Archive for Auto-suffisance

Dans quel matériel survivaliste investir ?

Avant de commencer l’article je voudrais vous montrer une courte vidéo pas survivaliste du tout, mais qui remet toutes les choses à leur échelle : la vôtre.
Pas avec les idées vraies ou fausses des autres, des expériences différentes, des besoins différents, qui ne correspondent pas à votre vie.

Beaucoup de survivalistes se préparent pour des choses qui n’arriveront probablement jamais.
Il y a quelques jours j’ai vu sur un site d’aspect sérieux, une liste interminable de matériel médical à prévoir. Par exemple aussi un kit pour aider les femmes enceintes à accoucher au cas où les services d’urgences en auraient besoin…
C’est du matériel spécialisé qui n’a aucune raison d’être conseillé à tous le monde. C’est seulement pour les professionnels médicaux, ou éventuellement si une femme de votre famille est enceinte et que vous vivez dans un endroit très éloigné des maternités, avec des routes souvent coupées par la neige par exemple. Mais ce n’est pas à conseiller pour tout le monde au cas où.

A écouter certains survivalistes, pour bien s’équiper il faudrait acheter et stocker l’équivalent d’un bâtiment de 18 étages plein à craquer de marchandises, d’outils, d’armes…
La réalité est que même dans les pires moments aux pires endroits, les besoins d’un corps en bonne santé sont toujours les mêmes : conserver la bonne température, avoir une quantité suffisante d’eau potable pour remplacer celle qui sort en permanence du corps par la respiration, la sueur, l’urine…
Et c’est tout, ou presque. Le corps peut survivre quelques jours sans un iphone 6.

Mon matériel médical d’urgence c’est un flacon d’eau oxygénée pour désinfecter les bobos, une pince à épiler pour les échardes, quelques pansements et une boite d’aspirine pour la douleur.
Ca marche puisque je suis toujours en vie.

.

.

Hallucinant ! Il n’a pas de chaussures ? ! !!

Pour moi c’est la base : une bonne paire de chaussures protectrices et fiables de type militaire ou de randonnée.
Avec toujours des chaussettes bien sèches. Quelqu’un qui ne tient pas sur ses pieds ne peut pas faire grand chose. Mais j’ai un point de vue de survivaliste, pas lui. Et ce qui est essentiel pour moi est totalement superflu pour lui et sa qualité de vie.

De mon côté il faut un petit sac à dos, avec une petite bouteille d’eau, un K-way, un petit couteau outil multifonction, une lampe de poche. Ce que j’ai presque toujours avec moi quand je sors de chez moi. (Avec du papier, un crayon, un stylo, pour noter les idées et éventuellement faire des croquis).
A part le papier pour noter, tout peut servir en cas de problème comme un évènement imprévu qui m’obligerait à rester des heures dehors. Problème météo, encore une grève surprise des réseaux de transport public, ou des camionneurs qui bloquent les routes, attentats, fuite de gaz, invasion subite de zombies martiens mutants mangeant tout le monde dès leur arrivée…

Enfin, ça marche surtout pour les scénarios crédibles qu’on a des chances de rencontrer une fois par an.
Honnêtement, presque tous les problèmes occasionnels, même graves, n’entraineront qu’un retard de quelques heures sur le retour à la maison. Donc c’est surtout pour le confort, mais en réalité, la déshydratation et une mauvaise température sont quand même deux des choses banales qui peuvent tuer en quelques heures.

Le kit d’urgence K-way, bouteille d’eau, lampe de poche et chaussures de marche aide dans presque toutes les situations d’imprévus.
Regardez cette vidéo :
Lui il a tout compris.
.

.
J’ai déjà été soldat dans un paysage de guerre sans rien autour,
Souvenirs d’une guerre ethnique de religion en Europe il y a 20 ans,
et je confirme ce qu’il dit : personne n’utilise des gadgets pas pratiques comme des barres de magnésium qui font de jolies vidéos spectaculaires avec plein d’étincelles extraordinaires, woawwww !

Non, il a tout à fait raison.
Un briquet, ça marche parfaitement. Encore plus dans une situation de survie.
D’ailleurs c’est justement une des rares autres choses que je prendrais en plus en cas de problème extrêmement grave, comme le début du nettoyage ethnique sur notre sol.

Donc je rajouterais un couteau petit, fin et solide du genre couteau à steack ou une petite dague. Ou mieux, deux petits couteaux.
Un briquet.
Un pied de biche.
Mais mon idée n’est pas d’avoir un arsenal de film de science fiction pour me défendre de hordes de pillards pédés défigurés comme dans Mad Max.

Pour le moment j’ai surtout prévu de choisir moi-même les moments et les lieux où je serai le plus efficace avec très peu de moyens.

Par exemple après trois jours d’émeutes, quand les foules auront complètement épuisé ceux qui pourraient m’empêcher d’agir, j’irai tranquillement pas très loin, sur mes pieds, à côté, chez ceux qui sont responsables de la situation, pour leur prendre ce qu’ils possèdent et que leurs actes et leurs injustices nous ont tous empêché d’avoir.
Ceux qui ont organisé la guerre, qui transforment notre peuple en clochards…

Je vous parle d’une situation de guerre où les civils sont tués par des fanatiques, comme ça se passe quasiment partout dans le monde où les musulmans sont en grand nombre.
Je vous rappelle que depuis novembre nous sommes officiellement en guerre, cela a été annoncé par le président et le premier ministre, carrément.
On n’est plus dans une situation où la guerre ethnique est encore évitable, on y est.
La seule question est où seront les prochains massacres et ce qu’il faudra faire pour que ça ne se reproduise plus, vu l’inefficacité des services de l’Etat pour empêcher les attentats. Devant tant d’incompétence un français sur cinq croit même que c’est le gouvernement qui les organise.

Plutôt que d’attendre l’épuration, je préfère profiter du sommeil des ennemis, de leur fatigue, de leur absence de préparation. Pas besoin de moyens gigantesques pour faire de petites choses très simples aux endroits pas protégés.

.
.
.

Aldo Sterone parle très bien de la démotivation des survivalistes dans cette vidéo :

.

.
A force de ne pas voir arriver l’apocalypse, les survivalistes les plus motivés et durs de durs, finissent pas laisser se périmer leurs stocks délirants pour la fin du monde, puis préfèrent placer leur argent dans des choses dont ils se servent vraiment au quotidien.
Il a tout compris.

Et en fait, en plaçant des mots sur les faits, justement ça va vous permettre d’éviter de perdre du temps et de gaspiller vos ressources de moins en moins grandes à cause de l’effondrement économique en cours.

Autant acheter directement des outils qui vous servent dès maintenant.

Des objets que vous utilisez souvent comme un petit sac à dos confortable et solide qui ne gêne pas les mouvements, un coupe vent imperméable qui tient dans une poche…
Des objets que vous avez l’habitude d’utiliser et avec lesquels vous serez à l’aise quand (si) il faudra vous en servir.

Donc, achetez plutôt des objets du quotidien, dont vous vous servez vraiment. Pas forcément des marques ni du beau ni du luxueux. Ca se vole et ça attire l’attention sur vous, pour les autres choses que vous possédez. Etre discret, presque invisible, c’est mieux.
Privilégiez la solidité et l’efficacité sur l’aspect.

Pour vous aider à savoir quoi acheter, je rajoute juste un élément qui est vraiment très survivaliste :
Les outils manuels fonctionnent encore même si le vent arrache une ligne à haute tension et que les techniciens mettent une semaine à ramener le courant.
Dans le jardin j’ai une pelle qui doit avoir 35 ans et un râteau rouillé qui en a probablement 50. Je m’en sers toujours.

Un couteau n’a pas besoin de huit caisses de munitions ou de consommable ni d’un abonnement à un réseau électrique en état de marche sur la moitié du pays, pour trancher de la viande.
Les outils manuels fonctionnent tout le temps.

Le risque de coupure électrique temporaire ou très durable est le plus crédible. Il se produit même réellement plusieurs fois par an pas très loin de chez vous pour diverses raisons météo à cause de la violence du changement climatique. Autant vous préparer surtout contre ça.

Ca dépend aussi de votre profession.
Si vous êtes commercial sur un site internet, un ordinateur portable ou un smartphone peuvent rester allumés quelques temps malgré une coupure de réseau électrique, ce qui permet encore un peu de travailler.
Par contre il n’y aura plus de connexion à internet maintenant que toutes les lignes téléphoniques ont besoin d’une box, donc du réseau électrique pour fonctionner.

Si votre métier vous fait coudre des ourlets de temps en temps, ou si la couture est votre passion, il existe aussi des alternatives, toujours avec les outils des générations d’avant, qui n’ont pas besoin d’électricité.
J’ai réellement vu chez deux professionnels différents ces dernières années, à notre époque moderne, à Marseille, donc pas complètement dans un bled du tiers monde, des anciennes machines à coudre Singer à pédalier.

Machine a coudre ancienne Singer a pedale, sans electricite necessaire

Peut être qu’en fait leur choix n’est pas qu’une question d’autonomie, de pouvoir travailler même dans un ancien garage avec peu de prises électriques pas aux normes.
Moi-même j’utilise uniquement des tournevis manuels alors qu’un de mes cousins visse absolument tout avec une perceuse portable. Il n’a aucune sensation de la force qu’il met réellement dans chaque montage. C’est beaucoup plus précis à la main.

Pour vos choix de matériel pensez-y.
De quoi avez vous vraiment besoin pour vivre ?
Pour travailler ?
Pour prendre soin des vôtres.

En réalité vous avez des risques minuscules de vous retrouver dans une situation gravissime, probablement jamais, si vous ne décidez pas vous-mêmes justement d’aller là où les pires choses se passent, si vous n’êtes pas pompiers, policier, médecin urgentiste, soldat…

Si vous n’êtes pas de ceux qui vont là où sont les problèmes pour les résoudre, vous n’avez pas de raison d’investir dans du matériel spécialisé ou de vous préparer beaucoup pour les pires situations.

Gérer les pénuries de beaucoup de choses sera le principal problème, qui lui par contre sera presque tout le temps, quasiment tous les jours, plusieurs fois par jour.

C’est déjà la situation pour beaucoup de familles simplement à cause de la crise économique et la destruction du pouvoir d’achat. Même sans que les choses empirent encore, sans guerre civile, sans catastrophes naturelles graves, sans épidémie, sans impulsion électro-magnétique en altitude qui détruirait presque tout ce qui est électrique sur le continent européen…

Le quotidien est déjà devenu d’essayer d’avoir des factures électriques moins douloureuses, donc de privilégier les choses qui consomment peu, de manger moins de mauvais produits modernes gorgés de dizaines d’additifs cancérigènes, de ne plus compter sur la police pour empêcher les racailles de voler et détruire ce qui est à nous…

En fait, les petites choses pour améliorer votre vie à cette époque où tout s’écroule sont déjà des bons choix.

Pas besoin d’acheter trop cher des produits au look « survaliste » avec des noms célèbres, que vous n’aurez même pas le droit de porter et qui resteront toujours dans des boites dans des placards.
C’est encore du bizness, de la surconsommation

Assortiment de couteau et fournitures Bear Grylls

Les objets qu’on utilise réellement sont les meilleurs.

Et on est tous différents. Nos vies, tout ce qui les compose, le nombre de personnes qui comptent pour vous, ce que vous aimez faire, ce que vous savez faire, ce que vous ne voulez pas avoir à faire, sont différents pour tout le monde.

La meilleure liste est celle que vous faites vous-mêmes.

 

Personnellement, aux objets simples que je vous ai cité plus haut qui peuvent servir dans toutes les situations (sac à dos, kway, petit couteau solide, petite lampe led…), en cas d’évacuation durable, de déménagement forcé, il y a une chose qui peut sembler bizarre à beaucoup mais que je prendrais presque certainement avec moi. C’est la cagette en vieux plastique qui contient les centaines de variétés de graines que j’ai déjà appris à faire pousser.
Ca n’a pas vraiment de valeur marchande. Que des sachets entamés, de la récup, des échanges. Mais ça n’a pas de prix. Ca fait partie de ma vie, de ce que j’aime faire, de ce que je peux faire d’efficace en cas d’effondrement complet de la réalité.
Faire sortir de terre des fruits, légumes, aromates, plantes médicinales et diverses choses aussi utiles que des anti-moustiques naturels.

Des choses que j’utilise déjà maintenant, utiles, simples et avec lesquelles je suis déjà à l’aise.

Voilà l’idée.

  Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • katana survivalisme (4)
  • se preparer aux crises remington (2)
  • abdellatif bentahar monsanto (1)
  • materiel outil survivaliste (1)
  • matériel survivalisme (1)
  • matériel survivaliste (1)
  • mode de chauffage et de cuisson en tant que survivaliste (1)
  • montre femme survivaliste (1)
  • mur brique peint couleur canon de fusil (1)
  • mur de brique a l ancienne couleur canon de fusil (1)

Dans les années qui viennent environ un humain sur trois va mourir

J’ai eu un déclic hier soir. J’ai enfin compris le dernier élément qui manquait pour expliquer presque tout ce qui va mal dans le monde aujourd’hui.
Ca explique presque toutes les théories du complot a priori les plus farfelues, comme l’extermination humaine, la stérilisation, les vaccins de la mort, tout ça…

J’ai compris quand aux informations les journalistes étaient tout contents de voir que l’espèce humaine donne maintenant naissance à énormément de jumeaux. Du jamais vu dans l’histoire de l’humanité. Une grossesse sur quarante.

En fait c’est triste.

C’est horrible.

Les grossesses multiples sont dues aux inséminations artificielles et à la procréation médicalement assistée.
En fait, un couple sur trois partout sur la planète est maintenant stérile.

Un enfant sur trois est allergique à un aliment naturel qui pousse dans la terre.

Beaucoup naissent autistes.

Les cancers et leucémies sont devenus la première cause de mortalité et touchent même des bébés.

L’humanité est sur le déclin.

J’ai enfin eu le déclic hier et vraiment ça explique tout.

Des décennies d’agriculture intensive ont complètement tué les sols agricoles. Ils sont tellement morts que pour continuer à avoir un petit peu de production, de très mauvaise qualité, les agriculteurs sont obligés d’arroser des dizaines de fois avec des produits chimiques. Ces produits qui se stockent dans les corps en rendent malade, stérile, autiste, difforme, mutant… toujours plus d’une génération à l’autre.

.

.

.

.
L’agriculture intensive qui devait apporter l’abondance a totalement échoué. Jamais il n’y a eu autant de milliards d’humains souffrants de la faim.
.

.

.

Tout ça est à remettre dans le contexte actuel. Les agriculteurs intensifs, ruinés par le coût des produits et l’absence de rentabilité, abandonnent très massivement le métier.

Il ne reste plus que quelques poignées d’agriculteurs sachant encore faire pousser de la vraie nourriture.

A cela on rajoute l’effondrement économique en cours dans déjà de très nombreux pays du monde, qui s’amplifie toutes les semaines. Les importations et exportations sont en train de chuter presque dans le monde entier.
Depuis trois ans sans s’arrêter la violence du changement climatique détruit les cultures partout dans le monde.
Les cours flambent, les monnaies perdent de la valeur. Il n’est plus intéressant d’importer, tout devient trop cher.
Surtout que le problème de fond n’est pas réglé par la baisse des coûts des matières premières : le chômage et la pauvreté empirent constamment. Même si un produit est moins cher, pour quelqu’un qui n’a plus d’argent il devient inaccessible.

Et à tout ça on rajoute la perte de confiance mondiale dans les producteurs d’engrais et pesticides chimiques. Monsanto a pris une claque phénoménale en 2015. Les pertes financières sont gigantesques. La multinationale a commencé à virer des dizaines de milliers d’employés.

… donc, en plus, les produits qui sont devenus indispensables sur beaucoup de terres vont bientôt manquer.
Les terres agricoles mortes ne produiront plus avant dix, vingt ou trente ans.

Déjà que 2 milliards d’humains souffrent de la faim, l’aggravation de la pénurie et l’augmentation des coûts vont achever presque ces deux milliards. Il n’y a pas de raisons que ça s’arrête en chemin.

Je crois qu’un humain sur trois va mourir dans les années qui viennent. Deux milliards de moins en dix ou quinze ans, ça me semble réaliste, vu qu’en plus des pénuries la pollution est partout.

Certains pays s’en sortiront beaucoup mieux que d’autres.

Le nôtre est remarquablement bien situé géographiquement. Pour les plantes et la vie en général c’était le paradis sur terre jusqu’à il y a peu. Maintenant le changement climatique extrême fait des dégâts ici aussi.
Les cultures meurent très massivement d’inondations jamais vues qui font pourrir les plantes, ou d’une humidité de plusieurs mois qui donne des maladies, de longues sécheresses avec interdiction d’arroser les plantes, de vents dépassants plusieurs fois par an 100 km/h qui cassent les branches et arrachent les arbres, de grêlons gros comme le poing…

Ici aussi, ça devient dur de faire sortir de la nourriture de terre même avec les méthodes les plus naturelles, raisonnées.
Surtout que le temps change totalement d’une année sur l’autre. Impossible de prévoir un minimum pour adapter les plantes à une tendance générale, pour l’humidité ou la sécheresse par exemple.
Il faut planter beaucoup de variétés, en perdant beaucoup tous les ans.

On dirait qu’avec ce qui vient tous les choix que j’ai fait jusqu’à présent vont se révéler bons :
– apprendre à faire pousser le plus d’espèces possibles de légumes, fruits, médicaments naturels et diverses plantes utiles,
– apprendre à dépolluer le corps de toutes les substances chimiques qui rendent les gens malades,
– vouloir entreprendre précisément maintenant que l’économie s’effondre totalement, en partageant gratuitement les idées, sans brevets ni copyrights.
– se préparer à défendre soi-même sa famille et les choses qui seront nécessaires à sa survie…

Soit je suis un visionnaire qui capte les choses des années avant qu’elles ne deviennent visibles pour tout le monde, soit il y a vraiment quelque chose de supérieur qui me guide.

Pour le moment je ne suis pas convaincu que la dépopulation était voulue dès le départ.
Je crois que certains ont voulu se remplir les poches en vendant dans le monde entier des quantités colossales de produits dont les risques à long termes n’étaient pas encore connus.
Maintenant que la planète meurt et ne peut plus nourrir tout le monde, les mêmes produits (et les autres méthodes des théories du complot) permettent de régler le problème qu’ils ont créé. Les victimes ne se plaindront pas longtemps, puisqu’elles vont massivement mourir de faim, de maladies dégénératives, de stérilité…

Ceux qui ont causé tous les problèmes et qui possèdent les médias, corrompent les dirigeants politiques, n’ont qu’à continuer à garder le silence ou à désinformer pour empêcher les foules de comprendre ce qui a causé tout ça.

Hoooo ! il y a de plus en plus de bébés jumeaux, comme c’est mignoooonnnn !!!

 

 Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • eclairage des plants pour des professionnel (1)
  • recette de mini apéro et milliard 10 (1)
  • semis amandes jeune pousse (1)

Le vinaigre est un conservateur, un médicament traditionnel, un produit de nettoyage, un désherbant non toxique…

Le vinaigre agit principalement de deux façons :
En changeant localement le niveau d’acidité, les micro-organismes ne peuvent plus vivre. Et l’acidité sert de désincrustant, décrassant, décapant, désodorisant…

En fonction du produit original qui le compose le taux d’acidité peut grimper énormément, ce qui change l’usage du produit.
Un vinaigre de cidre est à base de pommes fermentées. Il ne fait qu’environ 5% d’acidité.

Le vinaigre blanc est à base d’alcool. Il fait souvent 8% d’acidité, mais on peut aussi trouver des bouteilles autour de 16%.

En médicament pour usage interne ou externe, le taux d’acidité doit être très bas pour ne pas nuire au corps.
Même un vinaigre aussi peu concentré que celui de cidre doit être dilué à quelques cuillères dans un verre d’eau, pour soigner un mal de gorge, désinfecter la bouche, pour soigner de l’acné, pour traiter une mycose, pour en finir avec les pellicules et les démangeaisons…
L’acidité très basse après dilution n’attaque pas l’email des dents, ni ne brûle la peau ou les muqueuses.

Au contraire, l’acidité élevée, du vinaigre blanc par exemple, est parfaite pour tout tuer.
Donc il est parfait pour la longue conservation des aliments. C’est ce que vous trouvez dans les bocaux de cornichons, mais on peut aussi conserver un très grand nombre de légumes et même certaines viandes.

Les très fragiles micro-organismes ne peuvent pas vivre dans un milieu dont l’acidité n’est pas idéale. L’acide détruit aussi leurs cellules.
… et donc ces propriétés font que le vinaigre blanc peut aussi remplacer tous les désherbants hyper-toxiques et hors de prix du commerce.

Vous avez vu le prix du roundup en jardinerie ?
Presque 20 euros le petit flacon vaporisateur. Contrairement à ce qui était prétendu dans les publicités le produit ne disparait pas vite, il reste dans le sol environ trente ans, en remplissant les fruits et légumes de produits toxiques, cancérigènes, stérilisateurs, mutagènes, qui donnent des bébés sans bras ou avec une maladie dégénérative dès les premières années de la vie, ou des allergies alimentaires, ou beaucoup de problèmes cumulés.

Bebe malforme, sans membres apres herbicides chimiques
… mais heureusement le roundup peut très facilement être remplacé par du vinaigre.

Le vinaigre blanc est parfait pour cet usage puisqu’il ne coûte quasiment rien. Pour le prix d’un litre de roundup on peut avoir plus de 20 litres de vinaigre d’alcool, et en vérité il en faut très peu si vous savez vous en servir.

Je ne crois que ce que je vois, donc j’ai testé le vinaigre en désherbant ces trois dernières semaines, et franchement, je suis plutôt impressionné par le résultat.

Avec seulement deux litres de vinaigre blanc, en trois vaporisations, une par semaine, j’ai déjà presque totalement supprimé l’invasion d’herbes indésirables dans mon petit jardin.
Et sans pollution du sol.
Sans ajout de produits chimiques toxiques persistants.

Arrachage manuel des mauvaises herbes

L’astuce est très simple. Si on ne veut pas balancer de grandes quantités de vinaigre qui vont tuer longtemps sans distinction tous les micro-organismes essentiels du sol, il ne faut pas essayer de traiter les grosses plantes qui nécessitent beaucoup de produit. Il ne faut traiter que les petites et les plantules, les zones où des indésirables commencent tout juste à pousser.
Donc les grosses plantes, les herbes hautes doivent être arrachées.
Ca ne prend même pas trois secondes d’arracher une touffe, sans produit chimique, sans dépenser une fraction de centime.

Personnellement j’ai une astuce pour arracher toute la racine presque à chaque fois au lieu de la laisser en partie en terre et qu’elle repousse. J’arrache les mauvaises herbes surtout dans les jours qui suivent des pluies abondantes. La terre est bien molle, elle ne retient plus la racine.

Vaporisation de vinaigre sur des plantules

Et donc après arrachage manuel des plus grosses mauvaises herbes, il suffit de quelques coups de pschit pschit pour tuer les centaines de petites plantes, qui ne donneront pas de grosses plantes.
C’est très rapide. Enfin, je parle du geste. Un ou deux coups de vinaigre pour le feuillage, un coup de vaporisateur pour la racine et les micro-organismes qui lui permettent de repousser.
Par contre pour la destruction des plantes c’est un peu plus long. Il faut prévoir deux ou trois semaines, en deux ou trois traitements de quelques minutes, uniquement sur les plantes indésirables.

Elimination des mauvaises herbes entre les paves d une allee

Franchement, un peu de patience en vaut très largement la peine, vu tous les bénéfices.

On garde un sol sain, qui reste vivant, sans poison, sans danger.
Même des enfants peuvent appliquer le traitement puisque le produit est sans danger (on le mange).

A la première vaporisation j’ai testé la méthode enseignée presque partout sur internet mais je ne l’ai pas gardée. Regardez le résultat d’une grosse vaporisation de vinaigre blanc dilué de moitié sur un tapis de mauvaises herbes, au bout de 24 heures :

Exemple de plantes apres aspersion du feuillage au vinaigre blanc
Le feuillage est un peu brulé par l’acide. Mais globalement les plantes sont toujours vivantes et trop vertes. Vu leur aspect elles devraient recommencer à devenir envahissantes en peu de semaines. C’est raté.

Ceci dit, je n’ai pas fait mon essai en plein soleil pour amplifier énormément l’effet de l’acide mais j’ai fait mon test juste avant qu’il se couche, donc l’herbe a seulement eu l’effet du vinaigre à moitié dilué.

Et j’ai vidé rapidement tout le litre de la bouteille de vinaigre blanc au premier essai dans tout le jardin. Je n’ai pas pu tout faire malgré la dilution de moitié. Donc deux litres de traitement. Ca part trop vite quand on a beaucoup de grosses plantes pleines de feuilles à arroser.

Par contre, pour les deux tentatives suivantes, les deux semaines suivantes, en vinaigre pur mais en arrosant seulement les petites plantes et leurs racines, j’ai utilisé moins d’un litre pour les deux traitements. Il me reste encore le fond de la bouteille. C’est hyper économique.

L’efficacité est visible en environ trois semaines donc.
Le gravier était envahi de verdure il y a trois semaines. J’ai arraché seulement les plus grosses touffes et mis deux coups de vaporisateur un sur le feuillage un au sol sur les zones avec des jeunes plantes. Et le sol devient net. Il reste encore quelques petites plantes qui finissent de se dessécher et quelques rares petites pousses vertes de jeunes mauvaises herbes.
Donc le désherbage est réussi.

Dessin de pissenlit arrose de vinaigre au vaporisateur

Franchement, je suis très satisfait du résultat. Il faut utiliser le vinaigre pur.
Encore une séance de traitement de quelques minutes avec mon mini-vaporisateur uniquement sur les zones où je ne veux pas de plantes et le sol sera parfaitement net, durablement, sans avoir ajouté de traces de poison.

Le peu de vinaigre employé est détruit très vite. Le sol reste capable d’abriter la vie.

Deux verres de vinaigre de cidre bio sur une table en vieux bois

Pour finir l’article je vais rajouter quelques infos sympas, trouvées sur les centaines de pages web que j’ai consultées avant de me lancer. Le sujet m’a passionné. Ca partait dans tous les sens. Le vinaigre sert à des centaines de choses.

Pour ceux (et celles) qui perdent un peu leur cheveux, ou s’ils deviennent trop fins, ternes, secs, qui ont un peu de pellicules ou de démangeaisons du cuir chevelu, le vinaigre peut régler presque tous ces problèmes.
En fait c’est dû aux shampoings remplis de détergents modernes qui créent une alcalinisation du cuir chevelu. La couche acide protectrice est abîmée, ce qui au fil du temps laisse se développer de plus en plus de milliards de micro-organismes qui ne sont pas sensés être naturellement présents dans ces quantités sur nos têtes.
Donc des irritations, démangeaisons, pellicules…
Le cuir chevelu utilise ses ressources pour lutter au lieu de produire naturellement de beaux cheveux avec des racines bien fortes…

Enooooooormément de sites pour filles, sur la beauté, la mode sans shampoing, et même beaucoup de sites pour hommes qui perdent leurs cheveux parlent d’ajouter un peu de vinaigre dans l’eau du dernier rinçage.
Personnellement je préfère faire différemment à cause des choses que je sais autour de la maladie dégénérative dont je suis atteint, liée à la pollution moderne (mercure dans le poisson, dans les amalgames dentaires, les vaccins, les ampoules prétendument à économie d’énergie…) et donc qui concerne en fait tout le monde maintenant que les polluants sont répandus partout.

Donc, le mercure est un peu éjecté de nos corps en passant dans les poils et cheveux. On peut vérifier un empoisonnement en analysant des cheveux.
Il se stocke aussi dans les graisses. C’est à dire dans le cerveau, les zones graisseuses du corps comme les seins, mais d’une manière générale il est liposoluble. En fait il se lie aux graisses dans des chaines de lipides si stables que le corps ne peut quasiment plus s’en débarrasser.
… donc on peut légitimement supposer que le sébum en profondeur autour des racines des cheveux est gorgé de mercure.

Et re-donc quand on se frictionne la tête avec du vinaigre, les bouchons de graisses empoisonnées sont dissouts et se répandent sur toute la tête. Si c’est dans le dernier rinçage, il va rester beaucoup de mercure sur le crâne, que le corps avait difficilement isolé.

Et donc donc donc, il est plus intéressant de d’abord frictionner et masser quelques minutes la tête avec du vinaigre un peu dilué, laisser poser quelques minutes, puis après faire un shampoing qui va virer dans les égouts tous les poisons décollés et expulsés du cuir chevelu.
Là aussi je suis impressionné par le résultat. Ca ressemble à ces photos :

Cheveux blancs et gris, avant apres
Vu l’agressivité du vinaigre je ne le fais qu’une fois par semaine. Hier c’était la troisième fois.
Il se passe quelque chose de bizarre, normalement incroyable et pourtant j’ai le résultat sous les yeux quand je passe devant un miroir : je rajeunis. Les cheveux blancs deviennent gris sombres.

Enfin plutôt, c’est l’aspect visible mais qui ne correspond pas à la réalité. Les cheveux mettent des mois à pousser, ce n’est pas un massage au vinaigre, sans colorant, qui peut les changer presque instantanément.
La différence est ailleurs.

Vous avez déjà vu des personnes malades ou très fatiguées, ou après une émotion très forte, sembler avoir pris 20 ans d’un coup, avec des cheveux étonnement très blancs ?
C’est seulement que le sang est occupé ailleurs. Le cuir chevelu est moins sombre, plus blanc. C’est simplement que la lumière renvoyée derrière les cheveux blancs est à peine plus intense et les éclaire un peu plus par derrière, ce qui donne une impression de blancheur et vieillesse immédiate.

Donc là, apparemment ça stimule la circulation au bout de quelques minutes et l’effet persiste plusieurs jours, ce qui donne une impression que les cheveux passent de blancs à gris foncé. L’aspect plus sombre donne la fausse impression qu’il y a plus de cheveux, comme 5 ans plus jeune.
Ce n’est pas une question d’augmentation de volume quand les cheveux sont mouillés puisque l’impression d’assombrissement reste même quand ils sont secs.

Hier j’ai testé aussi sur ma barbe, les zones blanches se sont aussi assombries, mais pas toutes.
Ma barbe est taillée courte sur les joues mais deux fois plus longue au menton. L’effet est très visible sur les courts poils blancs des joues mais les longs poils du menton restent bien blancs. … donc pour moi c’est clair, c’est la peau qui change, pas le système pileux.

Et les cheveux sont d’une douceur impressionnante. Ni rêches, ni gras. C’est… « woawww!!! », c’est le mot qui convient.

Le vinaigre bien dilué traite aussi les petits problèmes de peau comme l’acné.
L’acide nettoie les pores en profondeur.
Est-ce que vous connaissez l’Eau précieuse ?
Une préparation vendue à plus de 7 euros le flacon en pharmacie. C’est de l’eau, de l’eau, de l’eau, de l’eau, de l’eau et de l’eau, diluée dans de l’eau, avec beaucoup d’eau et aussi deux acides en très faibles quantités.
Une cuillère à café de vinaigre dans un demi verre d’eau nettoie la peau quasiment aussi bien mais il ne faut pas le dire. Le PIB a besoin de votre argent, alors shuuuuut, ne le répétez pas, hein.
Le PIB est la seule référence de nos hommes politiques, alors ne leur cassez pas leur compteur déconnecté des réalités de nos vies, ils auraient l’impression d’avoir complètement échoué, les pauvres.

Ha tiens, penser à ces saloperies de traitres qui méritent tous d’être exécutés me fait penser à autre chose de super hyper méga important :
Le vinaigre ne doit être dilué qu’avec de l’eau ou des huiles de cuisine, mais surtout pas avec des produits chimiques. Le danger est gigantesque même si le produit semble à priori complètement banal et peu réactif.
Par exemple, du vinaigre d’alcool mélangé à de la javel, deux produits que l’on trouve dans tous les magasins, que l’on peut avoir en grande quantité pour quelques euros, ne doivent absolument pas être mélangés.

La javel mélangée à un acide comme par exemple du détartrant pour wc donne immédiatement un gaz toxique et irritant, même en très petite quantité on souffre et se met en danger.
En plus grande quantité, en litres, ça donnerait un gaz de combat capable de dératiser toute l’Assemblée Nationale et l’Elysée sans avoir à combattre. <== Je ne cite les exemple de ces nids de cafards nuisibles que parce que c’est chaque jour de plus en plus rigolo de penser à la mort de tous ces connards, mais je ne vous incite absolument pas à commettre un attentat terroriste. C’est juste pour vous faire comprendre que le vinaigre ne doit pas être mélangé à un autre produit si vous ne savez pas ce que vous faites. Avec du chlore c’est d’une dangerosité extrême.

L’eau, c’est parfait pour ne pas prendre de risque. La concentration en acide n’est plus assez forte pour brûler la peau, abimer l’email des dents, brûler les muqueuses…
Au pire tout ce que vous risquez c’est d’avoir les yeux qui piquent pendant quelques minutes si vous vous prenez quelques micro-gouttelettes dans l’oeil en vous massant les cheveux, ou en vaporisant du vinaigre comme désherbant. Donc, évitez de désherber un jour de vent et il n’y aura pas de problème.

rayon x de main avec des zones rouges aux articulations

Ha oui, autre chose de bien sympa sur le vinaigre pour soigner : le vinaigre de cidre a de très nombreux effets positifs sur le vieillissement du corps.
Les autres vinaigres aussi probablement, mais le vinaigre de cidre est peu acide dès le départ, et contient beaucoup de minéraux essentiels, ainsi qu’une bonne quantité d’un autre acide, le malique, l’acide de pomme, donc il amplifie les effets des acides contenus dans les autres vinaigres (acide acétique principalement, et des acides citriques et tartriques en moins grandes quantités).

C’est pour ça qu’il est utilisé pour dissoudre les dépôts minéraux dans les articulations blessées ou vieilles, comme dans l’arthrite, l’arthrose, les rhumatismes, la goutte…
Il y a des dizaines de témoignages sur l’internet francophone, de personnes à mobilité réduite dont l’état s’est considérablement amélioré en prenant deux cuillères de vinaigre de pomme dans un verre d’eau avant chaque repas et avant de se coucher.

Ca aussi je teste sur moi depuis quelques jours et j’ai l’impression qu’il se passe quelque chose. Une grosse heure après la prise, les articulations les plus abimées deviennent douloureuses quelques heures puis je les oublie complètement.
Ce n’est pas inquiétant. C’est même carrément le contraire. Je sais que le vinaigre agit très précisément justement là où il y a des problèmes.

Depuis que j’ai commencé une détoxication générale du corps, de tous les polluants chimiques ou métalliques accumulés pendant toute la vie, j’ai bien compris l’idée que l’état empire momentanément quand on corrige un problème.
C’est le contraire du bizness de la médecine-pharmacie moderne à gros sous où on ne s’attaque pas aux causes, mais on masque les symptômes avec des merdes chimiques, comme des anti-douleurs ou des anti-inflammatoires plein d’effets secondaires.

En fait je teste justement le vinaigre en boisson pour mon problème de mercure puisque le vinaigre de cidre est un détoxifiant général qui augmente légèrement les capacités de nettoyage du corps.
Pour nettoyer les dépôts sur les articulations les témoignages parlent de doses allant de deux cuillères à café à deux cuillères à soupe dans un verre d’eau, trois fois par jour.

Franchement, boire un verre d’eau aromatisé au vinaigre c’est carrément… « pouhaaaahaaaaarrrk, beuha beurk bah pouah ». Oui c’est le mot.
« Dégueulasse » aussi, ça marche.
Dans de l’eau ce n’est pas comme améliorer le goût de bons légumes, c’est vraiment un mauvais moment à passer.
Beaucoup parlent de cures de trois semaines plusieurs fois dans l’année, à cause du goût infect impossible à avaler tous les jours. Je les comprends.

L’arthrite n’est pas le seul vieillissement soulagé par le vinaigre de pomme.
Le taux de sucre dans le sang baisse très légèrement, ce qui est un coup de pouce pour les personne qui ont un diabète.

Le taux de graisse dans le sang baisse aussi très légèrement. Donc ça signifie que le cholestérol diminue un peu, ce qui permet au corps d’enlever ses bouchons de graisses dans les vaisseaux. Donc les risques cardio-vasculaires diminuent en même temps que la pression artérielle baisse, puisqu’elle circule plus facilement dans des vaisseaux moins bouchés. Que du bonheur, et ça ne coûte presque rien.

Pas besoin d’un traitement a doses pour cheval quand ce n’est pas pour une urgence, mais en traitement préventif pour éviter que des problèmes graves s’installent lentement.
Un tout petit peu moins d’excès de sucres et de graisses dans le sang tous les jours ça fait un nettoyage continu en douceur.

Le vinaigre pour se soigner est à préférer sans ajout de substance chimiques comme les désherbants de monsanto, des pesticides et autres saletés qui s’accumulent dans le corps. Donc un vinaigre étiqueté « Bio » c’est bien.
De préférence du vinaigre de cidre pour les autres bonnes choses qu’il contient et son faible niveau d’acidité quasiment sans risque à petites doses.

Par contre pour tuer les plantes, les bactéries, les virus,… le vinaigre d’alcool semble parfait en raison de son acidité plus élevée et pour son prix extrêmement bas comparé aux autres vinaigres. C’est un produit qui est utilisé au litre pour conserver des bocaux de légumes, pas pour être mis par dosette d’une cuillère dans une salade. Au niveau du prix ça se sent très clairement.

Voilà.

J’ai compilé les infos les plus utiles sur les vinaigres mais après c’est à vous de creuser plus en fonction de ce que vous cherchez, du résultat que vous voulez.
Les vinaigres font en réalité des milliers de choses, c’est très complexe.

Par exemple, du vinaigre sur une brûlure de méduse apaise la douleur, mais ça c’est seulement le cas général. En réalité sur quelques rares espèces non seulement ça n’a pas d’effet mais ça empire la douleur, ce qui n’est vraiment pas le but recherché.
Personnellement je ne me sens pas de plonger dans une flotte pleine de méduses pour poursuivre la bestiole pour essayer d’identifier son espèce alors que je n’y connais rien en sales races de méduses pourries. Donc en cas de brûlure de méduse personnellement je n’emploierais pas de vinaigre.

… Et d’un autre côté, ça correspond plutôt à l’idée que dans le corps c’est l’acidité qui transmet et amplifie la douleur. Les cellules nerveuses ont besoin d’acide pour signaler la douleur. C’est pour ça que les douleurs de certains cancers baissent considérablement lors de régimes alcalinisants. La quantité d’acide disponible baisse et il y en a donc moins pour transmettre l’information douloureuse.

Bon, oui, c’est vrai qu’un corps plus alcalin est moins sujet aux cancers aussi, puisque les cellules cancéreuses ont impérativement besoin d’un environnement acide pour se reproduire. Donc, le cancer régresse est devient moins douloureux.

En fait c’est un peu le même principe que pour l’utilisation du vinaigre en désinfectant pour la gorge ou en désherbant. Le PH du corps change très légèrement est donc les conditions nécessaires pour permettre la vie de certaines cellules ou micro-organismes ne sont plus idéales, et elles meurent.
On parle de choses à peine plus grandes que quelques atomes, c’est très fragile.

Donc ceci dit, je ne suis pas votre médecin ni votre nounou. Je vous ai prévenu que les vinaigres ne sont pas sans danger si vous faites n’importe quoi avec. A vous de vous renseigner avant et de vérifier les infos sur plusieurs sources.
Ca sert à tuer, dissoudre, désincruster… C’est très actif. C’est à n’employer qu’en connaissance de cause, dans des buts bien précis.

Sur plusieurs forums de santé anglophones j’ai lu des témoignages de personnes ayant perdu des dizaines de kilos en quelques mois en buvant du vinaigre de cidre plusieurs fois par jour pour augmenter considérablement l’effet de régimes amaigrissants. Le vinaigre peut être dangereux de bien des façons.
Attention à ce que vous faites.

La santé on n’en a qu’une et elle est de plus en plus fragile au fur et à mesure que l’on s’alimente de produits gorgés de milliers d’additifs modernes, et que l’on perd confiance dans le circuit médical qui ne pense presque plus qu’à injecter des centaines de millions de dosettes de vaccins dans les veines des français.

Les français ne se soignent plus assez. Le coût des choses non remboursées devient tellement énorme. L’automédication fait un bond chaque année.
Mais le coût n’est pas le seul critère, c’est vraiment une perte de confiance.

Il y a quelques jours une personne qui tient un magasin de santé alternative, d’objets « magiques », de gemmes, de soins énergétiques m’a appris que les affaires vont mieux. C’est un secteur qui ne connait pas la crise.

En fait c’est plutôt flippant. C’est le signe que les besoins de santé des français augmentent mais que le système officiel les fait fuir massivement vers d’autres solutions moins encadrées et sécurisées.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

Recherches populaires vers cette page :

  • vinaigre blanc conservateur (3)
  • vinaigre de pomme se preparer au crises (3)
  • Preparation de 20litres de vinaigre à 5% (1)
  • produit pour faire pousser la barbe avec des herbes (1)
  • quelle verrerie fout il utilise pour la solution du vinaigre commercial etant concentre diluer le vinaigre 10fois (1)
  • Quels Sont Les Noms Des Fruits Ou Plantes Qui Font Bien Pousser Ou Accroitre De La Barbe Et Des Poils Au Corps Humains ? (1)
  • remede indien pour faire pousser la barbe (1)
  • survivalisme vinaigre blanc (1)
  • cheveux blancs et l eau de pluie (1)
  • vinaigre blanc pourquoi desherbant (1)

Une idée pour valoriser votre temps libre…

Ce très court article s’adresse seulement à la grosse centaine de millions de francophones exclus d’une manière ou d’une autre de ce monde de consommation si épanouissant qui s’écroule de tous côtés.

Franchement, quelque soit l’âge, le sexe, l’état de santé, la formation, les possibilités financières, peut importe la raison qui laisse au bord du chemin. Le problème ce n’est pas vous.

S’il n’y avait que quelques personnes ça serait peut être vraiment vous la cause, mais quand des millions ont un problème identique, c’est que le système est pourri.

Je peux vous parler de petites choses très simples à faire pour mettre des grains de sable dans l’engrenage de la machine à broyer les gens.

En fait, c’est juste une prise de conscience sur ce qui est vraiment important. Des très petites choses faciles à faire par n’importe quelle personne, et qui changent l’avenir.

Est-ce que vous mangez des fruits ? des noix ?
Des trucs qui poussent sur des arbres ?

Vous savez pourquoi vous pouvez les manger maintenant ?

Parce qu’il y a 5, 10, 15, 20, 30 ans, 80… quelqu’un a pris le temps de mettre quelques noyaux en terre ou de couper un petit bâtonnet sur une belle branche pour reproduire un arbre.

On mange les fruits des arbres que les générations précédentes avait eu le bon sens de mettre en terre.

Qu’est-ce qu’aura la génération suivante maintenant qu’il n’y a presque plus d’agriculteurs, remplacés par beaucoup trop de millions de gens qui trainent devant leur télé de façon improductive en vivotant des allocations chômages ?

La prochaine génération connaitra la famine.

A ce rythme ce sera 8 ou 9 milliards de gens transformés en bêtes sanguinaires pour ne pas mourir de faim.
Vous comprenez pourquoi on nous stérilise sans nous le dire ?

Les perturbateurs endocriniens dans tout ce que l’on mange ou boit, les additifs cancérigènes et stérilisateurs partout.
Même les épandages aériens très anormalement persistants presque quotidiens de centaines de tonnes de produits stérilisateurs…

L’avenir s’annonce très sombre.

Savez-vous qu’en Chine il y a depuis longtemps une politique abominable de limitation des naissances avec un seul enfant par couple pour éviter la surpopulation ?
Malgré ça vous avez déjà sûrement vu des photos ou vidéos du brouillard de pollution des dizaines de jours par an qui tue plus de trente mille personnes chaque année rien qu’en respirant.
La réaction humaine extrême est venue trop tard. La génération suivante paye les erreurs du passé.

Mais on peut changer ça.

On peut changer ça.

Enfin, vous non, peut être pas, mais moi oui.
Vous, vous attendez les élections dans plus d’un an pour glisser un bulletin dans une urne, non ?

Moi, j’ai déjà commencé à faire pousser des milliers d’arbres et à les éparpiller partout en les plantant illégalement sans mendier de permissions aux autorités, ou en les distribuant gratuitement aux gens que j’aime.

Depuis que je sais faire les boutures il y en a en permanence des centaines dans mon mini jardin.

Bouturage massif
Même des glands, des noyaux, des noix, des marrons, des noyaux de dattes,… j’essaie de faire germer tout ce qui passe entre mes mains.

Glands sauvages recuperes pour reboiser des collines brulees

Je ne gouterai peut être jamais moi-même les fruits des arbres que j’ai fait naitre, mais en fait, c’est ça la règle du jeu. On mange les fruits des arbres plantés par nos ancêtres, on plante des arbres pour que les générations suivantes ne connaissent pas la faim.
On ne plante pas un pépin de pomme parce qu’on veut manger une pomme là, maintenant, tout de suite.

Mais ça va plutôt vite.

Pas à l’échelle d’une vie humaine, mais à l’échelle de deux ou trois générations.

Allauch route du grand puits, carte postale ancienneRegardez cette image d’archive de la colline au-dessus de chez moi.
Un désert de rocaille désespérément mort sur des hectares.

Quelqu’un a pris du temps pour planter quelques arbustes, quelques glands… et petit à petit sous la fraicheur des feuillages la vie est revenue. Des centaines d’espèces végétales et animales.

Allauch paysage recouvert de verdure, Notre Dame du Chateau

Parce que quelqu’un a agit il y a plusieurs générations, la vie est partout où on regarde, au-dessus des cailloux morts d’avant.

Il suffit parfois d’une seule personne pour changer les choses.

C’est peut être vous…

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

Recherches populaires vers cette page :

  • jeune fille cachexique camp concentration (2)
  • bouture eau passiflore (1)
  • formation des racines bouture rosier (1)
  • Geminaison plantation (1)
  • machine photo machine a broyer les graines de passiflore (1)