Archive for Economiser

Ce que vous ne pouvez pas construire avec des palettes

Je vois dans les statistiques d’arrivées que beaucoup croient pouvoir faire des cabanons, des garages, des chalets, des parquets… en planches de palettes. Alors autant vous éviter de suite de perdre votre temps : le bois de palette est trop fragile pour faire de grosses structures. Ca ne dure pas longtemps.
Moi aussi, j’ai cru à tort que je pouvais faire un poulailler, je comptais même vous faire un bel article là dessus avec plein de photos, des plans… que finalement je n’ai jamais publié.

Fabrication d'un grand poulailler

En seulement quelques mois dehors on voit que les palettes ne conviennent absolument pas aux grosses constructions, qui restent dehors.
Avec la pluie qui ramollit le bois ou le fait moisir, la morsure du soleil qui change sa couleur, la force du vent qui casse, tord ou décloute, c’est un carnage.

Heureusement que j’ai eu la chance de voir ça près de chez moi avant de fabriquer en dur mon projet de grosse clôture :

Une grande cloture en planche de boisUne belle grosse clôture en planche, tout autour d’une maison, avec du bois beaucoup plus solide que ce que je comptais utiliser.

La cloture est toute cassee

Les panneaux sont désolidarisés. Les supports cassés ou déformés.
La prise au vent est énorme.

Etageres en palettes

Le bois de palette (jetable) souffre énormément plus vite que le bois du commerce vendu pour rester dehors, au soleil, au vent…
Les planches commencent à se déformer au bout de seulement quelques mois.

Etagere a semis
J’utilise des étagères en bois de palettes, dehors, en plein air, sans protection, sur lesquelles je range mes pots vides, les sacs de terreau, et surtout les semis et les petites plantes en pots pas trop lourds.
Ca permet d’avoir plusieurs étages de cultures et de rangements sur une très petite place au sol.

Une grande surface cultivable sur plusieurs hauteurs dans un mouchoir de poche
… mais les plantes sont arrosées au moins deux fois par semaine et le bois de palette n’aime pas. Tout se déforme en quelques mois.
Sous les pots un peu lourds, il suffit de trois jours pluvieux pour que le milieu des étagères s’enfonce de 15 centimètres. Un carnage.

Ces étagères gratuites en bois de récup ont difficilement une espérance de vie d’environ deux ans, et si on n’y met pas des pots lourds.

Si vous avez une cheminée ou un poêle, il suffit de quelques coups de scie pour les transformer en bois de chauffage gratuit, donc il n’y a pas de gaspillage et ça reste globalement intéressant.

Palettes sciees pour le feu

Par contre, si vous comptiez faire un joli chalet économique, sans bois cher prévu pour être durable, c’est une super mauvaise idée.
Le vent va faire un carnage. Ainsi que la pluie, l’humidité…

Même les étagères que je renforce en doublant les planches de structure se déforment ou se déclouent partiellement en un peu plus d’un an.
C’est un massacre.

Renfort de la structure

Ce bois fragile n’est absolument pas prévu pour construire de grandes choses, à laisser en plein air. Ou alors du jetable.

Mon banc de musculation, dehors aussi, en plein air, été comme hiver sous les intempéries, est posé sur une large palette qui doit être remplacée environ tous les deux ans, sinon je passe à travers quand mon poids s’ajoute à celui des haltères.

Augmenter le nombre de clou pour la solidite de l ensemble

Donc, pour ceux qui croient pouvoir faire un parquet pour leur garage, ce n’est même pas la peine d’y penser.
Il faudrait croiser deux ou trois épaisseurs de planches.

Et c’est un bois qui ne dure pas, donc si le plancher est dehors, il faudrait traiter toutes les épaisseurs et du coup financièrement ce n’est pas une bonne opération.
Donc pour un plancher dehors, considérez là aussi que c’est de la construction jetable, qui dure quelques années.

Stock de planches gratuites en palettes recyclees

A propos de traitement, je repense à une belle connerie que j’ai faite quand j’ai commencé à construire un poulailler.

Traitement du bois… ou plutôt, le problème est qu’il était déjà bien avancé, avant que je ne le traite.

Plutôt que d’avoir des surfaces plates, faciles à manipuler, retourner, pour étaler le produit confortablement au pinceau partout, j’avais déjà renforcé la structure, avec des planches pour empêcher que les pattes des cocottes ne traversent, avec des couches écartées destinées à accueillir un isolant, puisque un hiver ici la température est descendue à -26 pendant 4 jours. Le sol a même tellement gelé en profondeur que la canalisation d’arrivée d’eau est restée bouchée presque deux semaines.
Donc, j’ai pensé qu’une structure avec deux parois, une couche d’isolant, c’était ce qu’il fallait faire.

… et passer le produit dans une structure déjà enchevêtrée, ça a été long, laborieux, pas confortable, et un vrai travail complètement dégueulasse, avec plein de zones non couvertes, pas du tout protégées des infiltrations de déjections de poules.

Bref, le prochain poulailler que j’essaie de monter sera un petit modèle, à un seul niveau, et je traiterai confortablement les panneaux posés sur une table, avant de les assembler.

Planches de palettes demontees posees sur une table de jardin en bois de recup gratuitLes petites structures semblent très bien résister quelques années. On peut facilement faire des jardinières, un composteur, des petites barrières simples et ajourées,
une niche de chien.
Même une cabane pour les gosses. Mais en dimension gros jouet.

Il ne faut rien faire de grand, de « pour adulte », si ça doit rester dehors.
Il ne faut vraiment pas perdre de temps à construire un chalet ou un garage avec du mauvais bois de palettes jetables.
Ou peut être pour réduire le coût global de construction en se servant des palettes pour les parois intérieures, mais surtout pas dehors.

C’est vrai qu’on peut faire des objets magnifiques, confortables, durables, avec des palettes, mais à condition qu’ils soient gardés à l’intérieur, au sec, comme n’importe quel meuble.
Ca sera le sujet d’un prochain article.
A suivre…

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • palissade palette (9)
  • portail en palette (9)
  • garage en palette (6)
  • poulailler fait maison en palette (5)
  • je bricole avec des palette en bois (5)
  • table avec des chute de bois (5)
  • cloture jardin en palette (4)
  • fabriquer un portail avec des palettes de bois (4)
  • traiter palette pour extérieur (4)
  • étagère garage bois palette (4)

Interdiction de se chauffer au bois : encore une mauvaise loi de trop

Le 1er janvier 2015, les familles françaises de 435 communes d’Ile-de-France (liste ici) n’auront plus le droit de se chauffer au bois.
Il faudra utiliser l’énergie électrique nucléaire ultrapolluante, ou le gaz, avec des augmentations de tarif considérables depuis les privatisations « pour faire des économies », et des factures rétroactives surfacturant les sommes déjà payées, comme l’année dernière.

Cette décision absurde, ignoble, malhonnête et particulièrement merdique, d’un gouvernement maintenant totalement illégitime élu grâce à un système électoral truqué et qui ne représente plus qu’un français sur 10 en faisant vomir les 9 autres,
ne sera probablement pas du tout respectée par une population qui n’en peut plus.

Surtout que les arguments employés pour qu’une poignée de voleurs obligent des millions de français à payer plus les sociétés privatisées, sont particulièrement frauduleux.
Soi-disant c’est pour lutter contre les particules fines, qui sont un réel problème de santé.

Sauf que 44% des particules fines viennent des véhicules
et seulement 4% du chauffage au bois.

C’est donc clairement encore une escroquerie des nuisibles politiques pour voler le plus de français possible.

 

Et soit dit en passant, la pollution est encore et toujours un problème dû à la lâcheté politique qui n’ose pas s’opposer à l’invasion très massive de nuisibles étrangers.
Des millions de fatmas au cul trop fertile qui pondent sans arrêt 8 futurs djihadistes, ça crée des surconsommations énergétiques considérables et une pollution monstrueuse.
Les saloperies de bidonvilles roms où les câbles « trouvés par terre » sont brûlés à l’air libre pour récupérer le cuivre, ça ne pollue pas, ça, peut être ?

Simplement les roms n’ont pas de salaire, pas de compte en banque, ne peuvent pas être saisis, donc c’est encore et toujours les moutons français de souche qui se font tondre pour payer pour toutes les conneries et les mauvaises dépenses de ce gouvernement de merde qui ne fait que nous nuire.

Moi je me chauffe au bois de palettes, jetées le soir par les magasins autour de chez moi.

Chutes et miettes pour se chauffer

J’en profite même pour récupérer des planches de bois gratuit pour construire sans rien dépenser une grande partie de ce qu’il me faut.

Bois de palette, gratuitPlanches de pin gratuites

C’est gratuit

Je ne dépense pas un centime de taxe pour le salaire de thevenoue, de cahuzac, d’hollande, de valls, de tobira (qui n’est pas un singe, juste une NOIRE très laide).
Je me chauffe sans verser un centime de TVA pour toutes les guerres de françois hollande,
J’allume ma cheminée sans donner de l’argent pas mérité à l’europe,
ça ne sert pas à loger les roms, ni soigner gratuitement les étrangers qui n’ont jamais cotisé un centime en France…

Celui qui voudra m’interdire de me chauffer au bois en subira les conséquences sur ses biens personnels et sur sa qualité de vie.
Bin oui. je lui ferai grosso modo ce qu’il veut me faire.
(Mais moi je ne suis pas trop paperasse).

Toutes ces putains de soi-disant lois, ces milliers de textes frauduleux, abusifs, déconnectés des réalités, ces menaces, ces interdictions de liberté d’expression, ces injustices d’état, où la solution pour tout et de toujours payer toujours plus pour le résultat contraire, ça devient un enfer.

Qu’ils aillent purement et simplement se faire foutre.

Je ne leur reconnais pas d’autorité sur ma vie.

Tiens, je vais profiter que le soleil brille encore un peu pour couper gratuitement mon bois pour la semaine…

Je vais m’amuser à jouer au travailleur manuel – guerrier viking, avec ma hache.
C’est fou ce que ça peut être utile une hache, dans des mains expérimentées…

Cagette a recycler

Démontage rapide en 2 coups de hache

Et pof, une lame de palette enlevée sans casse, en deux coups.

Les bons à rien qui passent leur vie à nuire aux autres, le cul dans leur fauteuil, dans leur bureau de fonction chauffé par les impôts des français, ne doivent pas savoir à quel point il est facile d’améliorer sa vie gratuitement avec quelques coups de hache.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • chauffer a la palette (4)
  • chauffer avec des palette de bois au quebec (1)
  • interdiction chauffage au bois (1)
  • interdiction du chauffage au bois (1)
  • intterdiction du chauffage au bois (1)
  • loi sur linterdiction de chauffer au bois (1)
  • On ne peut plus se chauffer (1)

Les combines de la grande distribution

Cette vidéo d’une petite heure est un des meilleurs-pires documents pour avoir en un clin d’oeil une bonne idée générale des vraies causes de la flambée des prix.

… Mais ce ne sont pas les seules raisons. Il faut aussi tenir compte des charges et impôts tellement délirants que les prix de vente finaux sont obligatoirement très élevés pour une très faible marge, et sans oublier la flambée des cours mondiaux sur la nourriture, les matières premières…

Ce reportage ne parle que de la grande distribution mais il va intéresser pratiquement tout le monde.
Nous sommes tous des consommateurs. Du bébé à l’hospice, quelque soit notre âge ou notre situation, nous sommes tous concernés par les pratiques frauduleuses entrainant une gigantesque hausse des prix.

Cette vidéo est aussi un document exceptionnel pour ceux qui veulent actuellement créer leur entreprise, leur usine, en reprendre une en faillite, devenir leur propre employeur,…
Vous verrez pourquoi à l’heure actuelle vous devez vous intéresser aux marchés parallèles, aux circuits courts, aux ventes directes…

Quelques extraits édifiants :

Des emballages affichant des promotions en grosses lettres rouges, jaunes, et couleurs fluos, mais dont le prix est 35% plus cher que les mêmes produits, de la même marque, mais sans l’affichage des promotions.
L’emballage ne tient pas compte du jour réel du début des promotions, ce qui arrange bien les affaires des commerces ;

Vous verrez que les bons de réductions sont détournés à 90% par les commerçants et ne profitent donc pratiquement pas aux consommateurs. Bien au contraire. Les industriels étant obligés de répercuter ces pratiques sur les prix ;
Vous verrez la combine du délotage. C’est à dire mettre un coup de cuter sur la feuille de plastique qui contient trois produits dont un gratuit, pour vendre les trois.
Un produit à vendre en plus, qui n’a rien coûté au magasin.
50% de vente de plus, sur le dos des fabricants, et donc encore et toujours des consommateurs ;

Vous verrez tous les frais exigés par les grandes enseignes pour mettre en rayon des produits.
La grande distribution ne prend aucun risque. Les rayons sont en fait en quelque sorte « loués » de façon dissimulée. Et les meilleures places des magasins sont plus chères.

Des services coûteux sont exigés aux fabricants, sous peine de ne plus les vendre, donc de faire chuter leur chiffre d’affaire de 20% du jour au lendemain.
Le paiement de droits d’entrées, toutes les rétro-commissions, les salaires payés injustement par d’autres, et même pour mettre en rayon les produits de leurs concurrents sans bien sûr en être informé.

Vous verrez les ententes illicites des grands groupes sur un prix de vente conseillé (obligatoire),

Vous verrez comment les naïfs qui ont créé leur petit commerce en rejoignant une centrale d’achat et un réseau de franchise se sont fait ARNAQUER.
Un réseau de franchise est sensé permettre à tous les membres de mutualiser les commandes, les achats, les investissements, pour faire baisser les coûts.
Quand vous vous apercevez que votre centrale d’achat vous vend beaucoup plus cher que les petits commerçants autour, on peut parler de fraude ou d’incompétence hallucinante des dirigeants, ou… même de complot.
Avoir fait couler les petits commerces pour prendre leur place. Puis quand il n’y a quasiment plus de concurrence, imposer ses prix à toute la population qui n’a plus le choix.

Un tiers des raisons de la flambée des prix sont exposées dans cette vidéo.

Le vrai rendement des énergies propres

Ceux qui vendent du pétrole, du gaz, du charbon, des centrales nucléaires dangereuses de plusieurs milliards qui ne fonctionnent même pas, comme l’EPR,
ces gens qui possèdent aussi les médias ne veulent pas que vous sachiez.

Soi-disant le rendement énergétique serait très faible, comparé aux énergies polluantes.

De la manière dont je vois les choses, le rendement réel est +100%.

Bin oui.
C’est évident.
Puisqu’au départ vous n’avez rien.
Vous n’y mettez pas de combustible, pas de matière première.

Regardez. Une démonstration :
Par exemple, imaginez un très beau paysage.
Au hasard, une plage.
Imaginez que vous regardez les filles qui marchent sur la plage,
leur poitrine gonflée par le désir de vivre, quand elles se déshabillent et font semblant d’être sages.
Le vent qui les décoiffe, et les sourires fugaces. Vous regardez les vagues qui jouent avec leur corps,
le soleil sur leur peau qui joue à cache-cache…

Vous imaginez bien ?

Et bien tout ça, c’est de l’énergie. Partout.

Du soleil, de la chaleur, du vent, de l’eau agitée créant une éternelle colossale force marémotrice, de la gravité qui maintient tout au sol, du moindre petit grain de sable aux beaux gros seins lourds des filles qui marchent sur la plage,
Tout ça c’est de l’énergie, partout !

Et pas de la petite énergie, avec une autonomie pourrie, comme une pile au lithium à 6,40 euros qui dure 1 heure 15 puis sera jeté en empoisonnant 2000 litres d’eau. C’est de l’énergie inusable.
Des forces qui existent depuis le début de l’univers et qui fonctionneront toujours jusqu’à la fin des temps. Et certainement même encore après.

Tout ça, c’est plein de règles physiques surpuissantes. Elles sont tellement évidentes que c’est justement le problème, on ne les remarque plus. On ne voit pas à quel point elles sont magiques et que la nature est bien faite.
Elle nous donne tout ce dont on a besoin. Tout autour de nous est vie et énergie.

Donc à la base, pas de matière première. Pas de combustible à acheter.
Si vous avez le moyen de canaliser ces énergies, même si le rendement de vos appareils est faible, par rapport au rien du départ, c’est +100%.

Ensuite, si vous faites intelligemment les choses, vous pouvez récupérer l’énergie perdue par les autres appareils, qui eux consomment, et que vous utilisez de toute façon.

Par exemple, ajouter une turbine à vapeur dans un système qui produit énormément de chaleur pour son activité. Dans une centrale nucléaire, dans une usine de traitement de la canne à sucre, dans des systèmes d’incinération, dans une fonderie,…
Au lieu de laisser se perdre la vapeur, elle peut être transformée en un mouvement mécanique ou en énergie électrique.

Si au départ vous n’investissez pas une somme délirante, la rentabilité apparait très vite.

Par exemple j’ai un ami qui a ajouté derrière sa cheminée quelques canalisations d’eau qui traversent les murs pour aller dans les deux chambres de ses enfants et la sienne.
La cheminée du salon suffit maintenant pour tout chauffer, alors qu’avant son bricolage, les vieux murs épais empêchaient la chaleur de passer. Maintenant presque tout l’hiver il économise la consommation de 3 chauffages électriques.

Vous pouvez donc réutiliser une partie de ce qui se gaspille pour augmenter différemment l’efficacité. L’air chaud qui partait dans le conduit d’évacuation devient de l’eau chaude qui chauffe la maison.
Mais pas seulement…

Toujours pour quelques dizaines d’euros de simples tuyaux, avec une vitre et quelques matériaux de récupération, vous pouvez fabriquer un panneau solaire thermique pour avoir de l’eau chaude, du chauffage, chaque fois que le soleil brille.
La température de l’eau d’un petit bricolage vite fait de ce genre, varie entre 70 et 250° selon la qualité des matériaux et des formes et volumes de montage.

Vous n’êtes pas obligé de passer par une conversion électrique à chaque fois.

Nos ancêtres vivaient très bien (voir mieux pour beaucoup de choses, même), sans avoir à payer tous les mois un abonnement électrique pour avoir du 220 volts, sur un réseau énorme, hors de prix, qui gaspille de l’énergie rien que par la résistance des câbles longs de dizaines de kilomètres pour apporter l’électricité fabriquée dans d’autres pays.

Selon vos besoins, une petite éolienne en boite de conserve, sur un vieux ventilateur de pc, peut largement suffire pour recharger la veille batterie qui traine dans le garage, qui sert pour un peu de lumière quelques heures de temps en temps et un peu de musique.

Si vous avez un cours d’eau à proximité, une turbine hydraulique fait la même chose que l’éolien.
Ou même toujours sans passer par un générateur électrique, juste avec un axe décentré, une courroie ou quelques roues dentées, vous pouvez par exemple pomper l’eau de la rivière pour alimenter votre chasse d’eau.

Il existe souvent plusieurs manières d’avoir un résultat à peu près équivalent, avec des rendements légèrement différents, pour toujours la même source d’énergie.

Par exemple, selon le débit du cours d’eau, il peut être plus intéressant de remplacer la pompe par un bélier hydraulique, qui transportera aussi de l’eau vers une hauteur sans aucune source d’énergie nécessaire. Le poids de l’eau qui coule suffit.

Et le rendement pourrait vous étonner.
Regardez par exemple cette pompe bélier, fabriquée à partir d’un extincteur recyclé.
4 litres par minute :

La page d’où vient cette image vaut vraiment le coup d’oeil. C’est un travail superbe :
http://aventure-installation.blogspot.fr/search/label/Fabrication%20b%C3%A9lier%20hydraulique

 

Il existe beaucoup d’autres systèmes de pompage. Par exemple par la force d’aspiration d’une cuve d’air simplement laissée à chauffer au soleil.

D’une manière *générale* (il y a des exceptions dont on va parler très bientôt) on peut dire que l’on n’obtient vraiment pas le même rendement, la même vitesse, la même efficacité rapide qu’avec des machines à pétrole ou qui se branchent sur une prise de 220 volts.

… Mais si vous n’êtes pas dans l’urgence, pour vider une cave pendant une inondation, pour empêcher le niveau de monter trop haut et de détruire vos biens, mais juste pour remplir tranquillement votre cuve au fond du jardin, sans prise électrique ni laisser trainer dehors un appareil coûteux qu’on peut vous voler,
le bric à brac facile à faire en énergie libre, mérite qu’on s’y attarde un moment.

L’énergie libre n’est pas qu’une question d’eau qui se déplace, d’eau chaude, de vapeur, d’électricité, de solaire, de vent, de force d’une chute ou d’une rivière.
Il existe des dizaines de machines exploitants des principes et des règles naturelles différentes :

– la température de l’air,
– la force des marées,
– les moteurs à aimants permanents,
– des générateurs d’hydrogène et d’oxygène à partir d’eau ordinaire,

Selon vos besoins, vos habitudes, la place dont vous disposez, les notions scientifiques que vous possédez, vous allez plutôt vous sentir à l’aise avec des réactions chimiques, ou des turbines, ou des canalisations, ou des aimants, ou du feu, ou…

Jetez simplement un oeil dans les vidéos sur youtube, ou dans google. Il existe des milliers de prototypes. Les gens partagent leurs idées.

Je fais partie de ces dingues.
Et j’adore ça.

Savoir qu’on travaille à chercher des solutions non polluantes pour en finir avec le pétrole, le plomb dans l’essence qui rend des millions de personnes malades, la pollution du charbon,… que si on met au point quelque chose qui marche, et qui ne coûte pas grand chose à produire, on va permettre à 7 milliards de personnes dans le monde d’avoir accès à de l’énergie pratiquement illimitée, pour pomper de l’eau, pour s’éclairer, pour mieux vivre,
c’est vraiment sympa, agréable, moral.
C’est très épanouissant comme activité.

A une époque où tout le monde fait la gueule et déprime de plus en plus, mettre un petit coup de main vers la bonne direction me donne souvent un petit sourire en coin, et même parfois des lèvres étirées jusqu’aux oreilles, qui font mal à force de sourire aussi fort.

 

Ca ne se limite pas à bricoler une éolienne en boite de conserves pour pomper de l’eau.
Ou refroidir sa chambre, ou sa voiture quand le soleil cogne trop fort.
Ca ne se limite pas non plus à réduire sa facture de chauffage, ou de gaz pour la cuisine en utilisant des fours solaires ;

Vous pouvez même en faire votre activité professionnelle, alors que le chômage augmente.

 

Si vous avez une idée révolutionnaire vous pouvez déposer un brevet, qui vous rapportera sans rien faire.

Ou vous pouvez prendre les meilleures idées déjà en partage libre sur internet pour mettre au point vos propres machines et les vendre.
Vous pouvez commercialiser seulement des pièces détachées pour construire facilement vos machines.

Les débouchés sont énormes.

Personnellement pour le moment, en plus d’une mini pépinière qui est un échec complet à cause de la très mauvaise météo de cette année, de plusieurs sites web, d’ebooks en préparation, je passe aussi du temps à préparer le lancement d’une activité commerciale en rapport direct avec les énergies libres. J’ai le sentiment que ça va être un excellent plan dans pas longtemps.

Pour le moment, je me contente de proposer à la vente les produits et livres des autres, dans ma boutique, en touchant jusqu’à 5% de commission.
Vous pouvez vous inspirer de l’idée, mais il faut l’améliorer. Je n’ai pas encore vendu un seul livre sur le sujet. Donc, là pour le moment, ce que je fais n’est pas bon.

 

Je place tranquillement mes graines. Je prépare pour plus tard.

Tant qu’on n’aura pas viré ce gouvernement de nuisibles et fait en sorte que la création d’entreprise et le travail ne soient plus sanctionnés, que l’état ne nous vole plus presque tout (donc ce n’est vraiment pas pour cette année), je ne créerai pas une usine de montage en France, pour mes propres moteurs.
A priori ça devrait créer un wagon d’emplois, vu la quantité de compétences nécessaires. (Recherche et développement, fabrication, emballage, expédition, comptabilité, commerce,…)

Mais pour le moment, avec des charges totalement délirantes qui augmentent constamment, alors que la valeur réelle de la monnaie fond, il ne faut surtout pas créer d’emploi en France, on serait presque sûr de faire faillite.

Mais si vous allez dans cette voie, donc construire vos machines pas seulement pour vos besoins énergétiques mais éventuellement aussi dans un but commercial,
je rajoute encore quelques conseils très importants pour bien commencer :

Vous pouvez en faire votre activité, SI vous êtes passionné par le sujet.

Il y a tellement de choses à savoir, que si vous vous lancez la dedans, il vaut mieux être passionné.
Par exemple, sur les trois dernières années, j’ai vu plus de 700 prototypes de moteurs magnétiques ou surnuméraires à aimants. Sur le tas, il n’y en a que 6 qui marchent.

Apprendre à comprendre pourquoi ils ne marchent pas ne vient pas tout seul du jour au lendemain. Il y a énooooooooooooooormément de choses à savoir.

Grâce aux gens qui partagent leurs échecs, nous pouvons tous avancer plus vite vers la fabrication de vrais moteurs propres et performants.

Un échec sur une roue à eau sensée être perpétuelle peut vous apprendre des principes physiques utiles même sur des mécanismes sans aucun liquide.
Chaque fois que vous comprenez pourquoi ça ne marche pas, vous faites un grand pas.

 

Ensuite, le prix de vos machines ou de vos pièces doit être faible.
L’investissement doit être très rapidement rentable. Ca permettra au plus grand nombre de s’équiper avec vos appareils. Les pauvres qui pourront fabriquer à bas prix vos machines, comme ceux aisés qui pourront vous acheter directement des moteurs prêts à fonctionner.

Plus il y aura de moteurs propres sur la planète, mieux le monde entier se portera.

C’est une activité où même en ne voyant que votre intérêt, vous améliorez la vie de tous.

 

Ne pensez pas qu’à un modèle à bas coût en plastique moche.
Eventuellement pensez aussi à un modèle en acier brillant, avec du bois ciré, et un socle noir.
Pas le genre d’appareil qu’on planque à la cave, mais que les élites branchées exposent fièrement dans leur bureau, dans leur salon,…

Pensez aux gens différents de vous avant de commencer à investir au risque de vous planter.
Qui va acheter ?
Homme, femme, ado, sénior, actif, casanier, nomade, pro, perso,…
Posez vous les bonnes questions avant de faire des frais.
Pour qui, pour quoi, comment, combien, forte marge ou pas, etc…

Tout a un coût à prévoir.

 

Presque toutes les bonnes idées ont déjà été creusées.
Maintenant, c’est de l’amélioration. Du mélange d’idées, pour créer quelque chose d’innovant.

Vous pouvez par exemple mélanger plusieurs principes pour optimiser le rendement. Feu, vapeur, électricité, force motrice de l’eau qui condense et redescend en entrainant une deuxième turbine,…
En mettant en chaînes plusieurs idées, vous récupérez ce qui se perd, pour améliorer encore le rendement global de votre machine.

Quelques watts produits 24h/24 peuvent être stockés dans une batterie pour faire fonctionner des appareils trop puissants pour les brancher directement au moteur.

 

Complexifier le système en enchainant plusieurs mécanismes complémentaires et différents,
mélanger les énergies, c’est bien, MAIS :
Essayez de simplifier au maximum tout ce que vous pouvez.

Moins il y a de pièces, moins c’est cher à fabriquer.

Si vous vendez 500 machines en économisant 4 euros sur chacune, l’économie n’est pas négligeable, pour une pièce en moins, ou avec moins de matière première, ou des matériaux plus courants et abordables.
Moins il y a pièces, de frictions, de forces, de mouvements parasites, de surpoids, moins il y aura d’usure et de risques de pannes, donc de surcoût de fonctionnement.
Donc dès le départ, moins de clients mécontents qui vont faire une mauvaise publicité et détruire votre entreprise qui commence à peine.

Le mécanisme parfait est atteint quand vous ne pouvez plus rien enlever.

 

Entourez vous de personnes très compétentes.
De préférences des profs de science, ou des artisans avec de longues années d’expérience, ou des ingénieurs, des techniciens de centrales hydroélectriques,…

Et ne sous estimez pas vos idées.

Si vous créez une dynamique, vous êtes le boss.
Vous guidez, vous dirigez l’orchestre. Même si vos collègues sont plus compétents que vous, ils n’ont pas eu l’idée de s’y mettre avant que vous leur mettiez vos prototypes en mains.

Croyez en vous.

Par exemple, Troy Reed ne savait pas, contrairement à toutes les grosses têtes autour de lui, que l’on ne peut pas faire de mouvement perpétuel, qu’on ne peut pas faire d’énergie à partir de rien, une évidence enseignée par les profs de science.
Du coup, il a travaillé sur des idées nouvelles, des « hérésies » scientifiques, et maintenant il se promène dans une voiture qui n’a pas besoin d’essence, qui fonctionne juste avec des aimants puissants qui canalisent le champ magnétique terrestre.

Si vous vous sentez à l’étroit dans les règles des autres, imposez les vôtres.
Ce monde ne marche pas de toute façon. Il agonise. Nous n’avons plus grand chose à perdre à tout changer.

Vos nouvelles idées seront peut être celles qui rendront les gens heureux.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

J’aime regarder les filles qui marchent sur la plage.
Les hanches qui balancent et les sourires fugaces,
Je regarde les vagues qui jouent avec leur corps.

J’aime.

J’aime regarder les filles qui marchent sur la plage,
Quand elles se déhabillent et font semblant d’être sages,
Leurs yeux qui se demandent mais quel est ce garçon ?

J’aime regarder les filles qui marchent sur la plage
Leur ventre qui se colle sur le sable chaud,
Le vent qui les décoiffe et les sourires fugaces.

J’aime regarder les filles qui marchent sur la plage

Je regarde les vagues qui jouent avec leur corps…

Recherches populaires vers cette page :

  • belier hydraulique (25)
  • pompe bélier (21)
  • bélier hydraulique a vendre (15)
  • pompe bélier a vendre (13)
  • machine de fabrication de glacon carbonique (10)
  • pompe a belier (5)
  • pompe eau extincteur (2)
  • vente belier hydraulique a vendre (2)
  • plan belier hydraulique (2)
  • construire un belier hydraulique (1)