Bientôt la famine pour tous…

L’effondrement complet du système mondialiste et financier s’accélère.
La chute vertigineuse du prix du pétrole a des conséquences que vous ne soupçonniez pas pour des centaines de millions de personnes de culture occidentale.
La famine en Afrique, on est habitué à voir les photos, ou même à voir des clips de groupes de chanteurs qui pleurnichent pour lever des fonds. Ca fait partie du paysage du bizness audiovisuel.
Par contre vous ne savez peut être pas qu’après presque 6 ans de crise profonde en Grèce, même ceux qui faisaient partie de la classe aisée souffrent de la faim depuis déjà plus de deux ans.
Quand il n’y a plus d’argent, quand un travail d’esclave 16 heures par jour 6 jours sur 7 rapporte 450 euros, est-ce que vous croyez que les grecs (et nous bientôt) peuvent acheter quelques grammes de bons fruits et légumes frais ?

Tenez, un exemple dramatique sur le site de Charles Sannat :

« Préparez-vous à payer un chou-fleur 8 euros… ! » L’édito de Charles SANNAT

Nous n’exportons pas de pétrole mais toutes nos industries et entreprises sont sinistrées. Les faillites s’accélèrent. Les agriculteurs sont financièrement moribonds et la météo hors normes va les achever dans l’année.

 

… oups, j’oubliais : une région sur deux n’a plus les moyens de payer les aides sociales en France.

Vous croyez que vous allez pouvoir acheter des chou-fleurs à 7 euros ?

Bon, heureusement que vous êtes sur mon blog et que je creuse la question depuis déjà un gros paquet d’années.
Vous voyez dans la colonne de navigation, là ==>
la rubrique « Potager d’autosuffisance », un condensé qui va droit à l’essentiel sur tout ce que j’ai longuement appris. Ce qui marche bien, ce qui ne marche pas…

Je rajoute qu’il faut être presque en bonne santé pour pouvoir s’occuper correctement d’un potager, même un tout petit.
Si comme moi il vous arrive d’être cloué au lit trois semaines, les plantes meurent de soif, ce qui fout en l’air des mois de pousse. Il vaut mieux vous entourer un peu, soit de votre famille, soit de voisins.

Quand tout le système financier qui agonise ne pourra plus être sauvé, en ayant un potager, vous aurez un peu de nourriture. Même si les cours flambent ou que les banques en faillite sont bloquées plusieurs semaines, comme ça s’est déjà vu en Grèce.

Ce qui sort de terre n’a pas de compteur de machine.
C’est la possibilité d’avoir sans trace comptable du cash ou de quoi troquer. Un blocage de compte n’est pas la fin de tout.
Partout dans le monde, quelque soit la nature de la crise (guerre, famine, sécheresse, effondrement financier…) parmi ceux qui s’en sortent le mieux il y a toujours ceux qui savent faire pousser de la nourriture.

Franchement, c’est très facile.

Regardez-là, pour une promenade au bord des routes, où je prélève 4 petites boutures sur les plus beaux arbres que je rencontre, là je me retrouve pour moins de deux heures de travail tout cumulé, avec encore plus de 140 nouvelles boutures de figuiers, amandiers, oliviers…

Bouturage massif

Tout gratuit.

Les rares chou-fleurs qui ont survécu à la sèchéresse de l’année dernière ne sont pas appétissants, mais ils restent en terre pour récupérer des graines, de plantes qui ont survécu à deux canicules dans un été. Ca va être des graines particulièrement coriaces.

Sinon, j’ai aussi déjà semé il y a une semaine les graines achetées en jardinerie pour presque rien, pour faire des chou-fleurs presque gratuits pour la fin de l’année, le printemps suivant.
J’ai aussi commencé à semer en intérieur déjà trois variétés de tomates, des piments, des fleurs qui attirent les pollinisateurs, des plantes aromatiques et médicinales…

Vous avez vu le prix délirant de la coriandre fraiche vendu au rayon froid sous sachet des supermarchés ?
Ici au coin de ma rue c’est 1,45 les 4 brins minuscules.

L’étiquette indique 4 additifs inconnus commençant par E puis un chiffre. Quand je vois ces inscriptions malhonnêtes le plus souvent je repose le produit et je passe mon chemin.

Les fruits et légumes « frais » enduits de conservateurs ou arrosées de radiations nucléaires pour tuer les germes sont en plus une catastrophe pour l’environnement. Rien que le rinçage c’est des litres d’eau potable gaspillée, empoisonnée au chlore, en plus de tous les pesticides arrosés pendant la pousse.

En ce moment (même si je prends énormément de retard à cause de ma mauvaise santé) je finis un projet pour installer des distributeurs automatiques de bio et malbouffe juste à côté de chez moi, à quelques dizaines de mètres de la superette qui vend de la coriandre en sachet à 1,45 euros les 4 brins.

A votre avis, quand l’effondrement va être totalement installé ici aussi comme en Grèce, est-ce que quand je vendrais des magnifiques tomates du jardin (pas seulement le mien mais aussi ceux des voisins que j’aime), jamais traitées aux produits chimiques, à quelques dizaines de centimes, quand les magasins vendront des putains de chou-fleurs traités à 8 euros,
est-ce que je vais vendre, encaisser, faire travailler les miens et mes proches, quand tout sera sinistré ?

En plus avec un distributeur les clients payent en cash avant de retirer la marchandise, 24h/24 sans contrainte d’ouverture.
Quand les banques vont nous faire le coup de bloquer « légalement » les comptes ici aussi, j’aurai du cash.

Quand j’aurai enfin lancé mes premières machines je vous ferai un article qui va droit à l’essentiel sur ce qu’il faut savoir. Ca doit faire déjà presque 5 ans que je creuse le sujet, je commence à savoir des choses étonnantes auxquelles vous ne penseriez pas avant d’avoir rencontré les problèmes.
Ca sera pour un prochain article, il faudra revenir.
Il y a déjà deux articles sur le site qui parlent des distributeurs automatiques, si vous voulez commencer à vous mettre dans le bain.
Vu comme tout à empiré dans tous les domaines, ces machines sont redevenues un bon plan.

Allez hop, je vais semer deux autres variétés de tomates et des oignons.
Je déteste les oignons mais mes parents les adorent.
Je préfère qu’ils en mangent qui n’ont jamais été arrosés de 50 produits chimiques différents…

Et vous, vous plantez quelque chose cette année ?

Vous devriez…

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

Recherches populaires vers cette page :

  • la famine bientot en france (1)
  • nasa seisme 23 janv 2016 (1)
  • plante qui attirent l\argent (1)

14 comments

  1. OTOOSAN dit :

    Le figuier, c’est une bonne idée, ça produit beaucoup, c’est pas malade, et ça se conserve au max, par contre faut de l’eau en sous sol pour être au top. J’en ai planté de plusieurs variétés par bouture sauvage et chaque années : bocaux de confiture ! Les miens crêvent de soif (terrain argileux sans eau) et sont irrigués par le drain de fosse septique ! Ils produisent quand même !

    « Et vous, vous plantez quelque chose cette année ? », oui une centaine d’arbres (ça chiffre vite !), dont certains chez mon voisin qui possède un terrain à l’abandon et où je plante des boutures d’un peu tout de temps en temps. Accessoirement j’ai (fait) planter (discrètement) des chênes d’Aix en provence dans le CONNEMARA où les arbres ont pratiquement disparu !
    Dans l’ idée survivaliste je travaille actuellement les dew ponds, condenseurs de rosée, vous devriez vous y interesser !

  2. Dupic dit :

    Vous voulez dire la famine pour les un ou deux milliards qui survivront dans le temps des 2 soleils ? Lire :
    http://www.bengarneau.com/2016/01/la-sainte-vierge-marie-annonce-l-arrivee-de-nibiru.html

    • Alexandre dit :

      Je pensais à plus court terme, ici, en France, à cause de l’effondrement économique très fortement possible pour cette année.

      … mais c’est vrai qu’il y a aussi ce problème d’activité solaire très anormale, qui démolit le climat partout sur la planète. Aux états unis d’Amérique la saison froide sans cyclone, c’est terminé, et c’est comme ça partout.

      Il n’y a pas que le climat, mais l’activité électromagnétique qui entraine des échouages massifs d’animaux marins et des morts subites de milliers d’individus terrestres ou volants de centaines de races d’animaux différentes.
      Ca devient sérieusement inquiétant.

      Au sujet des « deux soleils », je suis tombé sur un site internet en anglais qui compile des centaines et des centaines de photographies du soleil avec des lueurs anormales autour.
      Comme justement j’ai été photographe et que je connais un peu la lumière, j’avais d’abord pensé qu’il s’agissait simplement de réfraction de la lumière du soleil sur la (les) lentille(s) des objectifs… mais je commence à douter.
      Si un astre arrive près de notre système solaire, il y a une manière pour qu’il soit invisible et indétectable. Il vient de derrière le soleil, et donc est caché par l’intensité lumineuse du soleil.

      Le gars qui rédigeait semblait persuadé que les chemtrails seraient une dissimulation de la vérité. Le changement de teinte de l’atmosphère rend inutile les filtres photo qui permettraient de voir arriver la catastrophe.
      Je ne suis pas d’accord avec son explication. Pour moi les chemtrails sont une arme pour ramener l’espèce humaine à un nombre qui n’entrainera pas la mort de toute notre planète.
      … mais l’idée que l’approche d’un astre invisible (nibiru ou planète x) soit cachée par la brillance du soleil me donne à réfléchir.
      Je ne peux pas juger seulement sur les photos existantes faites par je ne sais pas qui. Il faut que je vérifie par moi-même avec un télescope et des filtres.

  3. Massard dit :

    Bah oui justement, d’ici peu je devrai me lancer (YOUPI !). Cela faisait de nombreuses années que j’étais en réflexion, et j’ai fini par décider de changer de mode de vie. Après avoir longtemps vécu entre Antibes et Cannes (oui, je sais, ça fait toujours très prétentieux), depuis 6 ans j’habite dans la CUB (communauté urbaine de Bordeaux), où la diversité envahissante ne cesse de grossir. A tel point que je suis arrivé à saturation de croiser de plus en plus de fatmas voilées et de clampins basanés, sans compter leur marmaille grouillante (futurs gibiers de potence). Ces suppôts du djihad ont même leur station de radio FM. Comme je suis très pessimiste sur la situation du pays et que je pense qu’au stade où nous en sommes arrivés, elle ne pourra jamais évoluer en mieux, que j’en ai marre de la pollution urbaine (exemple : l’eau qui sort de mes robinets est jaunâtre et a un goût dégueulasse), que j’en ai marre de la connerie humaine en général, j’ai décidé de m’isoler des nuisibles et par là même de changer de mode de vie, disais-je, et donc de changer de région. J’ai choisi d’aller habiter dans un hameau, situé dans un coin où la plus proche mosquée se situe à un jour de chameau. J’ai réduit mon train de vie depuis plus d’un an. Ancien motard, j’ai revendu ma dernière moto en 2014. Toutefois, j’ai gardé l’habitude de sortir avec un sac à dos et j’apprécie énormément de pouvoir faire mes courses avec, sans que la paranoïa ambiante ou la suspicion de vol consécutive aux rapines à répétition de la diversité envahissante et irrespectueuse, ne pousse les employés à me demander de l’ouvrir à la caisse. Retrouver une certaine douceur de vivre et une relative quiétude ne seront pas pour me déplaire. Bien au contraire. Je me suis même renseigné sur l’adresse du plus proche stand de tir, pour pouvoir faire l’acquisition d'(au moins) une pétoire et les munitions qui vont avec.
    Après plusieurs années de recherches, de prises de contacts, de visites et revisites et de réflexion, j’ai décidé d’acheter (avec mes modestes économies) une maison ancienne, avec une grange et un jardin non attenant d’environ 300 m2. Il y a même moyen d’empiéter sur le jardin avoisinant (le proprio n’est plus de ce monde). Dans cette maison il y a une cheminée qui me permettra de me chauffer au bois (j’étudie les différentes possibilités, pour déterminer le moyen le plus efficace) et surtout elle a la particularité de posséder un ancien puits d’eau à l’intérieur (sous une dalle). Donc, perspective d’eau gratuite pour alimenter le lave-linge et les toilettes. Toujours ça en moins à payer aux magouilleurs qui versent des pots de vins aux maires. De plus, dans le coin, il y a la possibilité d’acheter sa viande (non halal) directement chez les éleveurs. Voire peut-être même sans taxe sur la valeur ajoutée, à condition de payer en espèces, avec des billets dont les numéros ne se suivent pas.
    Donc, oui, Alexandre, tes conseils vont m’être utiles et m’éviter de perdre du temps, car je compte bien me lancer dans la culture. Déjà pour manger plus sain. Ensuite pour consommer des produits qui ont du goût. Parce qu’il n’y a plus moyen de trouver une seule tomate qui ait un semblant de goût. Et surtout pour faire des économies et m’assurer un début d’autosuffisance.

    • nonom dit :

      Il existe encore des coins en France sans envahisseurs ? Dis, nous tout, on vient s’y installer 🙂

      • OTOOSAN dit :

        Non, justement le principe de l’action commencée, c’est d’assurer la présence de migrants jusque dans le plus petit village, ce qui est possible dans la mesure où ils sont bénéficiaires d’allocations diverses leur permettant un niveau de vie sans commune mesure avec leur pays d’origine et surtout de vivre partout sans avoir nécessairement besoin de travailler…Je viens d’apprendre que la polygamie était officiellement reconnue en Grande Bretagne (vu sur un site web, j’ai pas encore vérifié, est ce un « principe républicain ? »), c’est moins discret que chez nous, ça va permettre une sorte d’occupation du pays à marche forcée !

      • Massard dit :

        Salut nonom
        J’ai pas mal bougé dans ma vie. Je suis même allé jusqu’en Afrique (sous l’uniforme de l’armée). Et, même si je ne connais pas la France comme ma poche et qu’il y a des régions qui ne m’ont jamais attirées, j’ai suffisamment de mémoire pour me souvenir des endroits où je suis passé et à mon ressenti d’alors. Si bien que dans ma quête d’un futur « chez moi », j’ai tenu compte de certains critères qui me sont propres. Au fur et à mesure de mes recherches qui ont duré plusieurs années, je me suis davantage intéressé aux régions où j’envisageais de m’établir.
        Les statistiques de 2009 (source GéoPopulation), sur la densité de population au kilomètre carré (km2) pour la métropole, font ressortir que les régions les moins peuplées de France sont :
        – la Corse (35 habitants au km2)
        – le Limousin (44 habitants au km2)
        – l’Auvergne (ex-aequo avec la Bourgogne avec 53 habitants au km2)

        Et comme je n’envisageais pas d’aller habiter sur une ile, ni dans une région où le coût de la vie et les prix de l’immobilier sont délirants, j’ai choisi une solution raisonnable pour mes finances.
        Dans un premier temps, j’avais envisagé l’Auvergne (3ème ex-aequo dans le classement avec 53 habitants au km2), région où les prix de l’immobilier ancien sont attractifs (du côté paternel, je suis descendant de montagnards).
        Puis, j’ai failli me décider à acheter un bien en Charente Limousine. A chacun de mes déplacements, je m’immergeais au sein de la population, pour prendre un peu la température, et je faisais des achats pour constater les différences de prix dans l’alimentaire).

        Finalement, l’occasion faisant le larron, j’ai jeté mon dévolu sur un coin situé approximativement à 250 km de l’endroit où je vis actuellement. C’est la cambrousse. Pas de mosquée, pas de synagogue à proximité. Un hameau (il n’y a même pas d’église). Il n’y a pas de présence de petits gris (extra-terrestres originaires de la planète Maghreb) dans le secteur.
        J’ai choisi d’aller vivre loin du stress citadin, des méfaits liés à la présence de la diversité malfaisante (la liste serait longue) et je vais me préparer pour affronter les prochains événements qui s’annoncent.
        J’ai de l’expérience dans la rénovation d’habitat. Ce qui n’est pas négligeable lorsqu’on achète de l’ancien. Faire soi-même permet de limiter les frais.
        D’autre part, ancien très bon tireur, j’envisage d’acquérir un Mosin nagant 91.30 cal 7.62×54. Fusil indestructible et rustique, mais d’une remarquable précision (catégorie C, vente sur présentation d’un permis de chasse ou d’une licence de tir et d’une copie de la carte d’identité).
        Ensuite, advienne que pourra. Ma progéniture, qui vit loin de moi, saura où se replier, si le contexte passe au rouge.

        • nonom dit :

          Massard, bien profites bien de ta « nouvelle » vie !

          Il y a effectivement encore des endroits où il fait bon vivre en France, malheureusement je ne sais pas si cela va durer.
          J’ai été surpris, et pas vraiment agréablement, de retrouver une population maghrébine dans des coins pourtant isolés de France lors de séjours dans les Cévennes, dans les Landes ou encore dans les Vosges. Le problème est qu’il y a des CAF partout aujourd’hui 🙂

          Moi, je cherche toujours, le village dans lequel vivrait de paisibles gaulois en phase et solidaires qui font bloc contre l’envahisseur.

          Mais dans l’immédiat je cherche à quitter la ville où je vis et où le vivre ensemble devient de plus en plus compliqué. Je veux avant tout protéger les miens et je sais que si cela n’est pas facile pour moi aujourd’hui, cela sera presque invivable pour mes enfants dans 20 ou 30 ans. Quasiment 1 français sur 2 sera d’origine Africaine et de confession amour et paix.

          Attristé par l’avenir qui nous attend, c’est paradoxale, mais je suis curieux de voir ce que va devenir mon pays, que je ne considérerai probablement alors plus comme le mien.

  4. Germain dit :

    Tomates, poivrons, piments sous serre chauffée ou chez soi. Légumineuses (pois, fèves…), oignons, ails ou échalotes, pommes de terre, topinambours (très bon rendement violet de Rennes), planter petits fruits rouges, arbres à racines nus. Tout cela à faire dès maintenant. Même si vous n’avez pas de jardin, faites des carrés de jardin avec des palettes sur votre balcon. Pas très difficile et gratos. Tout faire pour arriver à avoir des légumes toute l’année pour atteindre l’autonomie alimentaire.
    Pour l’élevage de lapins ou de poules, c’est plus contraignants. Mais pas impossible. Des solutions existent.

    • OTOOSAN dit :

      Je vous conseillerais plutot crocodile, cabaï, kangourou, autruche, je rigole pas : Dans l’ Ouest de la France : Grippe aviaire arrêt des élevage de volailles, lapins : myxomatose toujours d’actualité ! A ce propos je vous rappelle, si vous ne le savez pas, que cette dernière maladie a été « créée » volontairement par l’homme (même Pasteur avait travaillé la question de l’élimination des lapins)…donc on est pas arrivé !

  5. sanzanicroche dit :

    , l invasion DES CREVARDS annonce la famine qui s en vient : !

    ce qu il faut comprendre en fait c est « ÉMEUTE ANTI FRANÇAISE / une bande d étrangers en situation irrégulière « sans papiers »ultra agressifs qui ne payeront jamais d impôts cornaquée par l EXTREME GAUCHE s en prend a une famille française »avec papiers » qui paye ses impôts plein pot  » , l homme essaye de protéger sa famille et ses biens il brandit un fusil dont on dira plus tard qu il était en plastique (mais çà on le lira a la dernière page en tout petits caractères) :

    https://www.youtube.com/watch?v=Pc1G_pa1-c8

    • pierrre dit :

      désolé , mais c est pas forcément de l anti-français comme vous dites ! a la base ces gens la , soit vous etes plus forts , ils le savent , se tiennent tranquille , soit vous etes faibles , et ils vous encu…. la vie dans tout les sens du terme possible ! le français abreuvé de confort , de certitude , n est pas devenu un faible , un lache ? j ai mon avis sur la question , mais je vous laisse TOUS repondre

      • nonom dit :

        Oui, j’avais déjà vu cette vidéo. Encore une fois, ce que je ne comprends pas, et ce qui me fait vraiment pester, c’est que le voisinage n’intervienne pas pour foutre une raclé à ces migrants sans éducation et ses putains de gauchisasses. Il faut mettre sa peur de côté et agir ensemble, faire bloc, unis contre l’ennemi. Alexandre l’a déjà dit à plusieurs reprises et c’est une triste réalité, nous sommes abandonnés par nos dirigeants, nous devons nous unir.

        • pierrre dit :

          nonon , salut les dirigeants ont leur chie dans leur gueule ! tu crois quoi ? j arrive pas a vous comprendre , non sérieux il y a un truc qui m echappe , je sais plus quoi penser de vous ! c est quand meme fort , on t attaque , reaction tu te défends , non ? et vous parlez de dirigeant , de pouvoir politique , de flic ! oh sur les fetes foraines de françe ça fait 20 ans qu on est obligés de se defendre nous , notre clientele , notre materiel , 20 ans les gars ! reveillez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *