Archive for septembre 2012

Citation, Jigoro Kano

« On ne juge pas un homme sur le nombre de fois qu’il tombe mais sur le nombre de fois qu’il se relève. »

Jigoro Kano,
1860-1938.

Japonais fondateur du judo.

Homme brillant et travailleur, mais de petite stature, il est souvent malmené par les autres étudiants beaucoup plus forts que lui.
Pour apprendre a se défendre il s’intéresse au Ju-Jitsu, dont il maitrise rapidement plusieurs styles.

En 1882, à seulement 22 ans, il fonde le Kobokan Ju-Do.
Un art martial dont le but n’est plus la neutralisation instantanée des guerriers adverses sur les champs de bataille, mais un sport pour donner le meilleur de soi à l’humanité.

Le principe de base est de ne pas résister par la force à ce que cherche à faire le partenaire, mais d’amplifier ses mouvements pour les retourner contre lui.

Recherches populaires vers cette page :

  • jigoro kano citation (60)
  • citation jigoro kano (43)
  • citations jigoro kano (14)
  • jigoro kano citations (13)
  • paroles de juguro kano (2)
  • parole jigoro kano (2)
  • citatipns jigoro kano (1)
  • citation sur le judo (1)
  • citation judo kano (1)
  • citation judo (1)

Des milliers de pots gratuits

Quand on passe dans les jardineries, le prix d’un tiers des pots est presque terrifiant. Parfois l’équivalent d’une journée de salaire rien que pour un morceau de plastique. Sur fond de crise économique, de moins en moins de gens peuvent se permettre d’investir autant.
Dans les prochaines semaines on va voir quelques pistes pour en avoir gratuitement d’aussi bons que ceux du commerce, ou exactement les mêmes mais sans payer, ou pour carrément se construire de belles jardinières pour quelques centimes.

L’idée de départ est basée sur une évidence :
Savez-vous ce que nous faisons des centaines de fois mieux que nos ancêtres ?

On pollue.

On ne s’arrête jamais !
Tout le temps, pour tout, pour chaque petite chose ou petit geste de la vie, on produit des centaines de kilos de déchets tous les ans. On a des emballages pour tout. Même de simples croissants sont emballés par des boites en plastique qui mettront au moins 300 ans à se dégrader.
C’est trop bien, non ?! on a tout ce qu’il faut sous la main tous les jours pour faire pousser presque tout ce qu’on veut, ce qu’on aime.

Pourquoi dépenser une fortune en pots quand on peut en avoir des milliers gratuitement tous les ans ?

Mur de salades dans des bouteilles recyclées

Faire pousser ses fruits et légumes dans ses emballages alimentaires au lieu de les jeter.

Les plantes se fichent totalement de l’aspect des pots dans lesquels elles poussent.
Qu’il aient coûtés 60 euros ou 2 centimes, pour elles, la seule chose qui importe vraiment, c’est d’avoir la bonne taille et la bonne forme pour chaque espèce.

Pour les accrocs à l’écologie qui voudraient se donner bonne conscience, c’est en plus un moyen de rejeter énormément moins de déchets dans l’environnement.
(… m’enfin, un qui recycle, contre 7 milliards qui balancent de grandes quantités de n’importe quoi partout, faut quand même pas surestimer l’écologie. La planète est foutue à cause des autres de toutes façons).

Autant en profiter pour améliorer son quotidien.

A suivre…

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

 




 

Recherches populaires vers cette page :

  • plantation de salade en bouteille en plastique (28)
  • mur a salade (23)
  • pots pour planter des fleurs dans des bouteilles (19)
  • salades dansdes bacs (15)
  • jardinière en bouteille plastique (14)
  • pot de fleur bouteille en plastique (3)
  • pot fleurs plastique pour pousse (2)
  • planter salade bouteille plastique (1)
  • jardiniere bouteille plastique (1)
  • culture salade en bouteille (1)

Des fruits et légumes frais gratuits

Je viens d’avoir une passionnante conversation avec un jeune qui remplissait une bien belle cagette de fruits et légumes variés, devant le magasin où je prends gratuitement des cagettes en plastique bien solides pour mon jardinage.

Il n’était pas mal habillé, faisait plutôt bonne impression, donc ça m’a surpris de le voir ouvrir le couvercle des poubelles.
En fait, c’est un étudiant avec peu de moyens. La crise et la baisse du pouvoir d’achat se ressent encore plus sur les petits budgets. Entre le coût de sa chambre d’étudiant, la nourriture, le prix des études, le transport, les vêtements, l’année dernière il était tellement fauché qu’il ne pouvait jamais sortir.
Cette année, comme il dépense beaucoup moins d’argent pour s’alimenter, il sort plus souvent. Et il peut « acheter plein de bière et des capotes ».

Comme quoi, quand on a une bonne motivation, on trouve des solutions aux problèmes.

En passant sur les marchés juste après que les commerçants aient remballé leurs marchandises, ou deux heures après la fermeture des magasins, il a souvent accès à de grandes quantités de fruits et légumes. Il choisit les plus beaux. Les commerçants jettent ceux qui sont encore comestibles mais trop limites pour les conserver pour les prochains jours de vente.
Non seulement c’est gratuit, mais c’est vraiment mûr et parfumé. Ca n’a rien à voir avec les fruits durs et acides que l’on trouve dans les supermarchés, en payant.
Même les fruits et légumes des supermarchés doivent être lavés avant de les consommer, donc techniquement ça ne change rien. C’est juste les premières fois qui l’ont gêné quand il croisait du monde.

 

La F.A.O. (l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) estime qu’un tiers de la nourriture produite va à la poubelle sans être consommée.
Un tiers. C’est hallucinant.

Aux Etats Unis, le gaspillage est estimé à 50%.

Quand on sait que plus d’un milliard de gens souffrent déjà de malnutrition dans le monde, et que la faim se fait plus envahissante dans les pays de la zone euro déjà en faillite, il est peut être bon de commencer à voir autrement les 33% d’aliments gaspillés qui partent à la poubelle.

(… de préférence en les récupérant juste avant qu’ils ne soient jetés).

Pour les personnes fauchées coincées dans les villes, qui ne peuvent pas faire pousser leur nourriture, c’est peut être un morceau de solution au problème.

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr

Recherches populaires vers cette page :

  • faire pousser des légumes en appartement (52)
  • jardin en bouteille (27)
  • jardin suspendu bouteille plastique (10)
  • balcon appartement anti escalade en bois (1)

Les pauv’ voyous craignent la pluie, le vent, le froid…

En plus de 10 ans de travail dans la sécurité, dans une des pires villes de France, j’ai remarqué une constante :
Les alarmes électroniques se déclenchent partout les jours de grand vent, pour au moins 99,90% de fausses alertes, mais par contre ces jours là, je n’ai jamais eu ou vu un seul accrochage avec la racaille.
Donc j’en conclus qu’en plus d’être des tordus sans morale, les gens malhonnêtes sont de pauvres petites chochottes qui ont besoin d’un minimum de confort pour sortir de chez eux pour voler, agresser, détruire,…

Je serais tenté de dire que lorsque la pluie tombe, qu’une vague de froid s’abat, que le vent souffle fort… on n’est enfin en sécurité en France.

Si vos enfants sont insultés, volés, battus par des bandes de barbares juste en fréquentant un club de foot, proposez leur d’essayer le cerf-volant, le kite-surf, du char à voile… n’importe quelle activité utilisant le vent.

 

On a besoin de tisser des liens sociaux, mais sans faire n’importe quoi.
Si on se baigne dans une rivière de piranhas, après il ne faut pas venir pleurer qu’on s’est fait mordre, alors que c’était très prévisible.

Laissez les sales bêtes croupir dans leur eau sale. C’est eux qui la salissent.

Il y a tellement de belles choses à faire loin des nuisibles…

 

Alexandre
Se-Preparer-Aux-Crises.fr