Archive for Alexandre

Faire pousser ses légumes bio sans jardin

Ville, petits appartement, manque de place

En ville, les logements ressemblent à des cages à lapins. Plusieurs étages d’appartements plus ou moins vieux, parfois avec un minuscule balcon.
Certains ont la chance d’avoir une toute petite terrasse, ou un très petit bout de jardin.

En cas de problème très grave (mouvements sociaux avec grèves interminables, guerre civile, IEM,…) il saute aux yeux que l’on n’a pas du tout la place pour faire pousser de la nourriture.

Ceux qui vivent dans les villes, sans avoir beaucoup d’argent vont souffrir plus que les autres.

Quand on a assez de terre pour faire pousser soi-même, les fruits et légumes coûtent entre 50 et 700 fois moins chers, selon les espèces. Vu l’aggravation de la crise économique, avec l’effondrement de l’Euro qui s’annonce, faire pousser sa nourriture est une solution pour s’en sortir mieux que les autres.

Ville, petits appartement, manque de place

Vue d'une façade d'immeuble et de la taille des balcons

Normalement sur un balcon standard, il n’y a la place que pour faire pousser quelques plantes. 35 centimètres entre chaque salade, ça permet de faire pousser 15 salades par balcon…

Autant dire, rien.

Normalement…

… Je me suis dit qu’il y avait peut être un moyen pour faire pousser quand même.

J’ai déjà vécu plusieurs années dans des appartement trop petits. Ca devenait supportable et même agréable, quand il y avait plein d’étagères ajoutées. Ca libérait énormément de place en rangeant tout contre les murs, en occupant de très petites surfaces au sol.

Quand on regarde de loin un immeuble, en fait, c’est une solution pour entasser plein de surfaces vivables sur la place d’une seule surface vivable.

Il fallait que je teste pour savoir si on pouvait faire pousser de la nourriture sans place au sol…

Ta daaaaa !!!!

Ca marche !

Ces petites étagères en métal m’ont coutées chacune à peine 14,50 euros à la bricaillerie du bas de la rue. Elles sont presque aussi grandes que moi, durent dehors sous la pluie au moins dix ans. Sur une surface au sol où je n’aurais pu planter que 3 ou 4 salades en pleine terre, j’ai calculé que je pouvais en mettre 30 par étage.

Je pensais à faire une rotation en plantant toutes les deux semaines plusieurs variétés de salades, puis mettre sur l’étagère du haut, en plein soleil les plus grandes salades, pour les laisser finir de pousser en prenant toute la place dont elles ont besoin.

Bon. Je me suis planté. 150 salades sur une seule étagère, dans des petits pots (ici, des bouteilles en plastique), c’est trop. Les salades n’ont vraiment pas atteint la taille qu’elles auraient du avoir.
Je suis en train de retester avec des pots plus larges. Les salades ont déjà un meilleur aspect. Apparemment elles grossissent rapidement seulement si elles ont de la place autour. Je comprends mieux pourquoi il faut les écarter de 35 centimètres.

Du coup, au lieu d’en mettre 30 par étagères, je retente avec seulement 9 salades maxi par étagère. Je n’ai pas encore assez de recul sur l’expérience, mais ça semble déjà beaucoup mieux pousser.

 

Sur l’étagère du haut, dans de toutes petites boites de conserve de pâté pour chien, j’ai planté une trentaine de graines de haricots.

J’ai remarqué dans ma première tentative pour faire pousser des haricots en pot, que la plante prenait très peu de place. Il fallait que je teste avec de très petits pots.
Le premier essai a poussé étonnement vite, et a donné des haricots en moins de 2 mois.
Le plant de cette photo a 8 jours. Il est déjà plus grand que ma main.

Les haricots semblent être des légumes intéressants pour les petites surfaces.

Les bouteilles carrées, coupées sur toute leur hauteur contiennent des radis de 18 jours.

Le goût est incroyable en comparaison avec ce qu’on trouve dans les magasins.

Et la récolte se fait à peine trois semaines après avoir semé, c’est trop rapide, trop bien !

Sur deux ou trois étagères, par rotation, on peut avoir une production permanente.
Il existe aussi des variétés qui poussent l’hiver.

 

Certains balcons sont tellements petits qu'il faut faire des choix pour le remplir : une grande table ou un potager

A priori mes tests sont très prometteurs.

Je pense que sur une petite surface on peut faire pousser de quoi améliorer sensiblement l’ordinaire d’une petite famille qui n’a pas trop d’argent, ou qui veut manger de la bonne nourriture bio, ou les deux.
A la place d’une grande table, il suffit de mettre plein d’étagères.

Une petite terrasse comme celle-ci pourrait donner un très beau rendement :

Certaines variétés de légumes n’ont pas besoin de beaucoup de lumière. Elles devraient se plaire à l’intérieur, dans une pièce. En plus à température constante. Par contre, dans ce cas, je crains que l’humidité pose un problème de champignons, de moisissure sur le papier peint autour.
Peut être qu’en arrosant très peu, sans détremper la terre, on peut obtenir un bon petit rendement à l’intérieur sans inconvénient.

Comme je ne crois que ce que je vois, il faut que je teste aussi. 😉

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

  




 

Recherches populaires vers cette page :

  • cultiver en appartement (17)
  • se préparer à léffondrement économique (15)
  • faire pousser salade interieur (14)
  • legume a faire pousser en appartement (14)
  • cultiver ses légumes en appartement (14)
  • comment faire pour faire pousser des plantes dans un apartement (11)
  • faire poser melon sur balcon (10)
  • cultiver des légumes en appartement (10)
  • faire pousser legumes interieur (10)
  • Faire pousser de la nourriture au plafond et sur les murs | Se- (10)

Valeur supposée de vos biens et valeur réelle

Les « actifs toxiques » sont des biens que l’on ne peut plus revendre.
Ca n’est pas réservé aux banques, aux grandes entreprises multinationales. Les particuliers et les ménages possèdent aussi de très nombreuses choses qui peuvent bientôt devenir un très mauvais investissement.

Par exemple, une grosse collection de bandes dessinées.

 Alors que 21% des français sont déjà à découvert tous les mois, que beaucoup vont à peine mieux, il ne faut pas trop trainer pour s’en séparer.

 

Cette crise est partie pour durer de nombreuses années. Tout s’effondre, tout le monde devient pauvre. Les outils de productions sont délocalisés, les entrepreneurs sont démotivés par la pression des taxes, l’insécurité…
Rien ne laisse supposer que ça va pouvoir aller mieux avant longtemps.

Je dirais même que, vu que beaucoup de choses sont épuisées ou en sous production maintenant sur la planète (pétrole, nourriture,…), que la population augmente constamment, que la pollution diminue les ressources disponibles et leur renouvellement, rien ne va plus s’améliorer.

 

Je vous suggère de ne pas garder vos choses inutiles.

En cas de pauvreté, de pénuries, de manque d’argent, votre belle collection ne vaudra plus que le prix du papier pour se chauffer.

Je pense que vous avez moins d’un an pour vous débarrasser des choses inutiles.

Personnellement, si j’en tire les deux tiers de la côte actuelle, je pense que c’est déjà une bonne opération.
Plus tard, ça ne rapportera plus rien.

Ou pas avant un grand nombre d’années, que la situation se stabilise, SI elle se stabilise, ce qui semble très peu probable. La pauvreté s’accompagne de tellement d’autres nuisances : criminalité, vols, cambriolages, violence, émeutes ethniques, incendies, difficulté à payer les soins médicaux, pénuries de médicaments, baisse de l’espérance de vie, déménagements,…

Transformer dès maintenant ses biens inutiles en argent pour acheter des biens utiles, est une chose que je recommande de faire sans trainer.

 

Abandonner ses rêves d'enfant...

Du cash utile au lieu de fonds qui dorment

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 

Protéger ses données informatique d’une IEM

En cas d’impulsion électromagnétique, l’air devient conducteur et se charge d’un courant qui détruit les composants électriques en une fraction de seconde, sur des distances pouvant couvrir un continent.

Donc l’idée la plus simple pour protéger ses appareils de stockage : disques durs externes, clés usb, est de les entreposer dans une boite totalement hermétique.

 

En temps normal, en dehors du cas extrême d’une impulsion, une cage de Faraday est la meilleure chose pour isoler des champs magnétiques. C’est simplement une boite en métal, ou juste un cadre, un grillage, de la taille de ce qu’on veut protéger, relié à la terre.

Plus d’infos là : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cage_de_Faraday

Une bonne couche de matériaux isolant à l’intérieur de la boite serait très judicieux.

Donc en fait, protéger ses appareils indispensables peut coûter extrêmement peu :

Une boite en métal un peu plus grande que ce qu’on veut protéger,
De quoi faire un joint étanche,
Une épaisseur de matériau isolant,
Une vieille prise électrique sur lequel on ne branchera que la terre.

Si je voulais protéger un ordinateur portable, j’achèterais une cantine en métal, sur laquelle j’ajouterais un large joint de caoutchouc autours du couvercle.
Et je mettrais l’ordinateur dedans systématiquement avant de dormir, au lieu de le laisser trainer n’importe où.

En ce moment je n’utilise plus de portable, juste des ordinateurs de bureau et un iphone, et j’ai rapidement eu une mauvaise surprise : une coupure totale d’électricité de tout le quartier pendant plus de 4 heures.
On ne peut pas travailler avec des ordinateurs de bureau quand il y a une panne de courant.

Heureusement que ça n’a duré que 4 heures.

J’ai compris la leçon. Malgré tout le mal que je pense des portables (*) il m’en faut un, ne serait-ce qu’en dépannage.

(*) Les portables sont épouvantablement fragiles. Leur espérance de vie est très courte. C’est cher à remplacer, à réparer. Il faut commander des pièces faites sur mesure pour chaque modèle. Autant dire qu’en cas d’IEM à l’échelle du pays, on peut les jeter directement.

Alors qu’en théorie, les PC de bureaux eux, ne craignent même pas la fin du monde par impulsion électromagnétique parce qu’ils sont en théorie protégés par le boitier en métal qui joue le rôle de cage de Faraday, relié à la terre, en théorie.
mouais.

Puis sans fin du monde, la foudre en fait griller des milliers souvent,

MAIS presque tous se réparent en quelques minutes. Presque n’importe quelle pièce va dans n’importe quel autre ordinateurs du même age. On peut les remettre en route immédiatement sans dépenser un sous en mélangeant deux épaves.
Les pièces ne manqueront jamais.

En ce moment j’essaie de ne rien dépenser, pour voir comment ça se passe lorsqu’on manque de ressources. Je cherche des solutions qui ne coûtent rien, ou quasiment.
Mais, quand c’est professionnel, il ne faut surtout pas dépendre d’un seul ordinateur qui peut tomber en panne, être volé, brûler dans un incendie, être détruit par une inondation,…
Il y a des économies qu’on ne peut pas faire sur ses outils de travail.

 

… bon, donc, mes besoins étaient de protéger mes données.

C’est une grande quantité de très petits fichiers toutes les semaines. Des dizaines d’heures de rédaction, de recherches et de notes, à ne pas perdre. Puis tous mes mots de passe, les documents administratifs dont j’ai fait une sauvegarde, etc…
Donc en fonction de mes besoins personnels, un simple disque dur USB est très largement suffisant.

Il trainait dans un placard plusieurs vieilles boites en métal (biscuits, thé, chocolats,…) pour le cas où « un jour ça pourrait servir », bin tiens, justement !…

Une m’a intéressé immédiatement : un petite boite à café.
La taille idéale pour deux disques durs, même trois, mais surtout, il y a un joint hermétique déjà tout prêt, pour garder l’arôme du café.
Parfait !

Les disques durs n’ont pas tous un revêtement en plastique. Certains sont en métal, donc conducteurs. Il me faut donc mettre un revêtement isolant dans la boite.
Des morceaux de cartons ondulés aurait largement fait l’affaire, mais il me restait dans le garage quelques petites chutes de matelas en mousse d’un bricolage précédent.

Ca rajoute une très bonne protection antichoc. Les disques durs sont extrêmement fragiles. J’en ai cassé un qui est tombé de moins de 20 centimètres de hauteur.

Boite étanche et garnie de mousse, résistante aux impulsions électromagnétiques et aux petits chocs

Donc, quelques minutes pour rassembler tout, quelques traits de feutre, des coups de ciseaux, des petits bouts de scotch double face, et c’est déjà prêt.

Je n’ai pas besoin de relier la boite à la prise de terre car je vis au rez de chaussée, sans cave. Mon sol n’est ni du plancher ni de la moquette isolante mais du carrelage. Je peux laisser la boite simplement posée au sol sous le bureau. Ce qui en plus m’évite les risques de chutes.

Tout est de la récup gratuite sauf les petits bouts de scotch double face, mais ça ne doit représenter que quelques centimes. Je m’en sors très bien.
Je suis super content de moi.

 

Bon…

Je sais.

Les plus paranos vont me dire : « Mais en cas d’impulsion électromagnétique il n’y aura plus aucun ordinateur qui fonctionne, plus de réseau de communications, plus d’internet. Tu ne pourras plus travailler de toute façon ! »

C’est vrai.

Mais ça ne durera pas éternellement.

Quand internet refonctionnera, moi je n’aurais pas perdu une seule donnée.

Et toi ?

tu la mets où ta sauvegarde de données auxquelles tu tiens ?

mais déjà, est-ce qu’au moins tu as une sauvegarde ?

 Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 




 

Recherches populaires vers cette page :

  • construire une balancelle en bois (31)
  • construire une jardinière en bois (15)
  • protection IEM (14)
  • boite de faraday (10)
  • construire une cage de faraday (6)
  • cage de faraday théorie (3)
  • fabriquer un support tablette contre les ondes magnetiques (2)
  • impulsion électromagnétique maison (2)
  • comment faire une cage de faraday (2)
  • protection des données informatiques pour la voiture (2)

Savez-vous ce qu’est une IEM (Impulsion Electro Magnétique) ?

C’est la pire des catastrophes possibles sur un pays civilisé, moderne, dépendant de la technologie pour tout, tout, tout.
La fin du monde connu en 1/10ème de seconde.

La cause peut être une bombe puissante explosant à quelques kilomètres du sol, pour cause de terrorisme ou de guerre. Cela agirait sur tout un continent.

L’autre cause possible et une éruption solaire hors norme. Et justement, cette année, le soleil est dans la période la plus agitée de son cycle.
Ca empire de semaine en semaine. Regardez là.

 

Voilà à quoi s’attendre :

(Tout ce qui suit est malheureusement sous-estimé, puisque tout s’effondrerait, dans des proportions inimaginables)
En une fraction de seconde, presque tous les appareils contenant de l’électronique grillent instantanément OU sont perturbés OU ne fonctionnent plus car les autres appareils dont ils dépendent sont hors service.
C’est à dire,

  • plus d’électricité,
  • plus de communications,
  • plus d’informations,
  • plus de contacts possibles avec les services d’urgence,
  • plus de véhicules en état de marche,
  • les avions tombent et tuent des gens, détruisent des villes, des usines,
  • les pompiers ne peuvent que regarder de loin ce qui brûle,
  • les bateaux dérivent, les trains sont immobiles,
  • l’eau n’est plus désinfectée et les gens tombent malades quelques jours plus tard,
  • le matériel médical ne fonctionne plus,
  • de plus en plus de gens meurent,
  • toute la nourriture stockée au froid est bonne à jeter en quelques jours,
  • plus aucun transport possible pour réapprovisionner les villes, ceux qui n’ont pas de stocks commencent à souffrir de la faim,
  • le système bancaire ne fonctionne plus, les commerces ne fonctionnent plus,
  • toute la réalité s’effondre.
  • la police est totalement dépassée et impuissante.
  • les bandes font régner la terreur, le pillage, le viol, le meurtre.
  • les gens sans médicaments, sans assistance électronique meurent,
  • les villes qui dépendent d’un pompage électrique pour l’approvisionnement en eau sont à sec,
  • les poubelles s’entassent par montagnes dans les rues, l’odeur de l’air devient irrespirable, les rats, les parasites, les maladies se répandent à toute vitesse,
  • Comme dans toutes les villes du monde où énormément de monde meure très vite, on creuse des fosses communes dans tous les espaces verts des villes, dans les stades,

 

Les survivalistes ont des solutions à tous ces problèmes. Je vous apprendrai avec ce blog, si on en a le temps. :-p

Mais ce que très peu de personnes savent, c’est qu’une impulsion très forte tue AUSSI ce qui est vivant. C’est juste une question d’intensité.

… personnellement je choisis d’ignorer totalement ce dernier point. Puisque c’est une chose sur laquelle on ne peut rien faire, pour laquelle il n’existe aucune solution humaine, autant ne pas se gâcher la vie avec des idées noires et sans remèdes.

On va donc se concentrer sur ce qu’on peut préparer pour ne pas souffrir.

A suivre…

 

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • bombe iem (3)
  • creer onde iem artisanal (1)
  • impulsion électromagnétiques definition (1)
  • qu est ce que l impulsion electromagnetique (1)
  • quest-ce que impulsion électromagnétique (1)
  • une iem (1)