Archive for avril 2013

Citation, Jean Monnet, Quand un problème est insoluble…

« Que fait-on quand un problème est insoluble ? On change le problème. »

Jean Monnet.

L’enfer fiscal français : le vrai coût de l’état…

L’état vous vole plus bien plus de 80% de tout ce que vous gagnez, que vous soyez riche ou pauvre, imposable ou pas.

Quand votre employeur vous verse 100 euros, avec les charges salariales et toutes les cotisations obligatoires, il a sorti le double.

Poum!, -50% de ce que vous avez gagné, vous ne le voyez même pas. Déjà, c’est très fort.

Puis tout ce que vous achetez, TOUT ce que vous achetez,

Tout ce que vous louez,
Tout ce que vous dépensez, chaque fois que vous sortez de l’argent de votre poche, quelque soit l’usage, vous payez de la TVA,
des charges sociales sur le salaire des vendeurs, des fabricants, des services, de tous les professionnels qui font partie de la chaîne de consommation.
Pour tous ceux qui sont intervenu dans la chaine de production, vente, 50% de cotisations salariales.
Tous les sous-produits, toutes les fournitures, tous les intermédiaires ont déjà répercutés leurs propres coûts.

Re-Poum !, sur tout ce que vous achetez, consommez.

Donc environ déjà – 80 % de tout tout tout ce que vous gagnez part dans les poches percées de l’état, pour renflouer par milliards l’europe, les banques en faillite dans d’autres pays, la dette française frauduleuse qu’on ne devrait pas payer,
la préférence immigrée en tout, sur le logement, les aides sociales, les soins médicaux gratuits pour les étrangers, quand pour vous c’est payant, et que vous devez en plus avoir une mutuelle personnelle, boum, re-taxes…

Vous avez une voiture ?

Hop, carburant, 83 % de taxes directement.
Puis une assurance, obligatoire, donc TVA, charges salariales, sociales…

Certaines pompes à essence ne font que 30 euros de marge PAR MOIS sur le carburant, qui n’est qu’un produit d’appel pour espérer vendre des choses en boutique.
Les très nombreuses heures passées à travailler par les pompistes sont offertes à l’état, pour que l’argent coule à flot depuis vos poches.

Après, on rajoute les PV automatisés par radars automatiques,
Les policiers qui passent le matin très tôt à 5h43 dans votre rue pour vous coller un pv pour stationnement gênant parce que votre parechoc dépasse de presque 20 centimètres sur le passage piéton, si si, ça arrive,

Etylotests obligatoires pour tout le monde, taxe déguisée, cotisations salariales…

Vous fumez ?

Boum, presque tout le prix de chaque cigarette va a l’état.

Là pareil, les buralistes ne touchent pratiquement rien. L’état prend tout, augmente le prix constamment, encourage les achats frauduleux, la vente sous le manteau, les achats à l’étranger. Les bureaux de tabacs ferment par milliers.

Vous êtes imposable ? Houlààààà…

Sur l’argent que l’état vous a généreusement laissé l’année dernière, vous repayez des taxes directement.

Vous ne vivez pas sous un pont, sous un carton ?
Vous êtes propriétaire ou locataire, vous vivez quelque part : taxe foncière ou taxe d’habitation.
Vous vivez dans un camping à l’année parce que vous n’avez pas un rond pour avoir un vrai toit sur la tête ?
Hop, une taxe de séjour.

Vous avez une caravane ou un camping car ? … une taxe sur les résidences mobiles.

Vous avez une télé ? Taxe.

Vous jetez des ordures. Taxe.
Si vous ne jetez pas d’ordures mais vos voisins si, vous payez comme tout le monde.

Un petit loto de temps en temps ?
L’état prend encore presque tout, sur toutes les mises.

Si malheureusement vous avez gagné et que vous n’avez pas tout dépensé dans l’année, ni fui à l’étranger comme tous les riches, l’état vous imposera sur tout ce que vous possédez l’année suivante…

Un bière, taxe.

Un coca, taxe.

Un litre de lait, qui ne rapporte rien aux producteurs, qui vendent presque à perte, taxes taxes taxes taxes, prélèvements, charges sociales, salariales, carburant pour produire et livrer, TVA,…

On vous casse une vitrine, on pille votre commerce ?
Taxe sur tout ce que vous devez remplacer, sur le salaire du vitrier, de la TVA sur le verre, sur l’installation de la vidéo surveillance, sur l’abonnement à une société de télésurveillance, des charges sociales sur les employés des sociétés de sécurité…
Plus c’est l’enfer dans votre vie, votre quartier, plus ça rapporte à l’état mafia de vous essorer, pour que vous fassiez par vous-même en dépensant ce qu’il est sensé faire : vous garantir la sécurité.

Si vous n’en pouvez plus et que vous vous barrez à la campagne, taxe sur le carburant, sur le salaire des déménageurs,
sur le payage d’autoroute, sur les assurances obligatoires pour transporter le piano, etc…

Impôts directs,
Impôts indirects,
Héritage,

Tout tout tout tout tout coûte. L’état prend quelques pourcentages pour absolument tout tout tout tout tout ce que vous faites,
à chaque moment de votre vie, de la naissance à la mort, et même après, tout fait rentrer de l’argent dans les poches percées de l’état.

C’est qu’il en faut des milliards pour entretenir les privilèges délirants des élus, même quand ils font tout le contraire de ce qu’ils avaient promis pendant les campagnes électorales.

Pratiquement tout l’argent qui circule dans le pays va plus ou moins directement, à chaque étape, à chaque intermédiaire, engraisser le mammouth qui nous vole tout.

En multipliant par des centaines de prélèvements sur chaque acte, chaque objet, chaque évènement,
en utilisant de très petits taux, ou même des taux délirants comme sur l’essence, le tabac, le jeu,
vous ne voyez pas le montant global réel de la supercherie.

L’état nous prend quasiment tout.

Et on voit le remerciement qu’on en a maintenant.

Charlton Heston dans le film Ben Hur, attaché à la rame d'une galère romaine, fouetté pour avancer plus vite.

S’il existe des paradis fiscaux, utilisés par 9 riches sur 10 ce n’est pas pour rien.

La France est un enfer fiscal.

 

Au lieu de travailler toujours plus, pour pouvoir vous payer difficilement quelques tomates pas mûres pleines de pesticides avec le peu d’argent qu’il vous reste,
toujours moins d’argent tous les mois,
d’être dans le cercle vicieux du Tout par l’argent,
vous pouvez choisir de faire pousser vos kilos de tomates chez vous pour 2 centimes de graines et de terreau, puis ça pousse tout seul pendant toute la belle saison.

9 fois moins de travail pour le même résultat.
C’est à dire la part de l’état que vous n’avez pas à verser, quand il n’y a pas de circulation d’argent.

 

Si  vous faites les choses intelligemment, en sortant du cycle tout argent, chaque fois que c’est possible, vous allez augmenter très sensiblement votre confort de vie.

Tout le travail que vous n’avez pas besoin de fournir pour acheter des tomates en été, c’est du temps, de l’énergie, que vous pouvez utiliser pour vous assurer d’avoir des tomates en hiver.
Vous pouvez comme tout le monde acheter dans les magasins des tomates oranges pas mures, couvertes de pesticides, livrés en avions, bateaux, camions, depuis l’étranger ;
ou vous pouvez consommer pendant les quelques mois d’hiver le surplus de votre production d’été soigneusement conservée.
Presque gratuitement déguster des sauces, et des tomates séchées à l’huile d’olive vendues 36 euros le kilos en promotion dans les magasins alors que ça ne vous à couté que 40 centimes, des légumes congelés ou sous vide, en bocaux, au vinaigre,…

 

Le problème est le cycle de l’argent.

Il faut impérativement un minimum d’argent. Mais pas pour tout, tout le temps, pour chaque chose.

Chaque fois qu’il vous est possible de zapper l’argent, de ne pas dépenser pour obtenir ce que vous voulez, ce qu’il vous faut,
Vous améliorez votre confort de vie,
Vous travaillez moins pour avoir beaucoup plus.

Votre temps et votre énergie servent à vous-même, votre famille, vos amis, vos loisirs…
Vous donnez ce que vous possédez, gagnez, produisez, à qui vous voulez.
Vous choisissez, vous, d’être généreux ou pas, et de ne pas entretenir les racailles des cités ou en cols blancs.

 

Cet état va bientôt s’effondrer. Il est déjà en faillite.

L’actualité est toujours plus sinistre. Les prévisions de décroissance et de récession s’amplifient. Le chômage explose.
L’état fournit de moins en moins de services. Il ne fait plus sa part mais exige de vous toujours plus.
Ceux qui vous volent, augmentent vos impôts, ne réduisent pas leurs énormes salaires, leurs enveloppes secrètes d’indemnités non-imposables.
Regardez la grande gueule mélenchon. L’absentéisme a été mesuré au parlement européen. C’est un des champions. Pour chaque 100 jours de travail payés, il n’est pas allé à 33, carrément.
Ne pas faire ce pourquoi en s’en met plein les poches, ça s’appelle du vol ou de l’escroquerie, non ?
Oups… non… c’est autorisé chez les parlementaires. Je n’ai rien dit. C’est très bien.
Qu’ils continuent de diriger l’europe comme ça, c’est très très très très bien.
S’il n’y a pas de chauffeur à son poste quand la roue va tourner, ils vont avoir un bel accident et on sera débarrassés d’eux plus vite.

 

A vous de repenser maintenant vos priorités pour vous mettre à l’abri de l’effondrement qui s’annonce.
Ce qui vous est essentiel, il faut pouvoir vous le procurer avant que l’état cesse les paiements comme dans les autres pays d’europe les plus touchés.
Grèce, Espagne, Portugal, Italie, Chypre,…

Tout ce qui se passe de moche là-bas arrive ici deux à quatre ans après.

Les mêmes causes, les mêmes recettes pourries, donnent les mêmes effets partout.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • le vrai enfaire (11)
  • comment voler l\etat (1)
  • une galère (1)

Citation, Saint Exupéry, Si tu veux construire un bateau…

« Si tu veux construire un bateau, ne rassemble pas tes hommes et femmes pour leur donner des ordres, pour expliquer chaque détail, pour leur dire où trouver chaque chose… Si tu veux construire un bateau, fais naître dans le cœur de tes hommes et femmes le désir de la mer. »

Antoine de Saint-Exupéry.

Mer bleu, beau temps, vacances de rêve, cadre paradisiaque

 

Recherches populaires vers cette page :

  • si tu veux apprendre citation (34)
  • si tu veux construire un bateau ne rassemble pas tes hommes et femmes pour leur donner des ordres pour expliquer chaque détail pour leur dire où trouver chaque chose si tu veux construire un bateau fais naître dans le cœur de tes hommes et femmes le désir (11)
  • si tu veux construire un bateau ne rassemble pas tes hommes et femmes pour leur donner des ordres (2)
  • si tu veux construire un bateau saint-exupéry (1)
  • Si tu veux construire un bateau ne rassemble pas tes hommes et tes femmes pour leur donner des ordres pour expliquer chaque détail pour leur dire où trouver chaque chose… si tu veux construire un bateau fais naître dans le cœur de tes hommes et femmes le (1)
  • dsi tu veux construire un bateau (1)
  • saint exupery si vous voulez faire construire un bateau (1)
  • SAINT EXUPERY / POUR CONSTRUIRE UN BATEAU il ne sert à rien (1)
  • SAINT EXUPERY / POUR CONSTRUIRE UN BATEAU (1)
  • saint ex voilier (1)

Comment avoir une sauvegarde informatique fiable

Grâce aux ordinateurs, une catastrophe peut arriver instantanément, même sans votre intervention.

Vous avez vu ce qui s’est passé à Chypre ces deux dernières semaines ?
Instantanément les banques ont informatiquement bloqué tous les comptes, tous les avoirs de tous les clients, sans prévenir.
Ce n’était pas l’argent des banques, et pourtant elles l’ont confisqué et ont interdit aux propriétaires de s’en servir.

Vous voyez le problème de confier vos vies à un système qui peut trahir la confiance de millions de gens en un clic.

L’argent n’est pas la seule chose que l’on puisse mettre « à l’abri » ailleurs. On peut aussi bêtement faire confiance à une des plus grandes marques du monde pour héberger ses données. Des fois ça se passe aussi mal qu’avec des banques.

Voici quelques conseils utiles pour votre sécurité.

Rien n’est fiable.

Avoir vos données sur une clé usb n’est pas une bonne idée.

Les clés sont petites, elles se perdent facilement.
Elles s’oublient quelque part. Elles se volent.
Elles tombent en panne d’un coup.
Des ordinateurs les effacent sans prévenir, si si, ça arrive. J’ai eu un ordinateur HP sous windows vista qui formatait systématiquement et immédiatement mes dvd de sauvegarde au moment où je les insérais, sans remède possible, pourtant j’ai tout essayé et je suis très bon en informatique. Certains systèmes, certains ordinateurs ont des défauts qui les rendent imprévisibles ou inutilisables professionnellement.
(… comme la pire erreur est de ne rien retenir d’une erreur, il faut en tenir compte pour ne plus jamais acheter les marques à problèmes. Et vu qu’en plus c’est un des ordinateurs portables dont le vice de fabrication des cartes graphiques NVidia GeForce 8600M GS a été frauduleusement dissimulé par HP, je profite de l’occasion pour leur faire une publicité bien méritée, et toc).

Mais une simple rayure, on un coup de chaleur derrière une vitre au soleil peuvent définitivement détruire vos données.

… donc, une sauvegarde sur un dvd non plus, n’est pas une bonne idée.

D’une manière générale, avoir vos données sur un petit support (clé usb, carte mémoire, cd, dvd, disque dur externe), n’est pas sûr.

J’ai cassé un disque dur en le faisant tomber sur une table d’une hauteur de moins de 20 centimètres. Les disques durs sont extrêmement fragiles.
Et les prises usb peuvent finir par avoir du jeu et se dessouder à force de servir.

Si vous n’avez qu’un exemplaire, sur un petit support, en cas de problème vous perdez tout.

 

Epave d'ordinateur rouillé, brulé, cassé, éventré

Mais sans être nomade, si vous n’avez qu’un seul exemplaire, sur votre ordinateur à la maison ou au bureau, vous pouvez tout perdre instantanément en cas de vol, incendie, inondation, panne de disque dur, virus méchant avec un antivirus périmé, piratage, bug informatique, éruption solaire anormalement puissante, simple coup de foudre,…

Quelque soit le support, le problème est toujours le même :

Ne jamais mettre tous ses oeufs dans le même panier.

Toujours avoir une sauvegarde, sur un autre support. Et surtout pas dans la même pièce, ou dans le même sac.

 

Pour contourner tous les cas possibles liés aux supports matériels, vous pouvez utiliser le « cloud ».
C’est le mot à la mode pour parler d’un dossier hébergé quelque part sur internet, protégé par un mot de passe.

Avec n’importe quel ordinateur ou un smartphone, vous avez accès à vos données, partout, tout le temps.
Même si vous êtes à l’étranger et qu’on vous a volé votre sac, avec votre clé usb, votre portefeuille,… vous avez encore accès à une copie scannée de votre carte d’identité, de votre permis de conduire, de vos contrats d’assurance, etc… tout ce que vous avez stocké dans les dossiers.

logo WWW dans des mains ouvertes

Il y a en plus un avantage très intéressant par rapports aux sauvegardes sur différents supports : tout ce qui est enregistré dans le dossier est toujours à jour, quelque soit l’appareil utilisé pour consulter les données.

Par contre, il ne faut surtout pas oublier la règle précédente : NE JAMAIS, JAMAIS, JAMAIS, METTRE TOUS SES OEUFS DANS LE MEME PANIER.

Considérez dès le départ qu’un dossier virtuel, dans le cloud, est aussi peu fiable qu’une clé usb et tout se passera bien.
Comme une clé, vous pouvez perdre ce qui est dedans.

Imaginez que du jour au lendemain, sans aucune des raisons précédentes, vos données soient d’un coup inaccessibles.
Pas parce qu’il y a eu un piratage, mais par exemple juste parce que le fournisseur de service met simplement à jour son logiciel, et casse tout.

Si si, c’est possible.

C’est justement pourquoi je me décide enfin à rédiger un dossier sur la sécurisation des données.

Tenez, regardez cette copie d’écran, faite ce soir :

 

Blocage imédiat, sans prévenir du compte hotmail skydrive msnMSN est devenu SKYPE récemment. Il a fallu mettre à jour les programmes… et ça s’est mal passé.

Sur deux ordinateurs et un smartphone qui utilisaient le même mot de passe, après la mise à jour obligatoire, un n’avait plus accès au dossier de partage SKYDRIVE, inclus dans le compte HOTMAIL.

… et d’un coup, plus aucun n’a eu accès à mon dossier partagé entre tous mes ordinateurs.

 

Considérez qu’un stockage en ligne est aussi peu fiable qu’une clé usb et tout se passera bien.

 

Dans mon cas, je ne perds rien, puisque le dossier Skydrive hébergé chez microsoft est une COPIE du dossier qui est sur mes disques durs. Heureusement pas la seule version existante, qui peut devenir inaccessible pour un problème de connexion internet ou de mot de passe.

Par contre, je viens immédiatement de désinstaller skydrive et skype.
Une entreprise qui se plante à ce point, je ne peux pas lui faire confiance professionnellement. Donc, l’adresse email ne sera jamais débloquée, le compte plus jamais utilisé, je m’en fous.
Il me faut un prestataire de service sur lequel je puisse compter.

Et justement, les sociétés qui offrent des espaces de stockage en ligne ne manquent pas : dropbox, sugarsynch, ubuntu one,…

 

Considérez qu’un hébergeur n’est pas plus sûr qu’une simple clé usb.
Donc, ce n’est qu’une copie de sécurité.

Personnellement, j’ai donc, 2 ordinateurs qui ont pratiquement les mêmes données, des sauvegardes sur disque dur usb facilement mises à jour grâce à un logiciel de synchronisation comme groobax, et quelques comptes de dossiers partagés en ligne.

La perte d’un ou deux support ou compte ne posera aucun problème.

 

Trousse à outil de sécurité en ligne, chez un hébergeur de service indépendant de votre matériel

En cas de travail en équipe, avoir un dossier partagé synchronisé et à jour pour tout le monde peut à priori sembler une excellente idée.
A priori.

Dans la pratique, c’est une catastrophe.

Ce qui est parfaitement sécurisé chez vous, peut ne pas du tout l’être sur l’ordinateur de quelqu’un d’autre, infesté de virus, programmes espions, malwares en tous genres.

Vous n’êtes pas à l’abri non plus des erreurs de manipulation, des effacement accidentels, ou volontaires.
Quelqu’un peut effacer définitivement VOS fichiers parce qu’il ne comprend pas leur intérêt et veut libérer de la place dans le dossier partagé, sans vous en avoir parlé avant.

Le compte commun peut être piraté.

Un bug chez l’hébergeur peut vous faire perdre des documents…

Vos fichiers, vos documents, votre travail, vos données, ne doivent pas être partagés avec une possibilité de modification ou de destruction par d’autres.

L’original ou la seule copie ne doit JAMAIS être dans le dossier en ligne (ni sur un support amovible, clé usb, dvd, disque dur externe…)

Vous devez toujours avoir un autre exemplaire sur un disque dur (ou un dvd, une clé usb…).

Que quelqu’un ait le mot de passe de votre dossier partagé en ligne est une mauvaise idée.
Mais si vous le faites, utilisez ces deux précautions :
– Chacun crée son propre sous-dossier à son nom,
– Et dans votre dossier ne mettez pas les originaux, mais une copie. (Ou si vous travaillez bêtement directement dans ce dossiers, faites souvent une copie de sauvegarde).

 

Le stockage en ligne est très pratique, mais aussi peu fiable que les supports physiques.

Le moyen le plus sûr de ne rien perdre est de faire souvent une copie sur les trois systèmes :
– Sur votre disque dur,
– Sur un support externe, pas conservé dans la même pièce ni le même sac,
– Et dans un dossier dans le « cloud ».

En cumulant les précautions, en diversifiant pour ne pas tout mettre dans le même panier, vous ne devriez rien perdre, ou quasiment rien, quoi qu’il puisse arriver.

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • comment sécuriser les donnes informatique (1)