des couilles molles

Dessin de crâne humain tête de mort, sur un panneau de signalisation carré incliné en losange, avec grosses lettres oranges FLUOR en majuscules, et POISON. Alerte de risque d'empoisonnement, panneau de danger

Une seule image vaut parfois 1000 pages de blabla, alors voilà :

 

Composition de l'eau de paris, minéraux, pesticides, poison, toxique, toxine, fluor, sel de fluorure, empoisonnement de masse, contrôle de la pensée par l'eau du robinet

Cette image a été copiée sur le site officiel montrant la « qualité » de l’eau consommée par 3 millions de parisiens.

http://www.eaudeparis.fr/leau-au-quotidien/une-eau-de-qualite/

Avec cette manipulation très clairement visible et ajoutée en 3 lignes :

Fluor

Le fluor permet de protéger les dents des caries. Mais, à forte dose, il est toxique. Avec un taux très faible de fluor, l’eau de Paris peut être bue sans danger par tous et particulièrement par les enfants ayant besoin d’un supplément en fluor.

Pour faire bref, en allant directement à l’essentiel, après vous pourrez creuser par vous-même si vous voulez en savoir plus, voilà ce qu’il faut savoir sur le fluor :

  • Les doses limites journalières et hebdomadaires sont des fumisteries complètes. Le fluor, comme les métaux toxiques, reste presque en totalité définitivement stocké dans le corps.
    Donc, si la dose reconnue comme toxique est X, mais que toutes les prises s’accumulent et aggravent la dose, la dose toxique est forcément atteinte et dépassée plus ou moins vite selon les quantités apportées (dentifrice, aliments au sel fluoré, eau du robinet,…)
    Les doses limites autorisées isolées sur de petites périodes sont des manipulations pour dissimuler frauduleusement un empoisonnement.
  • Le fluor n’améliore pas la qualité des dents. Il les dégrade. Il affaiblit en plus les consommateurs, les rend plus fragiles et malades.
  • Pire, il agit particulièrement sur une zone du cerveau qui entraine une réaction saine en cas d’agression. C’est une lobotomie douce et invisible.
    3 millions de parisiens sont concernés par cet exemple, mais en fait, nous sommes tous touchés. Personnellement j’ai vérifié dans ma salle de bain. Les 5 dentifrices contiennent tous du fluor. Le lendemain je suis allé dans un magasin Bio, quasiment tous contiennent aussi du fluor.
  • Le fluor est un déchet très toxique, très polluant, produit en grande quantité par l’industrie. Sa diffusion dans l’alimentation et les produits d’hygiène permet de se débarrasser des stocks abondants, très coûteux à conserver.
    Le fluor est un poison. Par contre, quand il est mis par manipulations dans l’alimentation, là, il devient étonnamment bénéfique.
  • L’empoisonnement de l’eau par des doses invisibles de matières fluorées est une technique inventée par des militaires peu scrupuleux pour soumettre toute une population sans avoir à combattre.
  • De génération en génération, le quotient intellectuel baise sensiblement. Les parisiens trouvent normal de gaspiller tout leur argent en fêtes pour pédales en string sur des chars avec des plumes dans le cul,
    en hébergement d’urgence utilisés à 95% par des étrangers entrés illégalement sur notre territoire en violant nos lois et logés dans des chambres d’hôtel jusqu’à 150 euros la nuit…

gaspillage de nos ressources pour stimuler le remplacement de population par des noirs et des arabes qui ont plus de droits que la population française de souche. La connerie d'état et le racisme à l'état pur. Oups, pardon, ça s'appelle de la discrimination positive et c'est sensé être beau et pur, pas du racisme, quand c'est dans ce sens seulement.

Ca ne vous a jamais semblé curieux que les parisiens acceptent très anormalement des choses inacceptables ?

Ceux qui commandent disent « c’est bien que les pédophiles puissent acheter des bébés », et hop! tous les consommateurs d’eau de Paris de la nouvelle génération, au QI d’huitre, vont manifester pour la tolérance obligatoire et pour l’évolution progressiste de la société voulue par leurs maîtres francs-maçons.

Les impôts de plus de 300 familles françaises sont utilisés pour loger, nourrir, soigner, éduquer, accompagner en justice pendant presque 5 ans une seule famille de crasseux sous évolués entrés illégalement sur notre territoire, et la nouvelle génération de parisiens cons défile dans la rue pour réclamer le retour de léonarda.

Manifestation de lycéens et collégiens manipulés par l'extrême gauche, pour exiger le retour de la famille rom dibrani qui a violé nos lois et qui nous prend tous pour des cons et des vaches à lait. Mais ces petits débilies ne connaissent rien à la vie, à la réalité de gagner sa croute et de payer beaucoup trop d'impôts, pour encourager le remplacement de population

La bande de putes des femens, dont la chef est recherchée par la police ukrainienne pour destruction de biens publics, dissimulation de pistolet, grenade, est protégée ici par les hauts fonctionnaires socialistes.
Ca peut attaquer des manifestants pacifiques, arroser de gaz des bébés français en poussette en totale impunité. Les policiers arriveront en renfort pour protéger les exhibitionnistes, mais surtout pas pour les punir…

Putes des femens attaquant des manifestants pacifiques et gazant un bébé dans sa poussette. Nourisson arrosé de gaz d'extrincteur par les femen à paris, en provoquant volontairement une rréaction de rejet de la part de manifestants sains d'esprit

… et après, leurs actes sont récompensés en les transformant en timbre poste.

la perversion socialiste érigée en modèle de socièté inacceptable, invivable. Toujours récompenser plus ceux qui violent la loi et les droits des autres.

Le modèle socialiste pour la Marianne du règne de françois hollande. Remplacer un symbole de pureté par la pire des horreurs.

Ceux qui dirigent et empoisonnent l’eau du robinet doivent bien se marrer de voir le résultat de leur castration chimique et de la mutilation des cerveaux de deux générations de parisiens.

Les trois timbres femen rouges verts et jaunes cote à cote. L'horreur socialiste dans toute sa splendeur. Un choix de symbolie par un président qui hait la France et les français

Ailleurs, une réaction saine, c’est ça :

Portique d'écotaxe en feu

Tous les portiques de Bretagne sont détruits petit à petit.

Tas de pneus non brulés au pied d'un portique ecotaxe non détruit

La surtaxation soi-disant écologiste ne sera pas appliquée. Déjà que toute l’économie est saccagée par un niveau de prélèvement intenable, une concurrence très déloyales des pays étrangers à prix cassés, une flambée du chômage et de la destruction de tous les outils de production, une énorme taxe supplémentaire, dont un quart part dans les poches de quelques personnes et ne sera pas utilisé par la population est totalement inacceptable.

Incendie de pilliers de maintient, de support d'automate de prélèvement automatique du nouvel impots à détruire les entreprises et l'activité en France

Comme ce gouvernement a déjà prouvé des centaines de fois sont absence totale d’écoute, les bretons ont pris les choses en main.
Il n’y aura à coups sûr pas d’écotaxe sur la zone économiquement sinistrée de la Bretagne, puisqu’il n’y aura bientôt plus d’automates en train de flasher.

Quelques vieux pneus, quelques poubelles, et le problème est réglé.
Sans écoute, ça ne sert à rien de parler.

radar d'écotaxe d'écomouv renversé et détruit par les flammes, par une foule de manifestants en colère

… et comme le pourrissement généralisé et le ras-le-bol sont allés beaucoup trop loin, les radars de vitesse flambent aussi à la chaîne…

Radar fixe non protégé arrosé d'essence

C’est intéressant de voir comme dans un même peuple les diversités culturelles locales déterminent les réactions et les moyens d’action.

Partout par là, le feu, puis un peu plus loin, pendant que des centaines de policiers sont affectés à la protection de portiques de radars d’écotaxe, un tractopelle arrache un portail de sous-prefecture pour y faire entrer un flot de manifestants très en colère…

 

Portail de la sous-prefecture de Morlaix défoncé au bulldozer

En Corse c’est plutôt les explosions qui soufflent les murs, à Marseille les règlements de comptes précis par balles seulement sur les coupables,… ce qui explique que les bâtiments officiels soient sur Paris.

Impossible de castrer chimiquement absolument tout le territoire.

 

Voici deux bonnes pages pour commencer vos recherches, si vous voulez en savoir plus sur le fluor que les dirigeants mettent dans notre eau :

Le fluorure abaisse le QI !

Nazis, Fluor et Contrôle des cerveaux

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Pourquoi acheter vos graines dès maintenant

Au début, je ne connaissais rien, de rien, de rien au jardinage.

J’ai eu un coup de foudre complet la première fois que j’ai essayé de faire pousser quelque chose.

Dès le réveil, avant même de prendre mon café, j’allais arroser mes semis.
Je les regardais un long moment avec un sourire jusqu’aux oreilles. C’était magique.

Ca changeait à une vitesse incroyable. Tout grandissait presque à vue d’œil. En quelques heures, ce n’était déjà plus les mêmes plantes. Des feuilles avaient poussées, les tiges avaient pris deux ou trois centimètres…

Je ne savais pas que c’était aussi simple de faire pousser quelque chose.

J'ai vidé tout le sachet de graines de tomates dans un seul petit pot

Près d’une fenêtre, dans une mini-serre gratuite, en recyclant une boite de croissants

ma première tentative pour faire pousser quelque chose

En quelques jours, les semis soulèvent les couvercles

… donc, comme je n’y connaissais rien, j’ai fait plein de bêtises.

Je me suis contenté de lire les étiquettes des sachets et… c’était un gaspillage énorme.
Par exemple, il n’est pas écrit qu’on n’est pas obligé de mettre toutes les 300 graines de tomate du sachet en une seule fois, dans le même petit pot. On peut très bien n’en planter que quelques unes et conserver les autres pour les années suivantes. Ou on peut aussi échanger les graines en plus avec d’autres personnes, pour avoir plus de variétés.

Le contenu du sachet de graines de melons charentais vidé dans ma main pour voir la quantité

Un sachet contient de quoi faire plusieurs années de cultures…

semis de melon charentais

… mais moi je ne le savais pas alors j’ai tout planté d’un coup, oups!

Donc, ce que j’ai appris, c’est que si c’est le bon moment, si la température leur plait, si l’humidité est bonne, c’est presque 300 pousses qui débordent du pot en quelques jours.
Presque toutes les graines poussent. C’est trop facile de faire pousser de fruits gratuits !

Mes premiers melons charentais, avec un potiron Une grappe de tomates vertes mélangée à des mûres

Comme j’y ai pris goût de suite, j’ai eu envie de planter des choses que je ne mange jamais, qui coûtent les yeux de la tête dans les superettes.

Par exemple des tomates violettes, blanches, noires, des melons canaris, des melons verts, etc…

C’était à peine en mars et toutes les graines que je voulais sur plusieurs sites internet avaient déjà la mention « Epuisé » sur les fiches.

Pfffff…

Dans aucun magasin je ne trouvais ce que je voulais.
En se promenant dans les magasin, ma famille a fini par trouver par hasard des graines de melons jaunes tout à la fin de l’été. C’était déjà trop tard pour avoir des fruits.

Mais du coup j’ai déjà les graines pour le printemps prochain.

Sachet de graines de melon jaune ouvert sur la table pour voir leur taille et la quantité contenue dans un sachet

Des graines pour trois ans, pour une petite famille

Avec le pouvoir d’achat qui diminue à vue d’oeil, à une vitesse terrifiante toutes les semaines, avoir un petit potager est clairement une excellente chose pour embellir le quotidien.

Quelques graines, de l’eau… et ça pousse tout seul

J’ai fait la bêtise d’acheter des graines hybrides, comme je n’y connaissais rien.
En lisant les étiquettes, ça semblait intéressant : plus de production, insensibles aux maladies, etc…

Sauf que les plantes hybrides sont stériles. Il faut tout le temps en racheter aux semenciers pour pouvoir semer.

Impossible de récupérer les graines de vos plus beaux fruits, les plus vigoureux, les plus parfumés…

Les plantes hybrides ne donneront pas les mêmes fruits l’année suivante, si les graines ne sont pas stériles

Si comme moi vous voulez faire pousser des variétés spéciales l’année prochaine, prenez garde à une chose : ce n’est que pour vous, votre consommation personnelle.
A cause des pourris incompétents et/ou corrompus et/ou sales [Biiiiip!] qui votent les lois pour imposer à tout le monde uniquement ce qui leur rapporte, les humains ne peuvent plus vendre que les graines qui rapportent aux grands semenciers.
Ceux qui produisent des ogm, des hybrides, des graines irradiées pour les rendre stériles, pour obliger les gens à racheter tous les ans leurs semences.

Les nouvelles lois merdiques et injustes, obligent quelqu’un qui voudrait vendre une plante traditionnelle, à la faire enregistrer dans une liste légale, en dépensant plusieurs milliers d’euros. Comme aucun petit producteur ne peut faire ça, tous les professionnels sont obligés d’acheter des graines aux producteurs de poison ogm et de plantes stériles.

En ce qui me concerne, je ne risque pas de manger des ogm, même si ça devient obligatoire pour tout le monde. Quand une loi est mauvaise, personne ne la respecte.
D’ailleurs pratiquement tous les producteurs fraudent et utilisent une partie de leurs récoltes pour resemer sans verser des taxes aux semenciers.

Ceux qui ont proposés ces mauvaises lois totalement injustes vendent des semences, justement. C’est comme pour la loi sur les alcootests obligatoires. Une entreprise qui a le monopole oblige 65 millions de français à acheter ses produits.

Qu’ils aillent se faire foutre.

Ma première récolte de piments rouges. J’en suis déjà à 3 cueillettes, et il en reste encore quelques uns qui finissent de mûrir sur les plantes

Lorsqu’un sachet vendu dans le commerce contient un très petit nombre de graines, il semble plus intéressant de tout planter dans la saison.

Si ce n’est pas des plantes hybrides, les trente graines chères du départ en donneront des centaines gratuites en une seule saison.

Trois fois plus de graines gratuites dans un seul piment que dans un sachet payant. En plus, cette variété est déjà acclimatée à mon environnement. C’est la descendance des graines qui ont bien poussées chez moi.

Bon…

Ceci n’est valable que pour votre production personnelle. Ce que vous allez consommer.

Si vous voulez revendre des plants, vous devez acheter des graines uniquement sur les catalogues autorisés à la revente.
A priori ça semble quand même extrêmement intéressant pour une petite activité saisonnière, avec très peu d’heures de travail pour gagner énormément.

Je compte le faire en auto-entrepreneur au printemps. Comme pour tout, je vous dirais en fonction de mon expérience ce qui a bien marché et ce que j’ai encore fait de travers, donc ce qu’il ne faut pas faire. Avec plein de photos, comme quand je me massacre les doigts, tsssss…

 

Le cran de sécurité de mon couteau de bricolage préféré a lâché d’un coup. Je l’avais depuis plus de 10 ans. J’avais tellement confiance en lui que je n’avais pas mis de gants pour travailler, aie!…

L’expérience, même râtée est toujours intéressante pour qui veut apprendre à bien faire.

 » L’homme sage apprend de ses erreurs. L’homme plus sage apprend des erreurs des autres. « 

Proverbe chinois.

Avec un beau pot, ça va être magnifique

 

Donc au printemps prochain, je vais vendre des jeunes plants de tomates sur les marchés locaux. J’ai déjà commencé à vous en parler, .

A priori, ça semble être une idée d’activité extrêmement rentable. Assez pour pouvoir acheter assez vite une grande serre, pour pouvoir cultiver même un peu hors saison.

C’est marrant. Elle n’ont absolument pas la forme standardisée qu’on trouve dans les magasins. En plus elles sont parfumées, pures sans pesticides, en qualité bio, mures, et gratuites. Elles n’ont pas eu besoin d’emballage polluant, ni d’utiliser du carburant pour venir en avion de l’autre côté de la planète.

Donc je vais avoir deux productions :

– Des tomates du catalogue légal des semenciers pour la vente de jeunes plants sur les marchés provençaux. Ca sera probablement des hybrides à la con, qui présentent trop bien, super jolis, avec des couleurs intenses et des fruits beaux comme dans les film hollywoodiens.

 

– et pas pour vendre, ce que j’ai envie de manger, même si ce n’est pas dans le mini catalogue de ces sales [Biiiiiiiip!].

Faire pousser sa nourriture est tellement facile et rentable, que je ne suis pas prêt d’arrêter…

Des fruits et légumes frais et gratuits, en permanence pendant des mois

 

Groseilles du jardin

Des fruits mûrs, sans pesticides ni conservateurs

 

Ce n’est pas le calibre des magasins, mais le goût est encore meilleur

 

Melon suspendu qui finit de mûrir sur un tuteur en roseau

Le prix de ces fruits est souvent inabordable dans la grande distribution

Si vous comptez vous y mettre, acheter donc vos graines dès maintenant, pendant que vous pouvez trouver facilement ce que vous aimeriez manger, ou goûter.

Pendant qu’il y a du choix partout, vous pouvez faire jouer la concurrence pour avoir les meilleurs prix d’internet.

Une très belle botte de radis pratiquement gratuits en qualité bio

Les radis ont besoin de beaucoup de graines, une par radis. Comme tous les légumes racines en fait.
En plus, quand les tiges ont quelques centimètres, on « éclaircit » en arrachant quelques pousses pas belles, pour que les plantes les plus vigoureuses aient la place de donner de très beaux radis.

Donc il faut prévoir plus de graines que ce que vous allez manger.

 

Juste une poignée de haricots du jardin cueillie pour aller dans la soupe de ce soir

Par contre, pour la plupart des autres plantes, juste quelques graines suffisent pour une petite famille.

Donc si vous pouvez grouper vos achats avec des amis ou voisins, c’est une très bonne opération. Vous partagez les sachets. Pour un même prix, vous aurez plus de variétés différentes.

Les frais d’envois sont divisés par le nombre d’acheteurs.

Juste un dernier conseil, si vous avez très peu de graines :

Séparez votre tas en deux.
Plantez la première partie et laissez pousser au moins trois semaines.

En fonction du résultat, vous plantez la seconde moitié de graines exactement dans les mêmes conditions si les plantes sont belles et fortes.
Si elles sont moches ou que rien n’a poussé, alors changez de terre, de terreau, de conditions d’ensoleillement, de quantité d’eau…

Vous maximisez vos chances d’avoir un très bon rendement, et d’avoir une alimentation saine et sans privation pendant l’effondrement économique.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr