Brutalité policière

Passage à tabac par la police politique française

Après une arrestation arbitraire par la police politique de valls, le jeune Marc, 14 ans est menotté et roué de coups au sol, puis un policier en civil « de type maghrébin » lui frappe la tête contre un arbre jusqu’à l’assommer à moitié…

http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-un-lyceen-de-14-ans-accuse-la-police-de-l-avoir-roue-de-coups-05-06-2013-1676611_23.php

Déjà une centaine de plaintes ont été déposées pour « arrestations ou détentions arbitraires » ou « brutalité policière »… et ce n’est que le commencement.

 Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *