Archive for Travail

Totale démotivation fiscale

Les chiffres du chômage viennent de tomber et comme toujours ils sont très très très mauvais.
On attend toujours l’inversion de la courbe, promise par votre président…

Franchement, soyez lucides, dans le meilleur des cas, ça ne sera pas avant plusieures années, le temps de reconstruire des entreprises en France.
(En réalité, le plus probable est qu’il n’y aura plus rien que de l’aggravation continuelle, certains mois un peu moins pires que d’autres).

Les investissements étrangers ont diminués de 80% rien que l’année dernière. Le monde entier sait clairement que la France est devenue un des pires enfers fiscaux.
… et pour ceux qui croient que 20% d’investisseurs c’est bien, en fait, c’est des gens qui rachètent nos entreprises en faillite, nos usines, nos outils, les biens immobiliers… pour une bouchée de pain.
Toutes ces entreprises détruites, toutes ces familles qui souffrent, engraissent les requins étrangers, qui profitent du naufrage, c’est tout.
Ils n’investissent pas pour relancer l’économie.

Personne d’intelligent n’a envie de s’investir pour gagner moins que des miettes.
Créer une activité, faire des montagnes de paperasse, s’endetter, bosser jours et nuits, ne plus avoir de vie… pour que les politicards puissent gaspiller sans compter.

En vérité, l’argent coule à flot en France.
Quasiment tout ce qui circule (légalement, de façon déclarée) retourne immédiatement presque totalement dans les poches percées de l’état.

Une petite image a parfois plus d’impact que de longs discours, alors voilà :

Le poids réel de toutes les cotisations sur le salaire des françaisUne travailleur(e) français(e) ne verra jamais la couleur de plus de la moitié de son salaire.
Toutes les minuscules lignes en plus sur les fiches de paie, pour la redistribution solidaire obligatoire, c’est environ 60% du salaire « gagné ».
… qui sert à payer des gens comme valls (plus de 600 000 euros par an) pour que vous n’ayez pas de retraite, pour que vous cotisiez sans contrepartie, juste des sermons sur plus d’austérité obligatoire (parce que les politiciens n’ont pas les couilles de faire des réformes, de se comporter en chefs, qu’ils ne sont plus que des petits bureaucrates qui pourrissent la vie de tous les gens pour plaire à des non-élus de Bruxelles).

 

Ensuite, l’année suivante, grâce aux 40% que l’état vous a généreusement laissés sur votre propre salaire, vous payez en moyenne 15% d’impôts sur le revenu.
Plein de cons s’endettent maintenant en crédits pour payer leurs impôts parce qu’ils n’osent pas être parmi les premiers à dire stop.

Faut pas oublier que d’un point de vue pénal, les impôts sont tous légaux, même à ce niveau de confiscation, et inciter à ne plus payer est punis extrêmement lourdement.
Moi d’ailleurs, j’arrête pas de vous le dire. Les impôts c’est bien, c’est légal, c’est cool. Payez-en plein.
Merci.

 

Bon, ensuite, donc, sur la petite part qui reste sur ce qui a été gagné au fruit de la sueur et pas encore volé pour engraisser les roms et des millions d’envahisseurs, on paie différents taux de TVA sur un peu tout. Tout ce qu’on achète, qu’on loue, qu’on assure, qu’on répare, qu’on embellit, qu’on consomme, qu’on offre comme des cons lors des fêtes commerciales…
Pof !, encore 20% grosso modo.

L’essence c’est 86% de taxes. Le prix du tabac vendu légalement en France de façon déclarée, c’est quasiment que des taxes aussi.

Bon, donc, on en est déjà à… 60% + 15% +20%,

95% ? ! ?

Merde alors ?

On est tous très largement au-dessus des taxes à 75% en réalité ?

Quand Depardieu à quitté la France en disant qu’il payait 85% d’impôts malgré sa fortune lui permettant d’avoir des comptables pour une optimisation fiscale, il n’exagérait pas du tout.

On comprend mieux pourquoi les gens ont impérativement besoin des aides au logement, qu’ils n’ont plus les moyens de se soigner malgré les 60% déjà pillés sur leurs salaires pour payer la sécu, tout ça…
Le poids de l’état est tellement délirant que c’est absolument indispensable.

Et donc, sur les grosso modo 5% qui restent dans les poches des travailleurs, il faut payer les loyers, la taxe d’habitation, les impôts déguisés comme les enlèvements d’ordures, les assurances pour les véhicules, la mutuelle et le supplément non pris en charge sur les soins et les médicaments des français de souche, mais gratuits pour ceux qui violent notre territoire et nos lois.

Et il faut aussi un peu manger, pisser, tirer la chasse de temps en temps, se laver, acheter des vêtements, des chaussures, des outils, les fournitures scolaires des gosses, tout ça…
Sur les 5% qui restent dans les poches des français qui ne quittent pas le pays pour avoir un avenir vivable ailleurs, le gouvernement attend de vous de créer les emplois qu’il détruit par milliers, et que vous investissiez massivement pour sauver le pays pendant qu’il vous poignarde dans le dos.

Bien.

 

Pour moi c’est tout vu.

Je vous laisse jouer aux esclaves et faire des crédits pour payer le logement des roms et les soins gratuits des africains galeux.

En plus je peux. Il paraît que les millions d’envahisseurs sur notre sol financent notre protection sociale.
C’est tous les journaux qui l’affirment. Et aussi les bien-pensants de la politique qui nous créent tant de bonheur, de sécurité et de justice sociale.
Le peu qu’ils gagnent, ils ne l’envoient pas dans des bleds du plouckistan d’afrique ou du kosovo, là où 100 euros font vivre royalement une famille pendant trois mois.
Non non, c’est à nous que le travail de millions d’envahisseurs profite et nous enrichit. Officiellement.

Mais vous, ne faites pas comme moi, hein.
Travaillez pour des miettes, vous.
Merci.

Payez les impôts tous légaux, sans faire grève, et encore moins frauder. Sinon l’état ne va plus du tout avoir d’argent si beaucoup plus de 10 millions de français n’ont plus de travail, ou n’ont carrément plus envie de travailler pour gagner moins que les inactifs, ou d’être obligés de faire des crédits pour payer les taxes pour ne pas se faire saisir…

Allez zou, maintenant éteignez votre ordinateur et allez créer plein d’entreprises pour faire rentrer des sous pour que votre président soit content.
Il en a peut être besoin pour créer encore des usines au maroc, en algérie, en tunisie, ou pour envoyer des soldats protéger les islamistes syriens, ou envoyer 60 camions de CRS pour fermer un petit théâtre…

C’est qu’il en faut de l’argent pour toutes ces choses qui nous sont si utiles…

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Pourquoi ne pas entreprendre en France actuellement

Si vous avez l’idée d’entreprendre, pour gagner plus que quelques miettes avec un mini salaire maintenant imposable, et qui fait sauter beaucoup d’aides sociales, ou pour vous mettre à l’abri du chômage, pour varier vos revenus… normalement, vous auriez raison. C’est ce qu’il faut faire.
Mais actuellement en France, si vous créez une activité, vous êtes presque certain de faire faillite.

Grosso modo, en tant qu’indépendant, vous aurez plus de 80% de votre chiffre qui repart dans les poches percées de l’état. Et presque sans contrepartie.
Vous paierez plus que les salariés et aurez droit à énormément moins de choses.
Pas le droit d’être malade, pas le droit au chômage en cas de faillite, plus de vacances, 10 à 16 heures de travail quasiment tous les jours, même le dimanche et les jours fériés, et malgré ça, vous constaterez que vous perdez de l’argent.

Forcément, avec des marges réelles nettes totalement ridicules, vous ne ferez que vous endetter.
Vous supporterez tous les coûts, sans aides de l’état.
Votre commerce est cambriolé 50 fois en quelques années à cause de toutes ses merdes qui ont l’impunité (si si, 50 fois en France c’est possible), vous n’aurez aucune indemnité, plus aucune assurance ne voudra vous prendre en charge, vous ne pourrez pas revendre parce que personne n’en voudra, vous serez obligé d’investir encore et encore dans toujours plus de sécurité, blindage, caméras, télésurveillance… à votre charge évidemment, pour sauver quelques temps ce qui s’écroule.

Puis des frais d’avocats, de comptables,… le calcul des charges est tellement délirant et sans aucun rapport avec la réalité, sans écoute de la part des services de l’état, juste des menaces et des sanctions, même quand vous êtes de très bonne foi, comme pour les radars automatiques.

Tenez, un site exceptionnel, riche en témoignages sur le sujet :
www.sauvonsnosentreprises.fr

… Ha tiens… l’article publié dessus aujourd’hui fait encore froid dans le dos.
Remarquez que l’auteur est en faillite à cause des services de l’état (comme des dizaines de milliers d’autres), depuis 2008. Donc c’est la preuve que les réclamations gentilles ou légales pour obtenir réparation devant un système injuste et verrouillé, sont presque totalement inutiles.
Dans un autre article, il est question de ne jamais répondre au RSI, vu que ça ne sert à rien, et de systématiquement laisser pourrir jusqu’à passer devant un juge, après plus d’un an d’emmerdes et de menaces.
Les centres d’appel ne servent à rien. Ils n’ont pas réellement accès aux dossiers des réclamations. C’est apparemment une arnaque montée avec l’argent des cotisants.

… ça ne donne vraiment pas envie.

En plus de ça, les défauts de paiements sont en pleine explosion.
Vous allez devoir payer payer payer des huissiers et des services de recouvrement, pour beaucoup de factures qui malgré tout ne seront pas payées.
Quand il n’y a pas un sou, que c’est le chômage, qu’il n’y a pas d’indemnité ou trop peu, et pratiquement que des dettes, il n’y aura pas d’argent qui sortira comme d’un coup de baguette magique sur le cul d’un lapin, faut pas rêver.

Donc, vous ne serez pas payés, et vous aurez en plus les frais de recouvrement à votre charge, pour alourdir vos dépenses.

Rajoutez tous les nouveaux impôts, la TVA encore augmentée, déjà que les entreprises ne s’en sortaient plus et coulaient par dizaines de milliers chaque mois de l’année dernière,
puis les centaines de milliers d’envahisseurs qui volent notre travail sur notre sol, sans payer de charges sociales, enfin si, dans leur pays d’origine, 30% moins cher, en donnant une concurrence très déloyale aux artisans et entrepreneurs français.

C’est triste à dire, mais si vous avez une bonne idée, il ne faut pas vous lancer maintenant.

Il vaut mieux tout laisser pourrir actuellement.

N’injectez plus de sous dans le gouffre financier qu’est l’état.

Vous savez que vous n’avez pas le droit de parler de l’illégitimité des 240 impôts, qui servent à françois pour aller envoyer nos hommes se faire massacrer en afrique, ou pour soutenir les islamistes syriens, pour qu´ayrault ouvre des usines renault dans les pays arabes pour concurrencer nos propres usines sur notre sol, pour que montebourg fasse pareil avec les emplois par téléphone, délocalisés au maroc,
pour régulariser des « sans papiers », c’est le nom des intrus qui nous envahissent en violant volontairement nos lois et qui sont récompensés par le gouvernement au lieu d’être expulsés comme des merdes qui violent volontairement nos lois,
etc etc…

Vous n’avez aucun droit de regard ou de réponse, de véto pour toutes les utilisations aberrantes ou criminelles de vos impôts, mais vous n’avez pas le droit de refuser de les payer sans aller en prison ou avoir des amendes délirantes.
Par contre, vous pouvez choisir de ne pas gagner beaucoup d’argent, pour ne pas cotiser un seul centime, pour des politiques que vous désapprouvez totalement. Un moyen de faire la grève des impôts légalement, juste en gagnant moins.

Hop, plus un seul centime pour les élus marieurs de francs-maçons pédés du cul !

Hop, plus un seul centime pour arroser tous ces millions d’étrangers qu’on nous oblige à loger, en fermant nos gueules parce que c’est raciste, sinon les associations antiblanches subventionnées vont vous faire les poches et vous saigner à blanc.

Hop, plus un seul centime pour le salaire des « juges » qui osent donner seulement du sursis à des multirécidivistes, et sur lesquels le peuple n’a aucun pouvoir légal pour faire cesser cette complicité envers les criminels.

Et puis franchement, ça vous plairait que les tordus du gouvernement prétendent que c’est grâce à leurs efforts de destruction de toute l’économie du pays, que des emplois sont créés ?

Moi non.

Ca me plait de les voir se vautrer.

Ne vous faites pas d’illusion, je n’ai pas l’intention de perdre du temps ou des efforts à sauver ce qui ne peut plus l’être.

C’est comme quand on est pauvre avec une veille voiture toute pourrie qui tient debout avec du scotch, qui tombe en panne toutes les semaines, qui consomme 8 fois trop, qui ne permet de rien faire, on ne peut prévoir des déplacements hors de la ville, on dépense tout le peu qu’on a en garage, en additifs pour l’essence pour passer le contrôle technique en ayant l’air de moins polluer, tout ça…
Et quand enfin un jour elle est irréparable, qu’on est obligé de la changer, on s’aperçoit dès le mois suivant qu’on a tout le temps de la monnaie dans les poches, maintenant qu’on ne passe plus par la pompe deux fois par semaine.
Et trois mois plus tard, on recommence enfin à mettre quelques sous de côté…

(Tiens, ça ressemble à une histoire vraie, ça, hmmmm… j’ai eu trois ou quatre renault dans ma vie, j’était tout le temps obligé de les réparer. Toutes. Et seulement les renault. Donc je n’en achèterai plus jamais).

La meilleure chose à faire pour tous, donc aussi vous-mêmes, et de ne pas entreprendre pour le moment.

Attendez que le système s’effondre.
Il est déjà en train d’agoniser. Les budgets sont très largement déficitaires et monstrueusement dépassés.

Le bricolage économique socialiste donne les effets que les personnes avec un cerveau qui fonctionne avaient prévus.

Par contre, après l’effondrement, il ne faudra plus laisser gentiment aux manettes les bons à rien qui ont tout détruit et qui ont insisté pendant des années sans corriger le tir.
Il va falloir leur botter le cul pour leur enlever définitivement les responsabilités, et mettre à leur place des personnes enfin compétentes.

Bon, ceci dit, vous pouvez déjà commencer à entreprendre, mais sans vraiment commencer : Pas d’argent, pas de paiement.

Juste préparer le terrain pour l’après hollande, moscovisi, montebourg, cahuzac,…

Créer des entreprises demande énormément de temps au démarrage.

Ce temps, prenez-le sans vous mettre la pression. Sans avoir besoin de gagner 10 fois plus que ce dont vous auriez besoin pour vivre, juste pour pouvoir payer toutes les charges à l’état français.

Tenez, regardez, moi par exemple, je lance en même temps une dizaine de sites internet, qui pour le moment tournent à perte. Vous voyez beaucoup de publicités ici ?

J’ai planté mes graines, elles grandissent tranquillement. Bientôt j’aurai une forêt magnifique qui ne m’aura presque rien coûté (entre 12 et 80 euros d’hébergement par an selon les options, par site, avec le nom de domaine inclu).
Plus les pages web sont anciennes, plus elles gagnent des places dans les classements des moteurs de recherches. Quand il sera possible de faire du chiffre sans que l’état me vole 80% pour loger des voleurs roms et des djihadistes arabes, je serai prêt. J’aurai gratuitement en permanence autant de visibilité que ceux qui dépensent des dizaines de milliers d’euros en campagnes de pub momentanées.

… et sans la couleur différente qui indique aux gens qu’il s’agit d’un site qui à payé pour être sur les premières pages de résultats, au lieu de la couleur normale qui donne confiance. Celle qui indique d’être là parce qu’il a gagné les places de classement en donnant vraiment les réponses que les gens cherchaient.

Pour bien faire les choses il faut souvent de la patience.

Je suis d’accord avec l’idée de devoir payer des impôts, mais plus à ce niveau, et surtout pas pour faire des choses qui me révoltent ou nuisent à mon peuple.

Et si la situation ne s’améliore pas à la fin de l’année, je créerai légalement une société en Irlande pour profiter des 0% de charges sur les droits d’auteur. Travailler sur internet peut se faire n’importe où.

L’année dernière j’ai voulu démarrer une mini-pépinière bio, mais avec la météo catastrophique ça a été un désastre. Ca semblait un bon plan. Quelques centimes de graines et terreau pour une marge énorme.

Cette année j’ai bien envie de retenter en investissant encore moins que l’année dernière, juste pour avoir par exemple un étal à 8 euros les 7 mètres linéaires sur un marché, des pots magnifiques à vendre un weekend avant la fête des mères et celles des pères.
Du cash d’un coup, en peu de temps. (Si la météo ne détruit pas tout encore une fois).

Avoir des plants de plein d’espèces permet aussi de troquer sans passer par l’argent et les impôts.

Pareil pour mes projets de commerce en énergie libre. Pour le moment j’étudie mon marché, je prends des contacts, j’accumule les idées, je parle à des scientifiques, je modifie les plans, je prépare mes pages web commerciales… sans faire rentrer un seul centime pour le moment, sans mettre la main dans un rouage qui m’obligera à travailler pour payer des charges délirantes, à devenir un esclave du système.
Je prépare le terrain pour l’après.

L’effondrement est pour dans pas longtemps. Vous avez des yeux. Vous pouvez voir par vous-mêmes que plus rien ne marche, et que les gens ont l’envie, le besoin, vital, de tout changer.

SI vous comptiez vous lancer bientôt, n’investissez pas beaucoup. Evitez de vous mettre des chaines autour du cou pour le moment.
Préférez la légèreté.
Etudiez tranquillement le marché, les chiffres, tapez des mots clés dans les moteurs de recherches pour avoir de nouvelles pistes, pour améliorer votre projet.
Commencez à en parler autour de vous à des personnes compétentes, complémentaires. Préparez-vous à être entouré, pour quand vous vous lancerez.

Jouez la prudence et la lenteur pour le moment.

Je connais un éleveur de chien qui a 14 chiots sur les bras et qui n’arrive pas à les écouler. 14 chiots, ça bouffe, et ça coûte très cher en vétérinaire. Même les magasins n’en vendent plus. Le marché s’est effondré avec les monstrueuses augmentations d’impôts de la fin de l’année.
C’est toute l’économie qui est en panne, presque tous les domaines.

C’est pas le moment pour vous lancer comme dans l’ancien système, en investissant, déclarant, en tout faisant à fond.

Prenez le temps. Parlez. Prenez des contacts.
Plantez quelques graines, plantez quelques idées dans les esprits, laissez murir, sans vous investir beaucoup.
Ce n’est pas du temps perdu.

Tout s’effondre. Tout meurt.

C’est un peu comme semer des tomates en plein air en octobre. Du gaspillage. Ca ne sert à rien. On attend quelques mois.

Quand il sera temps, vous maitriserez encore plus votre sujet.

Le temps est à la prudence.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Racisme anti-français chez easy-hebergement.fr

Censure, blocage illégal de site, abus de l'hébergeur web, refus de liberté d'expression et de liberté de conscience. Un hébergeur qui se melle de justice au lieu de faire de l'hébergement.

Vous croyez peut être que vous n’avez de poids sur rien et que vous devez plier quand on vous impose l’inacceptable ?, que la riposte en respectant les lois truquées va vous coûter cher, pour peu d’efficacité, dans tellement longtemps que vous n’aurez aucune sensation de justice, même si vous gagnez…

Ha ? … mais si au lieu de vous retenir de taper, vous vous lâchiez d’un coup. Vous ne croyez pas que tout irait rapidement mieux ?

 

Mon nouveau site sur la légitime défense, les arts martiaux, les guerres, le racisme antifrançais, Proteger-les-miens.fr est déjà clôturé.

Sans attendre de décision de « justice », sans même me prévenir, l’hébergeur Easy-hebergement.fr a cloturé mon compte et envoyé le site aux « autorités ».

Censure, blocage illégal de site, abus de l'hébergeur web, refus de liberté d'expression et de liberté de conscience. Un hébergeur qui se melle de justice au lieu de faire de l'hébergement.

Oups !

J’aurais peut être dû leur parler poliment au lieu d’être énervé de voir tous les jours qu’un hébergement que j’ai payé marchait très anormalement lentement, quand il marchait.

Le serveur était déjà en panne presque tous les matins. Je vous ai mis des captures d’écran en fin d’article pour montrer la qualité impressionnante de cet hébergeur.

Vu que je n’ai absolument aucune confiance en la merde qui s’appelle « justice », et que je suis un opposant à tout ce système pourri, il n’est même pas nécessaire de déposer une plainte qui sera jetée à la poubelle, longtemps après m’avoir coûté des fortunes en avocat.
Et même si cet hébergeur web est condamnable à 1 an de prison et 15000 euros d’amende.

Non, je préfère prendre les choses en main moi-même, comme toujours. Et je vais encore vous montrer comment je fais. Ca peut vous servir en cette période où tout part en couilles, où personne n’est responsable, où on nous dit « c’est comme ça, on ne peut rien faire », « c’est la faute à personne », « c’est la crise », « il faut attendre »,
« il faut payer un timbre fiscal pour saisir le greffe du tribunal débordé, pour avoir peut être une décision d’injustice dans 14 mois, sans personne derrière pour vérifier l’application, et bla et bla et bla… »

Bin non.

Je n’accepte pas.

Je m’en fous complètement qu’en face il y ait un mur, sans responsable, avec qui ça ne sert à rien de parler, un mur qui à les moyens d’avoir un avocat, qui ne fait rien correctement mais qui peut être défendu et jouer sur le pourrissement.
Okay, ça me va.
Le pourrissement, ça marche bien. Je peux jouer aussi.
Je place une belle moisissure et je la laisse grandir toute seule. C’est facile à faire.

En fait, en ouvrant sa gueule, même quand en face il y a plus de monde, des gens avec du pouvoir, de l’argent, des titres ou des grades, le message passe quand même :
Là, dans ce jardin il y a un chien méchant, même si je suis président, je ne mets plus la main.

 

La bonne base pour une riposte qui fera mal est d’abandonner l’idée de récupérer quoi que ce soit.
C’est perdu.
On peut aller plus loin quand on n’est pas en train de perdre son temps à recoller des morceaux avec des gens qui ne le méritent pas, ou qui ne le veulent pas, de leur côté.

Quand vous n’êtes plus demandeur, les autres n’ont plus de poids.
Ils ne peuvent plus vous faire mariner, vous ignorer, ou vous humilier d’une quelconque façon.
C’est comme un jeu d’échec. En sacrifiant quelques pièces, on se rapproche de la victoire.

Il faut relativiser et ne pas sur-estimer ses pertes.

Dans mon cas, par exemple, vu que le site démarrait à peine, les quelques dizaines d’articles qu’il contenait pourraient être réécrits en deux semaines.

… Sauf que…
en tant qu’informaticien, je connais déjà malheureusement trop bien l’absence de fiabilité de tout ce qui est informatique (pannes de matériel, de logiciel, de système d’exploitation, d’hébergeurs, de serveurs, de réseaux,…) et donc je multiplie les sauvegardes sur différents supports et à différents formats, ce qui fait qu’il n’y a pour moi aucune conséquence. Juste un lancement un peu retardé.

J’ai perdu mon argent à avoir fait confiance à cet hébergeur, un an d’hébergement payé d’avance, mais je vais compenser d’une autre façon.
Il suffit de comparer avec un budget pub pour des dizaines des mots clés, pour gagner tous les gens qui sont mécontents de leur hébergeur, ou qui cherchent des moyens d’agir hors du système…
Là, plutôt que de perdre mon temps en justice, je profite de la mauvaise expérience avec cet hébergeur (en panne, souvent) pour prendre du poids dans les moteurs de recherche sur des mots clés et expressions, du genre :

– « Se venger d’une société qui abuse, qui ne fait pas ce pour quoi elle a encaissé mon argent, et qui laisse la possibilité de se plaindre seulement par un putain de numéro payant, méchamment surtaxé à 0,34 € par minute, pour aucun résultat.
Avec le numéro de téléphone surtaxé pour les joindre, je me sens doublement arnaqué ».

– « Avis sur un hébergeur web très décevant »,

– « Critique d’un hébergement web pas à la hauteur »,

– « Mon hébergeur est tout le temps en panne, mais j’ai payé un an d’avance, comment faire ? »,

– « SOS, mon hébergeur est nul ! »

– « Avis sur un hébergeur à éviter »,

– « Choix d’un bon hébergeur web »,

– « Comment rendre les coups à une société qui n’a pas fait le travail pour lequel elle a été payée »…

Etre onligé de payer un numéro de téléphone surtaxé pour avoir quelqu'un à qui parler, c'est inadmissible. C'est eux qui ont cloturé mon compte, sans ma permission, après avoir pris mon argnet. Quelle escroquerie.

C’est une question de principe. Je n’utiliserai pas de numéro surtaxé pour négocier avec ceux qui ne font pas ce pour quoi ils ont déjà pris mon argent

Au lieu de réagir sans avoir de poids, dans les limites qui ne me conviennent pas que l’on veut m’imposer, je préfère riposter ailleurs, où je ne pars pas perdant dès le départ.
Pas sur un numéro surtaxé où la conversation peut durer très longtemps, sans que j’obtienne réparation du préjudice.

Donc, sur mon terrain (pour moi, c’est le web), sans dépenser un centime en publicité, cette mauvaise aventure me permet de bien me positionner sur les pages qui parlent d’avis sur les hébergeurs et de faire très mal. Plus mal que si eux étaient obligés de m’appeler sur un numéro surtaxé.

Je connais ma manière d’écrire. Je sais que je vais diffuser cette info sur plusieurs de mes sites. Parfois j’ai des articles lus déjà plus de 1700 fois par jour quand quelqu’un de populaire, aimé et respecté met un « J’aime » sur son Facebook et me fait connaître sur son réseau.

Avec tous les mots clés que j’ai placé, je sais déjà que les moteurs de recherche vont obligatoirement m’envoyer 20 à 60 000 personnes par an, rien que sur cette page.
Donc, je sais déjà que cette page va être lue au minimum par 300 000 personnes dans les 3 années qui viennent.
Non, pas vue, mais vraiment LUE.

Donc je sais déjà qu’en n’acceptant pas qu’un inconnu rende un de mes sites indisponibles, je vais sensiblement réduire le chiffre d’affaire de cette société,
sur la pire période de crise économique, quand il y a peu de marge et trop de concurrence.

 

“Si vous avez l’impression que vous êtes trop petit pour changer quelque chose, essayez donc de dormir avec un moustique. Vous verrez lequel des deux empêche l’autre de dormir”.
Le Dalaï Lama.

 

Bon, alors, ce que dit « la loi », tssss…

On n’a pas le droit d’insulter. Traiter de merde ou de sales cons, ou d’enculés de bons à rien voleurs, c’est interdit, et heureusement. Il faut être plus évolué et constructif dans la riposte. Et même si c’est vraiment des… euh… non, je l’ai pas dit.

Si on est obligé de passer par un numéro très lourdement surtaxé pour contacter le service technique parce qu’un site ne marche jamais correctement, on n’a pas le droit de les appeler des voleurs pour ça.
Il faut attendre un jugement qui confirmerait publiquement notre opinion. Jusque là, c’est seulement des « présumés coupables de …  »

 

On n’a pas non plus le droit de diffamer, c’est à dire affirmer des choses fausses. Il faut obligatoirement avoir les preuves de ce que l’on affirme.
Par exemple avec des captures d’écran, des emails, des images, des témoignages sérieux,…

Il ne faut dire que la vérité et rien que la vérité, et c’est encore plus réducteur, uniquement la vérité que l’on peut prouver.

 

L’appel au boycott est interdit, mais dire des vérités dérangeantes ne l’est pas.
Donc, pas besoin d’appeler au boycott, il suffit de montrer les preuves et son témoignage, sans insulte ni diffamation.
Tout le monde est capable de se faire sa propre opinion et d’agir en conséquences.
Les entreprises ne manquent pas pour acheter un bien ou un service.

 

Bon, donc, comme je vous ai déjà dit plusieurs fois, une de mes méthodes pour contourner le chômage, les fermetures d’entreprises, la faillite prochaine de l’état,… est d’utiliser les nouvelles technologies maintenant qu’elles sont devenues faciles d’utilisation, pour lancer des sites web gratuits qui affichent des pubs qui me rapportent.

J’en lance jusqu’à 5 par semaine, ce qui explique que Se-Preparer-Aux-Crises.fr semble momentanément en pose. En fait, mon réseau gagne en puissance. Pour le moment j’en suis à planter mes graines.

Par exemple, depuis quelques jours, j’ai commencé à remplir http://energie-infinie.org/ ((Ce blog qui ne faisait que 1000 visiteurs par mois est maintenant supprimé))

(Regardez, là, en profitant d’une colère, je fais en plus ma pub gratuitement pour un nouveau site et je gagne du référencement dans les moteurs, dans les réseaux sociaux).
(N’hésitez pas à piquer cette idée aussi, elle marche trop bien).

L’union fait la force. Il faut communiquer.

Donc je suis à tout points de vue dans la communication où de toute manière, sur le long terme je suis plutôt gagnant d’une manière ou d’une autre, après m’être pris un mur dans les dents.
Je communique sur ce qui intéresse vraiment les gens : des solutions de ceux qui ne donnent pas de conseils « y’a ka! » mais qui ont vraiment l’expérience, pour ne pas se casser les dents.

C’est simple. Tout le monde peut le faire. On a tous des domaines où on est bon.

Et quand on ne demande rien à personne, on n’est pas perçu comme ces [Biiip] de roms qui nous agressent pour mendier à chaque feu rouge.

C’est pas grave de se planter.

C’est même bien, en fait. Quand c’est pas souvent.
Ca permet de rectifier le tir pour construire des choses toujours plus solides et plus fiables.

 

Si je voulais, là, en 15 minutes, j’aurais déjà réinstallé ma dernière sauvegarde sur un serveur russe.
Les russes n’ont pas le droit, eux, de supprimer ce qui appartient à leurs clients.

Le problème de cette solution est que, même si elle est facile et qu’elle marche, elle ne correspond pas à mes convictions profondes.
Je n’ai pas envie de me barrer de mon pays pour ne plus être censuré abusivement par des suceurs d’islamistes. Si je veux parler de mohamerde merah et de toutes les mosquées qui nous apportent tant de bonheur, je dois pouvoir le faire dans mon propre pays.
Comme tous les citoyens de mon pays doivent pouvoir le faire.
On est d’accord, non ?

Il est temps de ramener l’ordre.

Donc, dans mon cas, je me fous d’une force impressionnante d’avoir un site indisponible quelques jours ou quelques semaines, ou même définitivement, puisque je ne mets pas tous mes oeufs dans le même panier, ce n’est pas survivaliste.

Gif, image de smile jaune cerné de noir, un oeil fermé, avec un sourire en coin, sur fond blanc. Icone smyley qui rit, complice

… et donc, pour les hébergeurs, c’est la même chose. Je ne mets pas tous mes oeufs dans les mêmes paniers, et vous voyez très concrètement que j’ai raison d’appliquer cette règle de prudence.

Je change d’hébergeurs pour tous les sites.

Donc, j’en connais assez pour avoir une très bonne vision d’ensemble de tout ce qui se fait sur internet. Je vois immédiatement quand il y a un très gros problème, quand un hébergeur n’assure même pas le minimum, quand c’est une arnaque ou de l’incompétence, ou un très mauvais plan.

Donc, quand une mise à jour s’installe en 3 secondes chez tous les hébergeurs, mais qu’il faut 40 minutes, tous les matins, pour installer la mise à jour qui prend 3 secondes ailleurs, ou arriver à afficher deux pages, pour moi le coupable ne fait absolument aucun doute : c’est l’hébergeur qui est très mauvais.

J’utilise simplement le même logiciel, WordPress, partout, et les mêmes extensions presque partout, les mêmes réglages partout,…
Si partout tout marche parfaitement sauf chez un, mon opinion est faite.

Donc à vous de vous faire la votre, captures d’écran à l’appui :

Le serveur ne marchait presque jamais le matin. Des fois, une demie heure nécessaire pour afficher une seule page. Le pire hébergement que j'ai connu sur tout internet

Le 2013-10-18 à 06.48.25

 

Tout le temps en panne. Le site ne marchait jamais. Le serveur était très lent et ça ne servait à rien de leur parler.

2013-10-18 à 07.20.49. Environ 40 minutes de panne minimum, tous les matins

Un autre matin :

Le site est carrément injoignable, très mauvaise qualité de service, toujjours indisponible, panne, bug à la chaine, rupture de débit continuellement, ralentissement, absence de fiabilité, carnage, énervement, impression de parler à un mur

2013-10-27 07.00.22

Une page blanche au lieu du site, toujours injoignable, presque tous les jours, hébergeur de merde

2013-10-26, 07.14.59

2013-10-18 07.23.45

2013-10-18 07.23.45

 

2013-10-18, 06.49.29

2013-10-18, 06.49.29

Ca donne une magnifique image très professionnelle de travailler avec des pros, hein ?

A part un hébergeur dont je vous parlerai bientôt, qui surtaxe les inscriptions frauduleusement en faisant payer des frais paypal cachés et non annoncés, partout ailleurs ça se passe incroyablement bien.

Tout marche.

Les sites ne sont pas indisponibles tous les matins pendant une heure.

Il ne faut pas 20 minutes pour afficher une page qui s’affiche en 3 secondes ailleurs.

Y’a pas de clôture du site d’un claquement de doigt.
Y’a, parait-il, une loi sur la …. « confiance… tssss… dans l’économie numérique ».

 

Capture d'écran de site indisponible

2013-10-28, 20.05.33…

 

Quand il y a clairement de l’abus, dans tous les domaines, que ce soit en politique, en morale, en justice, en vente en ligne,…
je vous conseille de simplement sortir des règles inefficaces et absurdes qui ont crashée toute notre société, pour avoir du poids.

Agissez par vous-mêmes, dans les domaines où vous êtes bon.

Si vous ne savez pas bien rédiger, mais que vous savez par exemple conduire une énorme benne de fumier qui pue, qui peut être renversée devant la porte du parti socialiste pour les remercier des impôts nouveaux toutes les semaines et de la mise à mort de notre agriculture,
vous avez déjà un don que je n’ai pas. Je ne sais pas conduire de camion.

Ne croyez pas qu’il n’y a rien à faire.

Si vous décidez de bouger pour rendre les coups, il y a des milliers de façons en dehors du système.

 

Et qu’est-ce que c’est bon de rendre les coups.

Aux suivants…

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr