Archive for Faire soi-même

Ce que vous ne pouvez pas construire avec des palettes

Je vois dans les statistiques d’arrivées que beaucoup croient pouvoir faire des cabanons, des garages, des chalets, des parquets… en planches de palettes. Alors autant vous éviter de suite de perdre votre temps : le bois de palette est trop fragile pour faire de grosses structures. Ca ne dure pas longtemps.
Moi aussi, j’ai cru à tort que je pouvais faire un poulailler, je comptais même vous faire un bel article là dessus avec plein de photos, des plans… que finalement je n’ai jamais publié.

Fabrication d'un grand poulailler

En seulement quelques mois dehors on voit que les palettes ne conviennent absolument pas aux grosses constructions, qui restent dehors.
Avec la pluie qui ramollit le bois ou le fait moisir, la morsure du soleil qui change sa couleur, la force du vent qui casse, tord ou décloute, c’est un carnage.

Heureusement que j’ai eu la chance de voir ça près de chez moi avant de fabriquer en dur mon projet de grosse clôture :

Une grande cloture en planche de boisUne belle grosse clôture en planche, tout autour d’une maison, avec du bois beaucoup plus solide que ce que je comptais utiliser.

La cloture est toute cassee

Les panneaux sont désolidarisés. Les supports cassés ou déformés.
La prise au vent est énorme.

Etageres en palettes

Le bois de palette (jetable) souffre énormément plus vite que le bois du commerce vendu pour rester dehors, au soleil, au vent…
Les planches commencent à se déformer au bout de seulement quelques mois.

Etagere a semis
J’utilise des étagères en bois de palettes, dehors, en plein air, sans protection, sur lesquelles je range mes pots vides, les sacs de terreau, et surtout les semis et les petites plantes en pots pas trop lourds.
Ca permet d’avoir plusieurs étages de cultures et de rangements sur une très petite place au sol.

Une grande surface cultivable sur plusieurs hauteurs dans un mouchoir de poche
… mais les plantes sont arrosées au moins deux fois par semaine et le bois de palette n’aime pas. Tout se déforme en quelques mois.
Sous les pots un peu lourds, il suffit de trois jours pluvieux pour que le milieu des étagères s’enfonce de 15 centimètres. Un carnage.

Ces étagères gratuites en bois de récup ont difficilement une espérance de vie d’environ deux ans, et si on n’y met pas des pots lourds.

Si vous avez une cheminée ou un poêle, il suffit de quelques coups de scie pour les transformer en bois de chauffage gratuit, donc il n’y a pas de gaspillage et ça reste globalement intéressant.

Palettes sciees pour le feu

Par contre, si vous comptiez faire un joli chalet économique, sans bois cher prévu pour être durable, c’est une super mauvaise idée.
Le vent va faire un carnage. Ainsi que la pluie, l’humidité…

Même les étagères que je renforce en doublant les planches de structure se déforment ou se déclouent partiellement en un peu plus d’un an.
C’est un massacre.

Renfort de la structure

Ce bois fragile n’est absolument pas prévu pour construire de grandes choses, à laisser en plein air. Ou alors du jetable.

Mon banc de musculation, dehors aussi, en plein air, été comme hiver sous les intempéries, est posé sur une large palette qui doit être remplacée environ tous les deux ans, sinon je passe à travers quand mon poids s’ajoute à celui des haltères.

Augmenter le nombre de clou pour la solidite de l ensemble

Donc, pour ceux qui croient pouvoir faire un parquet pour leur garage, ce n’est même pas la peine d’y penser.
Il faudrait croiser deux ou trois épaisseurs de planches.

Et c’est un bois qui ne dure pas, donc si le plancher est dehors, il faudrait traiter toutes les épaisseurs et du coup financièrement ce n’est pas une bonne opération.
Donc pour un plancher dehors, considérez là aussi que c’est de la construction jetable, qui dure quelques années.

Stock de planches gratuites en palettes recyclees

A propos de traitement, je repense à une belle connerie que j’ai faite quand j’ai commencé à construire un poulailler.

Traitement du bois… ou plutôt, le problème est qu’il était déjà bien avancé, avant que je ne le traite.

Plutôt que d’avoir des surfaces plates, faciles à manipuler, retourner, pour étaler le produit confortablement au pinceau partout, j’avais déjà renforcé la structure, avec des planches pour empêcher que les pattes des cocottes ne traversent, avec des couches écartées destinées à accueillir un isolant, puisque un hiver ici la température est descendue à -26 pendant 4 jours. Le sol a même tellement gelé en profondeur que la canalisation d’arrivée d’eau est restée bouchée presque deux semaines.
Donc, j’ai pensé qu’une structure avec deux parois, une couche d’isolant, c’était ce qu’il fallait faire.

… et passer le produit dans une structure déjà enchevêtrée, ça a été long, laborieux, pas confortable, et un vrai travail complètement dégueulasse, avec plein de zones non couvertes, pas du tout protégées des infiltrations de déjections de poules.

Bref, le prochain poulailler que j’essaie de monter sera un petit modèle, à un seul niveau, et je traiterai confortablement les panneaux posés sur une table, avant de les assembler.

Planches de palettes demontees posees sur une table de jardin en bois de recup gratuitLes petites structures semblent très bien résister quelques années. On peut facilement faire des jardinières, un composteur, des petites barrières simples et ajourées,
une niche de chien.
Même une cabane pour les gosses. Mais en dimension gros jouet.

Il ne faut rien faire de grand, de « pour adulte », si ça doit rester dehors.
Il ne faut vraiment pas perdre de temps à construire un chalet ou un garage avec du mauvais bois de palettes jetables.
Ou peut être pour réduire le coût global de construction en se servant des palettes pour les parois intérieures, mais surtout pas dehors.

C’est vrai qu’on peut faire des objets magnifiques, confortables, durables, avec des palettes, mais à condition qu’ils soient gardés à l’intérieur, au sec, comme n’importe quel meuble.
Ca sera le sujet d’un prochain article.
A suivre…

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Des pyramides en métal qui stimulent les plantes

Comme je teste presque tout par moi-même avant de pouvoir en parler, il passe parfois 3 ans entre le début d’une série de photos et un article publié sur internet.

Là, je n’ai pas encore assez de recul pour vous montrer des photos de bilan, je vais simplement vous dire ce que j’ai déjà constaté l’année dernière et vous apprendre comment démarrer facilement vous aussi. Et encore quasiment sans argent.

Alors c’est très étonnant. Toutes les plantes (une grosse trentaine) presque mourantes ou faibles et tristes à voir que j’ai mises dans des pyramides d’énergie, sont devenues plus hautes, plus vigoureuses, plus colorées, beaucoup plus belles que toutes celles autour des mêmes espèces qui étaient dans un état normal, et ça en seulement deux semaines.

Un peu partout sur internet il est question d’un rendement au moins 4 fois supérieur en utilisant seulement ces pyramides, sans engrais, sans autre traitement. Leur simple présence suffit.

Ces pyramides canalisent une énergie invisible de la terre. Elles doivent théoriquement être orientées sur les pôles géographiques mais j’ai constaté que ce n’est pas indispensable, puisque je n’ai jamais orienté les miennes.

Il semblerait que l’effet stimulant et réparateur ne se limite pas aux plantes souffrantes, mais fonctionne aussi sur les êtres vivants évolués. Un site internet témoignait d’un poussin mourant mis dans une pyramide d’énergie et à nouveau en forme peu après.

Une fois dans une foire il y avait une grande structure pyramidale d’environ 4 mètres de haut, avec des piliers en métal très épais et solides. Je ne sais pas ce que c’était. Peut être une sorte de tipi publicitaire sans sa toile, aucune idée.
Quand je suis entré à l’intérieur, les aimants puissants que je portais dans mon sac à dos se sont mis à irradier très fort.
La sensation est très perceptible pour moi. Comme j’ai eu le nez cassé 5 fois, il est presque toujours bouché. En portant des aimants, leur effet anti-inflammatoire naturel me permet de respirer.
Vous savez ce que ça donne quand on respire trop fort, trop vite, qu’on s’hyperventile ?
Une sensation agréable au début, puis on voit des taches noires et la tête commence à tourner et ça devient désagréable…
Je n’ai même pas tenu une minute dans la pyramide, avec des aimants dans mon sac à dos.

Donc, j’ai eu envie d’en faire une immédiatement pour mon jardin et tester sur mes plantes.

Je garde des tubes en métal pour planter des piquets de clôtures dans le jardin et fabriquer des prototypes de machines à énergies libres, donc j’avais ce qu’il faut.
Par exemple, là, il s’agit d’un cadre de siège pliable transportable dont la toile était déchirée.

Structure de siege pliable transportable en metal

Quelques coups de pince coupante et de scie plus tard, voilà assez de tubes pour le premier essai :

Barres en metal

Il faut soit 8 tubes identiques, soit 4 tubes identiques pour la base et 4 tubes légèrement plus longs pour construire le sommet.

J’ai deux pyramides, les deux versions, une avec 8 tubes de même longueur, et l’autre avec 4 identiques pour la base et 4 plus longs pour le sommet : L’effet spectaculaire semble le même sur les plantes.

les bouts des tubes sont perces

Après nettoyage des restes de plastique de la chaise, je constate que tous ces tubes sont percés aux extrémités. Ce n’est pas indispensable, mais là ça me permet d’économiser quelques mètres de fils de fer sur le montage…
Structure tres simple a faire
C’est aussi simple que d’enfiler des perles. C’est à la portée de n’importe qui.

Passer du fil de fer dans les tubes

Le fil de fer non gainé, en contact avec le métal, permet de conduire l’électricité, vu que je ne suis pas sûr de savoir quelles sont les énergies canalisées par la pyramide.

Donc, dans le cas d’un montage avec 4 tubes simples et 4 tubes dont les extrémités sont percées, il suffit d’un long fil de fer pour monter toute la base. Pas besoin de soudure ou de pièces très couteuses achetées sur les sites spécialisés en trucs de gourous new-age, ou tout simplement presque les mêmes T au rayon plomberie des magasins de bricolage.

Base de la pyramide apres montage

… et un petit bout de fil de fer pour refermer la pyramide en haut…

Un fil de fer pour finir le sommet

Il ne reste plus qu’à serrer les fils et couper ce qui est trop long.

Hop, une pyramide d’énergie entièrement montée en quelques minutes à partir de matériaux de récupération gratuits et de deux bouts de fils de fer.

Je vous conseille de tester sans rien investir, avant de faire une vraie belle réalisation en grand. Vous verrez si chez vous l’effet est aussi spectaculaire que chez moi.

J’ai une théorie mais pas de preuves, à partir de ce que je sais et que j’observe.

J’ai à 500 mètres de chez moi 3 pylônes de téléphonie mobile équipés de 31 émetteurs de différentes ondes.
A quelques mètres des pylônes, les arbres sont tous rabougris, tachés de champignons parasites, le feuillage brûlé de taches brunes, les baies sont très rares…

Il y a déjà 5 ans, des statistiques d’une étude menée dans plusieurs grandes villes européennes avait montré que 80% des arbres étaient malades du wifi.
Maintenant les sources de wifi sont au moins 30 fois plus nombreuses, et surtout les pylônes émettent en 4 G et d’autres nouvelles ondes, avec de plus en plus d’antennes.

Donc ma théorie est que les pyramides en métal ne font pas qu’apporter et concentrer une énergie invisible. Je crois que le fait d’être directement posées sur le sol humide permet une mise à la terre et que les pyramides agissent comme une cage de Faraday minimaliste qui réduit les ondes nocives aux plantes.

Donc, ce que je crois est que l’effet sera très net pour ceux qui vivent près d’antennes relais, mais moins prononcé pour ceux qui vivent en pleine campagne loin des ondes non naturelles.

… donc ne faites pas de frais. Testez en petit par vous-mêmes, chez vous, avant d’investir un peu dans la fabrication d’une grande pyramide.
Je crois que l’effet stimulant dépend prioritairement des lieux.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

La survie et les plantes décoratives inutiles

Ca y est, il est temps de commencer à faire pousser aussi des plantes inutiles, décoratives, non comestibles… qui à priori ne servent à rien quand les gens ont faim, à priori.

L’euro perd encore et toujours de sa valeur, de plus en plus vite. Si vous voulez acheter un produit suisse, vous savez que l’euro ne vaut plus grand chose. Vos économies fondent.

Et comme il est évident que l’euro agonise, les escrocs financiers qui dirigent la banque centrale européenne ont commencé à faire tourner à plein régime l’imprimante à billets en papier (évidemment sans nous demander la permission puisque nous sommes les victimes de leurs vols de valeur), pour arroser d’argent fictif, pour retarder encore un peu le dernier souffle de l’euro, en rachetant une minuscule partie des dettes des pays qui atteignent un niveau ingérable.

Bon, bref, bientôt le crash, et donc une perte évidente de confiance en la monnaie papier et aux chiffres fictifs sur des comptes déconnectés de la valeur utile des choses.

Vous avez vu comme moi que les 5 dernières années, les politiciens ont toujours pris la défense des banques, même les plus voleuses, leur ont garanti l’impunité avec de nouvelles « lois » infâmes pour interdire les poursuites à cause de leurs magouilles, ont dépensé des fortunes d’argent public des peuples clochardisés pour arroser les escrocs de la finance,
mais je ne me souviens pas d’avoir vu une seule fois les politiciens se ranger du côté du peuple qui les paie pourtant très grassement.

Juste à côté, chez nos voisins grecs qui ont quelques années d’avance sur l’effondrement total de l’économie, il y a déjà un an, des journaux titraient que toutes les tranches de la population, même celles qui étaient favorisées, souffrent des privations et ressentent la faim.

Oui, même ceux qui étaient riches quelques années plus tôt.

Mais même les riches, avec de grosses dépenses et des économies, quand l’argent n’entre plus, finissent par réduire leur train de vie et ou s’endetter et ou devoir choisir entre se soigner une dent cassée ou acheter à manger pour les gosses.

Ca arrive seulement un peu plus tard.

Vous savez que vu l’étendu de tout ce qui va s’effondrer en même temps, ça ne se réparera vraiment pas en quelques semaines.
C’est parti pour durer très longtemps.
Puis avec les centaines de milliers de familles qui vont perdre leurs économies, la confiance dans l’argent va être très sérieusement touchée.
Le troc, c’est du sûr.

Quand je vous parle d’apprendre à devenir partiellement autonome par des plantes quasi-gratuites, c’est très réfléchi.
C’est de la richesse et des objets, des matériaux, des médicaments, des parfums, de la nourriture, créés à partir de presque rien.

Quoiqu’il se passe, pour plein de raisons (monnaie qui perd toujours plus de sa valeur, explosion de la bulle de la dette mondiale impossible à rembourser déconnectée de la réalité, aggravation des sanctions économiques et des embargos vers nos pays acheteurs à cause des non élus européens, début de la guerre contre la tumeur islamique qui tue les européens,…), ou simplement parce que le monde bascule dans la décroissance et la prise de conscience de ne plus scier la branche sur laquelle on est assis,
l’argent va couler de moins en moins.

… alors, pensez-y. Dans trois ans, par exemple, quand vous voudrez que le cabinet médical à côté de chez vous jette juste un oeil en 10 secondes sur un grain de beauté qui vous inquiète, est-ce que vous pourrez sortir 4 jours de salaire dans une consultation probablement non-remboursée comme en Grèce, que vous n’avez plus de mutuelle depuis longtemps, que vous êtes couvert de dettes, que la moitié de votre famille est au chômage non indemnisée,…

Si vous faites pousser aussi quelques plantes décoratives magnifiques et de petites tailles, vous aurez des choses capables de se troquer d’égal à égal avec ceux qui ont un statut social supérieur, et qui ne seront pas intéressés par des plants de courgettes.

Bonzai, plante ornementale

Un beau bonzaï que vous avez fait pousser sur un caillou en arrosant un petit bout de branche gratuite pendant quelques années,
ou des pots de plantes grasses, avec des feuillages de vert éclatant même en plein hiver quand toutes les fleurs sont mortes, avec des liserés d’or et des reflets d’argent…

Plantes d interieur

Même les plantes qui à priori ne servent à rien en survie, peuvent avoir un intérêt pour certaines personnes.
C’est une question d’opportunité, d’écoute, de bon moment, éventuellement même de créer le besoin.

« Vous avez déjà choisi un cadeau pour la fête de mères ?… avec le manque d’argent qui se fait sentir les fêtes commerciales ont de moins en moins la côte. Moi j’offre des plantes. Des fleurs, des feuillages qui sentent bon, qu’on peut déguster en tisanes, des figuiers blancs, des tomates noires, des oliviers… ça fait toujours plaisir, en plus c’est utile » et patati et patata…

Même les plantes qui ne vous semblent pas forcément utiles, qui n’attirent pas les insectes pollinisateurs, qui ne chassent pas les moustiques, qui ne sont pas comestibles, qui ne serve pas de matériaux de construction, qui sont juste là, pour décorer,
peuvent être valorisées par le troc.

Bien entendu il vaut mieux avoir des plantes utiles (nourriture, médicament, matériaux…), mais vu que les crises sont toutes parties pour durer longtemps, autant avoir aussi des plantes qui ne servent que de cadeaux ou de jolies décorations.

Nous ne sommes plus dans une période où il faut un coup de pouce momentané en ne payant pas la moitié de ses légumes pendant les mois d’été. On est maintenant clairement dans une période durable de diminution du pouvoir d’achat et discrédit de la monnaie papier fabriquée par des financiers privés qui ne rapporte qu’à eux, sans pouvoir politique pour ramener l’ordre avant au minimum un grand nombre d’années.

Quitte à utiliser les plantes pour s’en sortir mieux que les autres, autant ne pas trop se spécialiser et se fermer beaucoup de portes.

Les plantes à feuillage persistant, c’est bien pour l’hiver.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr